Voltaire : portrait d'un grand philosophe et écrivain français


Partager




Voltaire est une figure symbolique du XVIIIème siècle français. Il est le philosophe des lumières le plus célèbre et peut être considéré comme un écrivain porteur des valeurs françaises du XVIIIème siècle comme la légèreté, la mesure et la clarté. Mais ces seules caractéristiques ne rendent pas compte du personnage qui va fustiger avec esprit toutes les pratiques scandaleuses de son temps.



Dans ses différents contes il s'en prendra ainsi aux rois mégalomanes, aux prêcheurs hypocrites ou encore aux jésuites ; avec un recul inhabituel pour son époque il dénoncera aussi l'exil des protestants, la futilité des querelles scientifiques et littéraires ou encore l'esclavagisme. Mais son oeuvre n'est pas que satirique, Voltaire laisse aussi derrière lui une oeuvre philosophique d'importance, plusieurs pièces de théâtre, des articles de l'encyclopédie de Diderot et des ouvrages historiques comme "Le Siècle de Louis XIV". Voltaire, François Marie Arouet de son vrai nom, est né en 1694 dans une famille bourgeoise qui recevait de grands noms de la littérature comme Boileau ou Ninon de Lenclos. Voltaire est un nom d'écriture qui serait l'anagramme d'AROUET Le Jeune (le U et le J sont transformé en V et en I).Après une enfance protégée, le jeune François Marie fut interne de 1704 à 1712 au futur collège Louis-le-Grand. Ses maîtres jésuites lui donnèrent une solide formation littéraire et c'est à eux que Voltaire doit son goût pour le théâtre et la littérature antique.


Il y fit la connaissance du futur comte d'Argental et du futur duc de Richelieu, qui deviendront des hommes influents à qui il fit appel lorsque la censure le poursuivit. Peu après la mort du roi Soleil Voltaire impose son nom sur la scène littéraire par deux pièces ayant connu un fort succès : Oedipe en 1718 et La Henriade en 1923. Il est alors très introduit dans la grande société parisienne.


Il devra cependant la quitter en 1726 pour se réfugier en Angleterre suite à une querelle amoureuse avec le puissant chevalier de Rohan suite à laquelle il fut enfermé à la Bastille avant d'obtenir le droit de partir en exil. Il passe deux ans hors de Francequi lui permettent de prendre du recul par rapport à la société parisienne dans laquelle il a été immergé dés son plus jeune âge. En revenant en 1728 François Marie Arouet n'est plus un esprit brillant et querelleur. C'est un penseur, influencé par la philosophie anglaise de Locke, qui va rapidement publier de nouveaux ouvrages qui font parler de lui, comme ses Lettres philosophiques. Rentré en France, Voltaire se retira à Cirey en Lorraine, chez une de ses amies, Mme du Chatelet. Là bas il se consacra à l'écriture. Il composa plusieurs pièces de théâtre, comme la Mort de JulesCésar (1735), Mahomet (1741) ou encore Mérope (1743), il y écrivit son fameux poème Le Mondain (1936) et y commença la rédaction du Siècle de Louis XIV dans lequel il montre comment l'entreprise absolutiste de Louis XIV a contribué à l'enrichissement culturel du pays.
voltaire


Pendant les années passées à Cirey, Voltaire entra en correspondance avec Frédéric II de Prusse, le roi philosophe, qui voulait l'attirer à Potsdam. Voltaire va cependant refuser les invitations du roi de Prusse dans un premier temps et revenir à Paris où il est nommé membre de l'Académie française en 1746. C'est à Paris qu'il va commencer à explorer le style littéraire du conte qui fera sa célébrité. Il publie ainsi Zadig ou la destinée en 1748, première oeuvre d'une longue série de contes dont le plus célèbre est sans conteste Candide, dans lequel il critique la philosophie optimiste. Un an plus tard, suite à la mort de Mme du Chatelet, Voltaire se décide à partir pour la Prusse. Il arriva à Potsdam en juillet 1750, où il fut d'abord enchanté de ce qu'il voyait, mais rapidement il se brouilla avec Frédéric II. Ainsi en janvier 1753, Voltaire renvoya à Frédéric les différents titres et décorations qu'il avait reçus à son arrivée et obtint de pouvoir quitter Potsdam en mars. Il gagne alors la Suisse où il s'installe, mais il doit bientôt quitter la république de Genève où il avait trouvé refuge. En effet les autorités n'apprécièrent pas l'article écrit sur la ville par Voltaire dans l'Encyclopédie de Diderot. Voltaire quitte donc Genève et s'installe à Ferney où il continue son activité littéraire, il s'illustre alors par son militantisme actif, notamment lors de l'affaire Calas. Calas, un protestant toulousain, avait été exécuté suite au meurtre de son fils qu'on lui imputait sous prétexte qu'il n'aurait pas supporté sa conversion au catholicisme. Voltaire prit sa défense et son plaidoyer, publié sous le titre de Traité sur la tolérance à l'occasion de la mort de Jean Calas ( 1763), joua pour beaucoup dans la réhabilitation posthume de Calas. Retiré à Ferney il fit tout son possible pour améliorer le sort de ses sujets et continua à s'engager pour des causes libérales, comme l'abolition du servage ou de certains impôts. Il s'illustra encore en prenant la défense du chevalier de la Barre. La dernière année de sa vie, il revint à Paris mais n'obtint pas de rencontrer le roi à Versailles. Il mourut le 30 mai 1778 et fut enterré clandestinement, l'Eglise ayant refusé qu'on lui fasse des obsèques. Treize ans plus tard, en 1791, sa dépouille fut transférée au Panthéon.

Le Mardi 15 Avril 2008 à 11:30
Article écrit par Vince12 ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  ecrivains franaçais, ecrivain français, romancier, auteur, roman, science fiction, roman policier, poésie, essai, grands auteurs, littérature, styles littéraires, livres Ecrivains français : tous les genres de la
littérature française



fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Virginie Ledoyen : biographie d'une actrice de cinéma frança...
  •  Fracture du scaphoide : des conséquences parfois handicapant...
  •  Silvio Berlusconi : millionnaire et homme politique italien
  •  Kung-fu : art martial chinois aux significations multiples
  •  Hôtel La Signoria à Calvi : hôtel 4 étoiles dans un ancien d...

Articles suivants :
  •  Opep : l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, c'...
  •  Maladie génétique et maladie héréditaire : quelle est la d...
  •  Hammamet : grande station balnéaire du sud de la Tunisie...
  •  Cisco Systems : entreprise informatique spécialisée dans l...
  •  Hôtel A La Cour D'alsace : un hôtel dans le centre médiéva...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Moufida a écrit [25/10/2009 - 08h13] 
Moufida

La Nation de Voltaire? C'est la France! Non, c'est l'Europe! Non c'est la Terre!




Aliou Moufida



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   personnages historiques Personnages historiques



Goethe a décrit Voltaire comme l'écrivain le plus éminement français qui ait existé et l'on se réclame encore aujourd'hui de ce philosophe, qui reste, avec Descartes, un des symboles de la pensée fran...