Victoria Silvstedt : une playmate aux côtés de Christophe Dechavanne


Partager




Karen Victoria Silvstedt a vu le jour le 19 septembre 1974 à Skellefteå, en Suède. Dès son plus jeune age, Victoria Silvstedt se passionne pour le ski dans les montagnes de Suède. Le ski sera d'ailleurs une véritable école de la vie pour Victoria Silvstedt, surtout élevée par sa soeur aînée. Victoria Silvstedt y apprend l'autodiscipline et une capacité à travailler dur. Les efforts de Victoria Silvstedt finissent par payer, puisqu'elle réussit à devenir membre de l'équipe suédoise de ski, dans la catégorie super-géant. Victoria Silvstedt se hisse même jusqu'à la quatrième place de l'équipe nationale olympique. Mais la carrière sportive de Victoria Silvstedt sera brisée par une grave blessure à l'épaule dans une chute de ski. Même si les espoirs sportifs de Victoria Silvstedt sont ruinée, c'est tout de même son corps qui lui vaudra la célébrité. Victoria Silvstedt découvre son pouvoir de séduction à l'âge de seize ans. Victoria Silvstedt remporte à seize ans un concours de simulation d'orgasme dans un bar, face à dix hommes. Victoria Silvstedt gagne le premier prix de ce concours, une télévision. Victoria Silvstedt dira à sa mère avoir remporté la télévision à une loterie.


En 1993, Victoria Silvstedt participe au concours de Miss Suède. La participation de Victoria Silvstedt est assez paradoxale, puisque elle n'avait pas de réel sentiment de féminité à cette époque, ne portait jamais de talons et s'était essentiellement consacrée à la pratique du ski de haut niveau. En somme, Victoria Silvstedt était un véritable garçon manqué. A la surprise générale, Victoria Silvstedt se classe deuxième du concours Miss Suède 1993. Les photos de Victoria Silvstedt font le tour de la Suède.


L'année suivante, Victoria Silvstedt représente la Suède au concours Miss Monde et se classe parmi les huit finalites. Les photos de Victoria Silvstedt commencent à faire le tour du monde. L'année de la participation de Victoria Silvstedt au concours Miss Monde marque également le début de sa carrière de mannequin. Elle commence à travailler comme mannequin à Paris. On voit rapidement apparaître des photos de Victoria Silvstedt nue dans des magasines de charmes comme Playboy ou FHM. Victoria Silvstedt sera la playmate du mois de décembre 1996, pour le magasine Playboy. On voit de plus en plus Victoria Silvstedt nue dans les magasines. Victoria Silvstedt sera même playmate de l'année 1997 pour le magazine Playboy. En 2005, Victoria Silvstedt recevera le titre de deuxième blonde la plus sexy au monde, juste derrière Jennifer Ellison. Outre les photos de Victoria Silvstedt dans des magasines comme FHM ou Playboy, elle tente de diversifier sa carrière artistique. Ainsi, Victoria Silvstedt joue dans plusieurs films, qui resteront confidentiels, et tente une carrière dans la chanson en 2002.
victoria


Depuis 2006, Victoria Silvstedt est sur TF1 en tant que co-présentatrice de La roue de la Fortune. Aux côtés de Christophe Dechavanne sur La roue de la Fortune, Victoria Silvstedt est un des atout charme de TF1.

Le Lundi 02 Juin 2008 à 12:01
Article écrit par jviault ()




fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Itali Airlines : low cost italien basée à Pescara
  •  Formation esthéticienne : comment devenir esthéticienne ?
  •  Ramadan : jeûne qui fait partie des 5 pilliers de l'Islam...
  •  Bornéo : un paradis terrestre au sud-est asiatique
  •  Animateur de centre de loisirs : les parcours pour devenir a...

Articles suivants :
  •  Gastro-entérite : comment soulager la gastro-entérite ?...
  •  Laurence Ferrari : portrait d'une journaliste française...
  •  Kombucha : préparation et recettes de cette boisson aux no...
  •  Aéroport de Séville San Pablo : un aéroport au coeur de l'...
  •  CelticTours : le spécialiste de l'Irlande et de l'Ecosse




 
 





Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 cathy99 a écrit [31/12/2010 - 11h07] 
cathy99

Le livre de Victoria Silvstedt est un sinistre ramassis de propos insipides. Mais ce qui est plus grave est le taux de fausses informations publiées à la gloire de la personne autobiographiée.

Mademoiselle Silvedt a-t-elle vraiment besoin de s'inventer un passé de skieuse de haut niveau tellement grotesque dans la mesure ou n'importe quelle recherche élémentaire permettra de démontrée l'inconsistance des soit-disant faits ? Quand a-elle couru une course de selection (laquelle ?) ou elle serait arrivée 4eme des athletes olympiques ? Quel est son palmares de soit-disant sportive de haut niveau ? (aucune trace dans aucun fichier sportif, les seuls éléments mentionnés sont des interview de l'interessée qui s'autoproclame championne)

Impossible d'aller plus loin dans la lecture d'un tel ouvrage de science fiction.

cat





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   mannequins Mannequins
   casting mannequin Casting mannequin



Blonde électrique aux formes généreuses, Victoria Silvstedt a connu un parcours hors normes, comme ses mensurations. Des montagnes de Suède aux couvertures des magasines de charme en passant par les p...