Yolande Moreau : biographie et filmographie


Partager




La comédienne, Yolande Moreau, est née dans la ville de Bruxelles, en Belgique, le 27 Février 1953, d'un père wallon qui travaille comme négociateur de bois et d'une mère flamande qui s'occupait surtout de son foyer. Ses parents lui ont inculqué une éducation catholique à Bruxelles où avant de devenir comédienne, elle a d'abord fait des apparitions dans des spectacles pour enfants.



Aujourd'hui, Yolande réside en France dans la ville de Vernon, dans l'Eure et selon certains médias, on dit qu'elle est une éducatrice, une affirmation qu'elle a démenti lors de ses interviews, notamment dans son intervention sur la chaîne radiophonique Europe 1, lors d'un entretien mené par Frédérique Taddei. En effet, en 1981, elle a écrit une pièce intitulée « Sale affaire, du sexe et du crime » qu'elle a interprétée elle-même, une oeuvre qui relate une terrible histoire d'amour dans laquelle la femme a tué son amant, dans le style d'une one-woman show, selon un thème dramatique. Ce rôle lui a par ailleurs permis de faire son entrée dans le cinéma, grâce à Agnès Varda, dans un court métrage de 7 pièces, cuisine, salle de bain... sorti en 1984. L'année d'après, elle joue dans « Sans toi ni loi » qui lui a permis de devenir, par la suite, l'un des membres importants de la troupe de Jérôme Deschamps et de Macha Makeieff. Au cours de son évolution en tant que comédienne, elle a co-réalisé avec Gilles Porte, un film intitulé « Quand la mer monte », dans lequel elle incarne le rôle d'une comédienne en tournée dans le Nord de la France et en Belgique.


Cette co- réalisation lui a permis d'obtenir deux oscars, l'un en tant que meilleure actrice et l'autre, un césar pour la meilleure oeuvre de fiction. Elle décide alors de réadapter sa première création, « Sale affaire, du sexe et du crime » pendant le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême. Par ailleurs, elle a joué également dans « Séraphine », un film qui retrace la biographie de la peintre Séraphine de Senlis, qui lui a permis de remporter pour la deuxième fois, le titre du César de la Meilleure actrice.


Cette réalisation a surtout contribué à la faire connaître du grand public car être consécutivement titulaire de deux césars est une situation qui ne passe pas inaperçue, surtout que, ce film biographique est d'autant plus intéressant, du fait que le budget qui a été attribué à sa production est des plus modestes alors que bien d'autres, comme Mesrine par exemple, sont ses challengers, avec des budgets bien plus importants. Dans le même ordre d'idée, concernant l'attribution des césars, Séraphine a aussi devancé la production de Laurent Cantet, « Entre les murs » qui a pourtant eu un grand succès en rapportant la palme d'or. Par ailleurs, parmi la liste des films qu'elle dispose à son actif, on peut citer « Louise-Michel », une réalisation remarquable où elle tient le rôle d'une salariée licenciée qui incite ses collègues, eux aussi licenciés, à consacrer leur indemnités de licenciement pour embaucher un tueur professionnel, dans le but de tuer leur ancien patron. Outre les Césars que Yolande a pu remporter, signalons qu'on lui a également attribué d'autres récompenses.
yolande moreau


Ainsi, par exemple, sa première production (Sale affaire, du sexe et du crime) a reçu le titre de premier prix du Festival du Rire de Rochefort, en 1982. Puis, en 2004, elle gagne le prix Louis Delluc de la première oeuvre avec le film « Quand la mer monte », qui lui valu en tout, deux Césars. En 2008, elle gagne également le prix d'interprétation féminine du Festival de la fiction TV de La Rochelle et de plus, la même année, elle gagne également, grâce à Séraphine, le Prix Lumière de la meilleure comédienne 2009. A part ses grands rôles, Yolande Moreau a fait des apparitions dans d'autres films célèbres comme « Le fabuleux destin d'Amélie Poulain », en tant que concierge du personnage principal, « Ze film » de Guy Jacques, « Folle Ambélie » de Dominique Carbera et « Bienvenue chez les Rozes » de François Palluau. De nos jours, cette actrice est dans une période faste de sa carrière parce qu'en effet, sa cote monte à une grande vitesse et on peut dire qu'elle fait partie, non seulement des représentants du monde du cinéma Français, mais également du cinéma Belge. Son atout est de savoir collaborer avec des comédiens atypiques et pareillement avec des comédiens de renom, qu'on peut dire que c'est une comédienne de talent qui est capable d'interpréter différents rôles.

Le Lundi 30 Mars 2009 à 14:40
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Acteurs et actrices, acteurs américains, actrices américaines, actrices françaises, acteurs français Acteurs et actrices : des personnages qui nous
font rire, pleurer et rêver...



fleche Voir les autres articles commençant par Y
 
Articles précédents :
  •  Bryan Bergougnoux : de l'Olympique Lyonnais au FC Toulouse
  •  Google Android : disponible sur votre mobile !
  •  AFP : Agence France Presse, c'est quoi ?
  •  Le marché de Rungis : pro et particuliers, un marché à visit...
  •  Ski nordique : en France, pourquoi pas l'essayer dans le Jur...

Articles suivants :
  •  Heures supplémentaires en temps partiel : comment ça march...
  •  Parterre de fleurs : astuces pour entretien et aménagement...
  •  Yves Jégo : politique français membre de l'UMP...
  •  Tournoi des 6 nations : grand événement pour les fans de r...
  •  Mateja Kezman : retrouvez ses exploits au PSG sur Youtube




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   acteurs actrices Acteurs actrices



La comédienne, Yolande Moreau, est née dans la ville de Bruxelles, en Belgique, le 27 Février 1953, d’un père wallon qui travaille comme négociateur de bois et d’une mère flamande qui s’occupait surto...