Yougoslavie : histoire d'un ancien pays d'Europe de l'est


Partager




Au cours du 20ème siècle, entre 1918 et 2003, la Yougoslavie a connu trois grandes périodes. Cet État d'Europe du Sud qui regroupaient les actuels pays de Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Serbie, la Macédoine ainsi que la république du Kosovo a une histoire courte et mouvementée. L'histoire de la Yougoslavie naît des cendres des empires austro-hongrois et ottoman et prend la forme d'une monarchie fondée le 1er décembre 1918 par Pierre Ier de Serbie. Les territoires des Serbes, des Croates et des Slovènes sont réunis au sein du « Royaume des Serbes, Croates et Slovènes ». En 1929, le Roi Alexandre Ier, qui espère mettre un terme aux divisions ethniques, change le nom en « Royaume de Yougoslavie ». La deuxième période débute à la fin de la seconde guerre mondiale quand le chef communiste croate Josip Broz dit Tito proclame l'abolition de la monarchie et instaure une démocratie baptisée «Fédération démocratique de Yougoslavie ». Elle sera rebaptisée de différents comme« République fédérale populaire de Yougoslavie », avant de devenir «République fédérale socialiste de Yougoslavie » en 1963.


La deuxième période prend fin en janvier 1992 avec la sécession de quatre républiques: la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine. Pendant la dernière période, la Yougoslavie, est un État fédéral comprenant le territoire de la Serbie et ceux de Voïvodine et du Kosovo et du Monténégro. Elle prend alors le nom de République fédérale de Yougoslavie. Puis, avec l'indépendance du Monténégro, le nom « Yougoslavie » est abandonné. Les « restes » de la Yougoslavie porte aujourd'hui le nom officiel de Communauté d'États de Serbie et Monténégro.


Tito disait que « La Yougoslavie a six Républiques, cinq nations, quatre langues, trois religions, deux alphabets et un seul parti. » Les Six républiques étaient la Serbie avec sa capitale Belgrade ; la Bosnie-Herzégovine, avec sa capitale Sarajevo ; la Croatie, avec sa capitale Zagreb ; la Macédoine avec la capitale Skopje et le Monténégro avec sa capitale Titograd, devenue aujourd'hui Podgorica. Dans ces six républiques, cinq nationalités étaient reconnues: les Slovènes, les Croates, les Serbes, les Monténégrins, et les Macédoniens de langue macédonienne et de religion orthodoxe. Les Albanais, les Hongrois, les Bulgares ou les Slovaques étaient des minorités reconnues. Les trois religions reconnues étaient les religions catholique, orthodoxe et musulmane. Les deux alphabets étaient l'alphabet cyrillique et l'alphabet latin. Tito savait fédérer les Yougoslaves, avec leurs différences, mais à sa mort, en 1980, les ferveurs nationalistes renaissent dans les différentes républiques fédérées. Le dernier président de la Yougoslavie, Slobodan Milosevic manifestait trop ostensiblement son idéal nationaliste serbe.
yougoslavie


En 1989, contrairement à la constitution, il entérine la fin de l'autonomie du Kosovo et de la Voïvodine. Le démantèlement de la Yougoslavie débutera, deux ans, plus tard, avec la sécession de la Slovénie et la Croatie, suivies de la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine, entraînant une véritable guerre civile sanglante. La guerre ne prendra fin qu'après l'intervention des casques bleus de l'ONU en 1995. Officiellement le conflit aurait entraîné la mort de 300 000 victimes.

Le Dimanche 02 Novembre 2008 à 15:47
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Europe de l'est, roumanie, hongrie, slovaquie, slovenie, ukraine, russie, prague, voyage, touruisme, vols pas cher, low cost Europe de l’est : une culture unique dans des
paysages singuliers, c’est ça l’Europe de l’est !



fleche Voir les autres articles commençant par Y
 
Articles précédents :
  •  Emma de Caunes : actrice française qui fit ses premiers pas ...
  •  Films pour vitrage : comment choisir ?
  •  Le Crédit-relais : une solution pour emprunter de l'argent ?...
  •  Lampe Sodium : comment ça fonctionne ?
  •  Jessica Sebaoun-Darty : portrait de l'épouse de Jean Sarkozy...

Articles suivants :
  •  Talibans : qui sont ces fondamentalistes musulmans sunnite...
  •  Machine à pain : comment la choisir pour faire du bon pain...
  •  Monnalisa : marque haut de gamme pour femme et petite fill...
  •  Paul Le Guen : biographie d'un ancien joueur de foot deven...
  •  Prison de Fleury-Mérogis : maison d'arrêt dans la banlieue...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 Klara a écrit [10/12/2008 - 13h53] 
Klara

Monsieur Frédérique,

Je me permets de vous poser une question.

C'est au sujet du fait que les religions catholique et musulmane sont soulignées en bleu.
Grâce à cela, les visiteurs de ce site peuvent accéder aux développement et différentes explications des religions en question.
Ce qui m'intrigue, c'est de vous demander pourquoi ne pas avoir fait de même avec la religion orthodoxe?

De plus, à ma connaissance, la photo que vous avez mise à gauche est celle de la Serbie et du Monténégro, où cette religion est la plus courante et répandue!
Il serait donc normal pour les personnes ne connaissant peut-être pas celle-ci de pouvoir aussi avoir la possibilité de la connaître plus profondément grâce à votre article.

Merci par avance de bien vouloir prendre connaissance de ce commentaire et me répondre dans les meilleurs délais.





 Mana a écrit [10/12/2008 - 14h00] 
Mana

Bonjour Klara.

C'est tout simplement qu'il n'y existe pas encore d'article sur ce site qui traite de la religion orthodoxe, rien de péjoratif là dedans. ;-)




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   europe Europe



La Yougoslavie est un état d’Europe du sud qui regroupait la Slovénie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la Serbie, la Macédoine et la république du Kosovo. Au cours du 20ème siècle, l...