Amazon veut expédier les colis avant qu'ils aient été commandés par les clients !



papiguy
Cette question a été posée par papiguy, le 21/01/2014 à à 10h42.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Achat malin.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 papiguy a écrit [21/01/2014 - 10h42 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Une nouvelle forme d'économie ?
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/01/21/01007-20140121ARTFIG00232-amazon-veut-expedier-des-produits-avant-qu-ils-soient-commandes.php
Prochaine étape: la facture sera envoyée avant la livraison.
Et pour terminer le processus, on passera au prélèvement automatique effectué avant l'envoi de la facture.
On peut gager qu'Amazon, ayant dégagé de la trésorerie, fera des placements et demandera aux banques de lui verser les dividendes à l'avance.

Si seulement cette usine à fric appliquait le principe à ses salariés et les payait avant qu'ils aient commencé à travaillé, pour qu'ils puissent payer les factures des produits qu'ils n'auront pas encore commandés....




 Manifofie a écrit [21/01/2014 - 10h49 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Manifofie

:-D C'est clair !
Et pour le service après vente ça marche comment ? On peut renvoyer les produits avant qu'ils ne tombent en panne aussi ?
C'est n'importe quoi ce truc, mais à mon avis au bout d'une bonne centaine de commandes inachevées, ils vont réfléchir à deux fois avant de mettre ça en place.




manie


 papiguy a écrit [21/01/2014 - 11h01 ]  
papiguy

Amazon a même acheté un brevet pour cela, comme quoi même la connerie se protège des contrefaçons :-D




 Azimut a écrit [21/01/2014 - 13h23 ]  
Azimut

Je n'arrive pas à ouvrir le liens. Quelqu'un pourrait m'expliquer un peu parce que je ne comprends pas là.
Comment ils pourraient envoyer un colis avant qu'il ait été commandé ? Et surtout comment pourraient-ils gérer leurs stocks avec cette méthode ?
Je ne crois vraiment pas que ça puisse marcher sur ce coup là




« Ce qui est sûr c'est ce qui est arrivé, personne ne sait ce qui arrivera. »


 papiguy a écrit [21/01/2014 - 13h34 ]  
papiguy

Pour accéder à l'article il faut copier l'adresse et la coller dans son navigateur.




 Azimut a écrit [21/01/2014 - 15h56 ]  
Azimut

Oui je pensais l'avoir fait correctement mais il manquait un caractère, j'ai finalement pu lire l'article.
Tout comme vous je trouve ça complètement stupide mais j'imagine bien qu'il y a une bonne raison économique derrière tout ça. Ils ne peuvent pas prendre de tels risques sans raisons...




« Ce qui est sûr c'est ce qui est arrivé, personne ne sait ce qui arrivera. »


 cochise_fr a écrit [21/01/2014 - 17h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
L'important....c'est cela:
"il compte étudier les habitudes des acheteurs en fonction de leurs achats précédents, de leurs recherches, de leur panier et du temps passé sur la page d'un produit, selon le Wall Street Journal . L'entreprise se fonde sur des algorithmes de recommandation qui fonctionnent déjà aujourd'hui quand Amazon vous conseille un livre ou un DVD. En étudiant ces données, Amazon serait capable de deviner les prochains achats des clients."

Si les clients sont assez débiles pour laisser autant de traces derrière eux, on pourra bientôt leur faire payer n'importe quoi à n'importe quel prix et ce sera bien de leur faute.
Je suis client chez Amazon depuis longtemps, je doute fort qu'ils puissent m'envoyer quoi que ce soit en fonction de mes visites (anonymes) sur leur site ou de mes achats (qui ne me sont pas forcément destinés).




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [21/01/2014 - 18h16 ]  
papiguy

Quelles que soient les précautions que l'on puisse prendre, cela ne change rien. Un tel procédé pourrait être assimilé à de la vente forcée et condamné, du moins en France. Il est à penser que certains, recevant un colis, oublieraient de payer la facture, et qu'Amazon rechignerait à aller en Justice pour se faire payer :-D




 cochise_fr a écrit [21/01/2014 - 21h02 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous n'avez pas lu le principe pour dire cela.
Il ne s'agit pas de vente forcée, mais de rapprocher des produits des destinataires potentiels par une gestion algorithmique des probabilités d'achat. Quand ils auront vu le nombre d'erreurs que cela procure, ils abandonneront. Bien sur, celui qui achète chez eux toute les productions d'un auteur ou d'un chanteur aura de bonnes chances d'acheter le suivant....mais tous les commerçants qui connaissent un peu leur métier font ce genre de pronostic de vente en espérant ne pas se planter.....même le boulanger qui anticipe la vente de baguettes....ou le boucher la vente de steaks. Tous les acheteurs de métier sont confrontés à cette question.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [21/01/2014 - 21h18 ]  
papiguy

Quel que soit le mode de détermination des choix et des envois éventuellement faits par Amazon, le fait d'envoyer un produit à une personne et ensuite de la facturer est de la vente forcée, à laquelle peut s'ajouter l'abus de faiblesse suivant l'âge et le profil de la personne.

La majorité des français achète du pain, et ce n'est pas pour cela qu'ils admettraient qu'un boulanger quelconque leur livre une baguette, justement le jour ou ils vont enrichir le fraudeur fiscal champion de la mal bouffe, les algorithmes et les probabilités, il pourrait les mettre dans son pétrin ou dans son .... arrière train.




 cochise_fr a écrit [22/01/2014 - 03h06 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous n'avez pas compris ce qu'ils se proposent de faire. Cela n'a rien à voir avec de la vente forcée. Il s'agit juste de rapprocher la marchandise des points de livraison des destinataires potentiels..... et rien d'autre. Ils ne sont pas fous, et ne feront pas d'envoi si la marchandise n'a pas été officiellement commandée. Mais ils seront super-rapides si la commande se fait. Je ne vois aucun avantage à cette pratique, mais c'est leur problème.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [22/01/2014 - 11h45 ]  
papiguy

Il y a doute sur la compréhension ? Il faut lire complètement, car si au début de l'article on lit:
" Il suffirait ensuite d'envoyer le ou les produits vers une plateforme de stockage située près du client",
il est écrit ensuite:
"Pour éviter de possibles mécontentements liés à la réception d'un produit non désiré, l'entreprise envisage d'offrir aux clients des bons de réduction ou de convertir la livraison indésirable en cadeau".

Il n'y a pas ambiguïté, c'est bien de la vente forcée.




 cochise_fr a écrit [22/01/2014 - 17h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ils vont être déçus. Tous ceux (ce n'était pas Amazon) qui m'ont fait le coup un jour ou l'autre n'ont jamais revu leur colis et n'ont jamais été payé. On peut même recevoir le colis et leur mentionner qu'il est à leur disposition puisqu'il n'a jamais été commandé....et on ne paye rien. S'ils recommencent, on garde les colis.

Si c'est ce qu'ils veulent faire, il ne piégeront que les gogos.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [25/01/2014 - 03h19 ]  
betinaweb

Oui c'est de la vente forcée.Avec un avocat bien aguerri à ce genre de choses,leur concept disparaît très vite et peut même leur coûter de l'argent.

Je ne pense pas qu'ils auront la bêtise de laisser le colis sans demander une signature donc si la personne signe c'est qu'elle a reçu le colis.

Si maintenant on imagine nos achats,demain le supermarché va nous livrer nos courses et on serait obligé de manger le panier mystère.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [25/01/2014 - 23h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est une vision très américaine de la consommation qu'Amazon souhaite voir s'implanter en Europe, et en France en particulier. J'espère que les français ne céderont pas à ce genre de pratiques. Et cela en prime de ce qu'Amazon est un très mauvais contributeur aux dépenses du pays puisqu'il défiscalise presque tout.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [26/01/2014 - 10h07 ]  
papiguy

"Amazon est un très mauvais contributeur aux dépenses du pays puisqu'il défiscalise presque tout."
quelle que soit l'opinion qu'on puisse avoir d'une société ou d'une personne, il ne faut pas avancer des dénonciations sans preuve. On demande à voir...




 cochise_fr a écrit [26/01/2014 - 15h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais oui, dormez tranquille.!!
Rien que les milliards d'euros défiscalisés seraient les bienvenus dans les finances française....et, bien sur ils ne sont pas les seuls à user de telles pratiques.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [26/01/2014 - 15h54 ]  
papiguy

Et la réponse à ma question ? Où sont les éléments de preuve de cette affirmation ?
Ce qui m'empêcherait de dormir tranquille ce serait bien de balancer des affirmations gratuites à tort et à travers, uniquement pour faire dévier le sujet ou pour donner un semblant de plausibilité à mes affirmations.




 cochise_fr a écrit [26/01/2014 - 18h42 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Oh ce ne sera pas bien dur:

Faites une recherche "défiscalisation Google Amazon" par exemple.

http://www.boursier.com/actualites/economie/google-et-amazon-dans-le-collimateur-du-fisc-17434.html

car le pire est qu'une partie au moins de ces pratiques serait légale. On est bien là dans la corruption généralisée des finances nationales et le détournement de fonds publics à très grande échelle.....car ces sociétés ne sont pas les seules et de loin. Total, par exemple, ne paye quasiment pas d'impôts en France....malgré 13 milliards de bénéfices. Les plus grands groupes ont une imposition moyenne de 8% alors que l'imposition ordinaire avoisine les 30% pour la PME Tartempion.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à papiguy






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.