Vol de portable : quelles sont les démarches à faire ?


Partager




En 2005, on a constaté en France plus de 180.000 vols de téléphones mobiles. Si vous êtes victimes de ce type de vol, la première chose à faire c'est d'appeler votre opérateur qui après avoir vérifié votre identité et demandé votre numéro de téléphone, bloquera la carte SIM. Si vous avez fait un dépôt de votre code IMEI à la police, ce code aidera à bloquer totalement le mobile. Toutefois, ce dernier acte ne peut pas se faire avant que vous n'ayez déposé plainte au service de police ou de gendarmerie. L'IMEI figurant dans le procès-verbal donnera le feu vert à l'opérateur pour le blocage. N'oubliez pas d'envoyer à votre opérateur ainsi qu'à votre assureur, si vous avez souscrit une assurance, le double du procès-verbal. Mais avant que le vol ne se produise, on peut utiliser certains procédés afin de sécuriser ne serait-ce qu'un petit peu le téléphone. En premier lieu, il faut savoir que chaque appareil comporte un code IMEI ou numéro de série composé de 15 à 17 chiffres, qui est une sorte de carte d'identité pour le mobile car il est unique. Si ces chiffres ne sont pas écrits sous la batterie ou à côté du code barre sur l'emballage, il vous suffit de composer le *#06# pour l'obtenir.


Ce code doit donc être conservé très précieusement car au cas où votre mobile aurait été volé, il sert à bloquer l'utilisation du téléphone sur tous les réseaux car les trois grands opérateurs, Orange, SFR et Bouygues Télécom ont une base de données commune depuis 2003 qui contient tous les numéros IMEI des mobiles déclarés volés. La carte SIM peut également être bloquée par le propriétaire lui-même en se servant du code PIN. Lors de son achat, on attribue déjà à votre carte SIM un code PIN par défaut qu'il faut modifier le plus tôt possible.


Généralement, pour le changer, il vous suffit d'entrer dans le menu « réglage », ensuite dans « sécurité » où vous trouverez « modifier votre code PIN ». Notons que l'entrée de code erroné trois fois de suite bloquera votre SIM. Quelquefois, le code PIN2 est activé, ce qui donne la possibilité de bloquer certaines fonctionnalités du téléphone tel que le répertoire. Les codes PIN ne garantissent pas une totale sécurité pour le téléphone puisque les codes PUK et PUK2 suffiront à le débloquer. En outre, il existe des logiciels qui permettent de sauvegarder toutes les données du mobile. Sachez également que les trois opérateurs disposent de formules d'assurances en cas de perte du téléphone. La SFR propose trois formules distinctes : Essentiel plus, Confort plus et Sérénité plus international. Dans ces trois formules, la SFR s'engage à rembourser la carte SIM, la période d'abonnement et les communications frauduleuses. Avec les deux dernières formules, le téléphone est remboursé quel que soit son prix, s'il y a eu effraction ou agression. Avec la Sérénité plus international, le téléphone volé dans un pays étranger sera échangé avec un pack prépayé Vodafone et les vols à la tire sont pris en compte.
vol portable


Le coût de l'assurance pour la SFR est compris entre 3 et 10 euros. Orange offre également trois formules « option sécurité ». Les trois formules permettent le blocage systématique de votre appareil dès que son vol a été signalé ainsi que le remplacement gratuit du SIM et le remplacement à l'identique de l'appareil dans les cinq jours ouvrés. Avec l'option sécurité à 3 euros, le vol caractérisé est le seul pris en compte avec remboursement jusqu'à 150 euros des communications frauduleuses. A 6 euros, les communications frauduleuses sont remboursées jusqu'à 1 000 euros et les vols à la tire ainsi que les vols par introduction clandestine sont couverts. La formule à 9 euros, quant à elle, couvre tous les types de vols et rembourse les communications frauduleuses jusqu'à un plafond de 3 000 euros. En ce qui concerne Bouygues Télécom, il propose la formule « TranquilAssur » avec trois niveaux : une, deux et trois étoiles. Ces trois formules ont en commun le remplacement gratuit du SIM ainsi qu'une indemnité forfaitaire pouvant aller jusqu'à 120 euros dans le cas d'un vol avec agression caractérisée. Les communications frauduleuses sont remboursées jusqu'à un plafond de 300 euros par an pour la formule à une étoile, et ceci peut atteindre les 3 000 euros par an pour TranquilAssur trois étoiles avec remplacement du mobile à l'identique quel que soit son montant.

Le Jeudi 30 Octobre 2008 à 14:30
Article écrit par Caro ()




fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Chat land : comment utiliser ce site de rencontre ?
  •  Vérandas : comment choisir ?
  •  Crise financière : c'est quoi ?
  •  Banque Wells Fargo : groupe bancaire américain
  •  La garde à vue en France

Articles suivants :
  •  Le Vélib’ en France : qu'est-ce que c'est ?
  •  Les orages : zoom sur un phénomène météorologique fascinan...
  •  Comment purger un radiateur ?
  •  Les baleines à bosse de Sainte Marie
  •  Charles Villeneuve : journaliste, écrivain et producteur f...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   securite Sécurité
   gendarmerie nationale Gendarmerie nationale



En 2005, on a constaté en France plus de 180.000 vols de téléphones mobiles. Si vous êtes victimes de ce type de vol, la première chose à faire c’est d’appeler votre opérateur qui après avoir vérifié ...