Wehrmacht : armée allemande entre 1935 et 1945


Partager




Après avoir été muselée après la Seconde Guerre mondiale, la Reichswehr va être transformée en Wehrmacht par Hitler. Peu après son accession au pouvoir, il va en effet se passer de l'avis des Européens pour mettre en place une nouvelle machine de guerre allemande : la Wehrmacht. Sitôt après la mort d'Hindenburg le 2 août 1934, Hitler qui a pratiquement tous les pouvoirs, va s'atteler à refonder une nouvelle armée totalement dévouée à ses ordres et qui va obéir aveuglément à sa personne.e devant lui être acquise corps et âmes.



Parallèlement, il va entreprendre la modernisation de la Wehrmacht (armée du peuple) avec la construction de nouveaux matériels comme des chars légers et une aviation performante. Il faut dire que l'Allemagne avait été longtemps contrainte économiquement par les conditions drastiques du traité de Versailles et les Allemands, affamés et ayant subi les conséquences de la crise de 1929 de manière encore plus dure, n'avaient qu'une idée en tête : la revanche pour balayer l'humiliation du traité de Versailles. C'est dans cet esprit qu'Hitler parvint au pouvoir. Une fois en place, il n'aura de cesse de se faire aduler par les foules et l'espoir des Allemands passait par lui. Ainsi, Hitler va mettre au point toutes les conditions d'une politique d'expansion mais aussi d'agression sans qu'aucun pays européen ne soufflent mot. Les nouveaux militaires recrutés devaient porter allégeance au Führer en ces termes : « je fais devant Dieu la promesse sacrée d'une obéissance absolue au Führer du Reich et du peuple allemand, commandant suprême de la Wehrmacht, et d'engager ma vie de vaillant soldat au service de ce serment ». On voit déjà dans ces serments imposés à quel point la mégalomanie d'Hitler était à son comble !


La conscription fut remise à l'ordre du jour et la Reichswehr disparut complètement en 1935 au profit de la Wehrmacht. Après l'entrée en guerre de l'Allemagne nazie, la Wehrmacht bien entraînée, obtint victoires sur victoires en employant de nouvelles méthodes d'attaque comme les chars légers et le pilonnage incessant de la Luftwaffe sur Londres. En un rien de temps, la Wehrmacht eut raison des forces françaises.


wehrmacht
Mais, sous-estimant les forces soviétiques et le courage des Russes, la Wehrmacht va connaître une cuisante défaite lors de la bataille de Stalingrad et ce, d'autant plus que les Américains, bien plus forts en nombre et en matériel, étaient eux aussi entrés en guerre. Pensant la guerre perdue quelque temps après Stalingrad, des généraux et hauts dignitaires de l'armée tentèrent de négocier une paix séparée avec les Anglais et les Américains et des généraux, y compris le célèbre Rommel, tentèrent d'assassiner Hitler le 20 juillet 1944 mais l'attentat échoua. Les SS menés par Himmler et Friedrich menèrent alors une répression féroce contre les généraux et hauts gradés de la Wehrmacht. Beaucoup d'officiers seront exécutés ou se suicideront comme Rommel.



Entre 1939 et 1945, l'armée allemande va compter un effectif de près de 18 millions d'hommes (plus de la moitié seront tués ou blessés au cours de la guerre) et à la fin de la guerre, après l'attentat manqué, les chiffres vont se multiplier. D'autres soldats auront rejoint la Wehrmacht au cours de la Seconde Guerre mondiale, enrôlés de force ou pas comme les « malgré-nous » venant des territoires annexés par l'Allemagne à l'instar des habitants d'Alsace, de la Moselle, de la Belgique ou du Luxembourg.


Après la guerre et le nazisme, de nombreux chefs de la Wehrmacht furent traduits au procès de Nuremberg. Beaucoup tentèrent d'expliquer leur obéissance sans faille et leurs crimes de guerre d'après le serment qu'ils avaient dû formuler lors de leur incorporation. Cela dit, la Wehrmacht a commis de nombreux crimes de guerre comme le bombardement de villes sans danger, le massacre de civils, les exécutions sommaires de commissaires politiques soviétiques, l'exécution de prisonniers et d'otages civils en représailles aux actions de guérilla menées par la Résistance dans les pays occupés... Ce qui n'avait rien à voir avec le droit international des armées. De même, la Wehrmacht fut également impliquée dans l'Holocauste, des officiers et des soldats ayant coopéré avec les SS et les Einsatzgruppen.
wehrmacht


Certains hommes en effet rassemblaient des Juifs pour leur exécution ou leur internement dans les camps de la mort. Certains soldats participaient même activement aux massacres. Bien que des crimes furent avérés, le Tribunal de Nuremberg ne jugea pas la Wehrmacht comme une organisation criminelle, faisant ainsi une différence entre l'armée et les SS. Cependant, l'implication de la Wehrmacht dans les crimes de guerre et notamment en URSS ou en Pologne est un fait historique avéré. Certains officiers de haut rang cependant furent convaincus de crimes de guerre et furent pendus comme Wilhelm Keitel (commandant en chef des forces armées) et Alfred Jodl son chef d'état-major. Après la Seconde Guerre mondiale, la Wehrmacht fut renommée Bundeswehr pour bien faire la différence avec l'armée d'Hitler. Désormais, dans la Constitution de la République fédérale d'Allemagne, il est bien stipulé que les militaires ont le droit de désobéir à des ordres qui heurteraient leur conscience...

Le Lundi 07 Juillet 2008 à 11:11
Article écrit par Toli. ()




fleche Voir les autres articles commençant par W
 
Articles précédents :
  •  Savon de Marseille : un savon aux propriétés incomparables...
  •  Aéroport de Catane Italie Fontanarossa
  •  Koh Lanta : suivez les épreuves de survie de vos candidats p...
  •  Safari : au plus près de la nature
  •  Pete Doherty : biographie de la rock star des Babyshambles

Articles suivants :
  •  Emeraude : une des plus belles pierres précieuses
  •  Rhumatologue : comment devenir rhumatologue ?
  •  Virginité : c'est quoi au juste ?
  •  Contrefaçon : comment les reconnaître et ne pas tomber dan...
  •  Aéroport de Brindisi Italie




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






La Wehrmacht a pris la suite de la Reichswehr, soit l’armée de défense du Reich durant la République de Weimar. La Reichswehr était en effet limitée par les clauses du traité de Versailles après la Pr...