Vivre après la mort : est-ce possible ?


Partager




L'homme se pose toujours la question sur ce qu'il y a après la mort. Selon les croyances et les convictions de tout un chacun, plusieurs suppositions ont été avancées sans avoir aucune certitude sur ce qui est vraie. Malgré cette incertitude, plusieurs témoignages ont été recensés comme d'innombrables livres l'évoquent également. Ces témoignages viennent surtout des gens qui ont eu un état de santé critique effleurant la mort. Ces aveux, en dépit de leur diverse provenance, ont tous une similitude.



Le fond de la vision est le même, par contre l'identité ou l'image que la personne voit n'est pas pareil. Le fond se repose sur une rencontre avec le créateur qui est miséricordieux. En fait, l'âme sort du corps et voit tout le reste en tant que spectateur. Le corps inerte n'est plus considéré à cause de sa possibilité de dégradation et de disparition, c'est pour cela qu'il y a l'âme. Il est inconcevable de penser que la vie d'un être humain se limite juste à la mort, si c'est le cas, presque tout le fondement de la vie est donc remis en question. En effet, avec le taux de mortalité réel actuel qui est de 1,59 morts par seconde, l'espoir d'une vie après la mort est d'autant plus accentuée. D'ailleurs, la plupart des hommes ont peur de mourir. Peut-être est-ce à cause du fait que l'être humain se rende compte qu'il peut presque tout maîtriser avec les hautes technologies à part ce phénomène. Cependant, il a été constaté que la valeur de la mort n'est plus aussi présente qu'auparavant dans les pays développés comme l'Occident par exemple. Pourtant, il donne un sens à la vie et surtout à la façon dont on doit la mener. Selon les différentes cultures et les différentes croyances, la vision du monde après la mort n'est pas pareille.


Vivre après la mort est possible sauf pour les athées. Effectivement, les athées se considèrent juste comme un être biologique sans âme, ce qui fait qu'après la mort, c'est le néant pour eux. Pour les chrétiens, vivre après la mort correspond à l'accès au paradis pour une vie éternelle à côté de Dieu. Pour accéder à ce paradis, les chrétiens doivent s'y préparer sur terre en ayant une bonne conduite dirigée par les dix commandements de Dieu. A la différence des autres formes de vie après la mort, à la résurrection, la personne restera la même.


vivre apres mort
Par contre, l'atmosphère qui s'y trouve n'est pas pareil à celui qu'il y a sur terre. Au paradis, il n'y a que paix, amour et bonté. Les musulmans et les juifs croient aussi à la résurrection mais c'est la façon de prier et d'y arriver qui n'est pas identique. Pour les bouddhistes, vivre après la mort équivaut à la réincarnation. On définit la réincarnation comme étant l'existence de plusieurs vies qui se succèdent avant d'atteindre le nirvana. Le nirvana répond à l'état suprême c'est-à-dire l'éternité. Contrairement à la résurrection, à l'atteinte du nirvana l'être n'a plus aucune personnalité. Comme il n'a plus de singularité, il s'associe à l'univers et ne vit plus comme un être humain, il ne respire plus et ne réfléchit plus. Avec cet état, il est libéré de tout sentiment (amitié, amour et affection), de tout pouvoir et de tout désir.



Pour arriver à cet état ultime, l'être est obligé de passer à la purification. Cette purification n'est possible qu'après plusieurs décès. Cette conception d'espoir d'une autre vie a des effets sur le comportement et sur la conduite des hommes. Pour un athée, son existence se limite au présent et il ne vit que pour le présent sans but et sans aucun sens. Dans ce cas, il a tendance à faire tout ce qu'il veut sans se préoccuper de la notion du bien et du mal. Seul son plaisir, son désir et ses besoins comptent comme il ne sert qu'à conserver l'espèce.


Il n'a pas la foi et l'existence de Dieu est remise en cause tant que des preuves n'y sont pas apportées. Les chrétiens prêchent pour entrer au paradis. Les vrais pratiquants mènent leur vie suivant le fondement de la religion. Leur attitude est conditionnée à toujours faire le bien, à devenir parfait, à avoir de la bonté et à être généreux. Tout ceci est fait dans le but de préparer son passage dans l'autre vie puisque le moment le plus fatidique est celui du jugement, le moment où on est confronté à la puissance divine pour évaluer ce qui a été fait sur terre surtout vis-à-vis de ses semblables. A l'opposé du paradis, c'est l'enfer qui attend l'âme, alors cela conditionne énormément la conduite des chrétiens. Pour les bouddhistes qui croient à la réincarnation, le problème réside sur le fait qu'une deuxième chance est toujours possible.
vivre apres mort


Ses adeptes ont tendance à toujours penser faire mieux dans une autre vie et se résigner à faire ce qu'ils peuvent durant celle qu'ils vivent actuellement. Généralement, si une deuxième vie attend toujours, il se pourrait que la personne n'envisage pas de faire mieux présentement, ce qui peut être une cause de blocage pour tout développement. Avec les phénomènes surnaturels qu'on rencontre et tous les états évoqués auparavant, des questions, des confusions et des doutes se posent toujours, à chacun donc de découvrir ce que représente la vie après la mort selon sa conviction.

Le Vendredi 19 Décembre 2008 à 10:10
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  religion, islam, christianisme, catholicisme, judaisme, bouddhisme, hindousime, protestantisme, shintoisme Religion : monothéiste ou polythéiste, à chacun
ses croyances



fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  La créatinine : qu'est-ce que c'est ?
  •  Procréation médicalement assistée : c'est quoi ?...
  •  Attaque de requin : un phénomène rare mais omniprésent...
  •  Les trois premiers mois de grossesse : que faut-il savoir ?
  •  Capitale européenne de la culture 2013 : Marseille

Articles suivants :
  •  Régime miracle : ça existe ?
  •  Aspirateur sans sac : comment ça marche ?
  •  Comment bien choisir votre sol vinyle ?
  •  Débloquer son téléphone portable comment faire ?...
  •  Logiciel de coloriage : comment choisir ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 rubio a écrit [21/03/2011 - 06h44] 
rubio

La vision des religions, particulièrement la religion catholique, concernant le devenir de l'homme après sa mort reste marquée par les notions de paradis, d'enfer, de purgatoire...notions bien simplistes et puériles, crées à une époque ou la religion voulait asseoir sa suprématie face à une population inculte, crédule et apeurée. Cette vision de l'après-mort est totalement dépassée dans notre monde moderne et cultivé. C'est pourquoi votre article eut été complet si vous aviez cité le spiritisme, à la fois religion, philosophie et science mais en aucun cas une secte et considéré par beaucoup comme la doctrine moderne la plus proche des réalités humaines. On n'y parle ni d'enfer ni de paradis mais on considére l'évolution de l'homme à travers une succession de vies, on évoque Dieu, la vie de l'esprit dans l'au-delà après sa mort, les contacts avec les incarnés...Il serait temps de sortir du cycle primaire des religions pour s'ouvrir vers d'autres réalités!





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   religion catholique Religion catholique



L’homme se pose toujours la question sur ce qu’il y a après la mort. Selon les croyances et les convictions de tout un chacun, plusieurs suppositions ont été avancées sans avoir aucune certitude sur c...