Vertiges : causes possibles


Partager




Trouble de l'appréciation des mouvements dans l'espace, le vertige est caractérisé par une sensation de rotation sur soi-même. Une détérioration des informations sensitives entre l'oeil et l'oreille se produit, entraînant une mauvaise perception de la position et de l'environnement de l'individu touché. Le système vestibulaire auditif est la principale source de cette confusion et conduit à des altérations de la vision, d'où la sensation de tourner en rond sur soi-même. Deux types de vertiges sont reconnus par le milieu médical, les vertiges centraux et les vertiges périphériques. Les vertiges centraux trouvent leurs origines dans des problèmes touchant certaines structures du cerveau. Ces zones sensibles étant responsables dans l'appréciation de l'orientation et de la position du corps, le sujet entre en état de confusion totale. Des tests médico- physiologiques retracent alors des tumeurs malignes ou bénignes s'attaquant aux régions cérébrales. Les vertiges centraux proviennent aussi d'une mauvaise circulation sanguine entraînant une altération du fonctionnement des différentes terminaisons nerveuses cérébrales. La détérioration du nerf vestibulaire entraîne pour sa part la manifestation des vertiges périphériques.


Un traumatisme subi par la partie interne de l'oreille en est l'une des causes les plus courantes. Une irritation et une mauvaise irrigation des nerfs vestibulaires ainsi que des vaisseaux qui y sont affectés peuvent également occasionner des vertiges périphériques. Des recherches ont récemment classé ce genre de manifestation comme constituant l'une des conséquences habituelles d'une atteinte de la maladie de Ménière. Les personnes touchées par une otite chronique sont elles aussi couramment sujettes à des vertiges périphériques.


En plus de ces deux types de vertiges présentant des origines pathologiques, l'on retrouve d'autres cas pouvant entraîner des troubles semblables. Selon l'intensité des manifestations, les vertiges peuvent occasionner de véritables complications comme une impossibilité de marcher ou des nausées. Certains patients développent également des signes physiques particuliers comme des sueurs froides ou même des maux de tête. Le vertige paroxystique par exemple est courant et se manifeste à cause d'une baisse brusque de tension par exemple. Les mouvements brusques de la tête peuvent également l'entraîner de même que les changements brusques de position. Si les cas de vertige d'origine pathologique se retrouvent très souvent, une confusion avec des vertiges d'origine psychologique est très fréquente. Ce genre à part trouve communément ses sources dans les états de panique ressentis par les personnes atteintes de phobies diverses. L'agoraphobie soit la peur de la foule et de l'espace est la plus courante. L'on peut consciemment lier les vertiges au manque d'oxygénation du coeur et de la tête sous l'effet de l'affolement.
vertiges


Pour définir les origines d'un trouble vertigineux, le médecin se doit de procéder avant tout à un examen neurologique. Une IRM et un scanner du cerveau sont souvent demandés pour déceler les éventuelles zones présentant des lésions. Ces procédés tentent en premier lieu d'éliminer ou confirmer un vertige de type central. Pour les vertiges périphériques, le médecin procède à des tests sur les capacités motrices et les réflexes de même qu'un examen de l'état auditif. Les soins à apporter aux vertiges suivent des ordres bien précis. Les troubles sont d'abord soignés par le biais des symptômes les plus manifestes. L'utilisation de médicaments anti-vertigineux est courante pour réduire les fréquences des vertiges. Les soins de ce type qui ont apporté les meilleurs résultats sont couramment composés de méclozine, de bêta-histine, d'acétylleucine ou de flunarizine. Essentiellement conçus à base de molécules, ces traitements servent à renforcer les nerfs touchés. Le médecin peut également prescrire des vasodilatateurs comme compléments de traitements. Réduisant les sensations de vertiges, ils calment par la même occasion les états de panique pouvant entraîner des complications. Les vasodilatateurs de type trimétazidine sont les plus couramment prescrits chez les sujets déjà naturellement anxieux. Le malade est souvent assigné à une période de repos pour optimiser le résultat de ces traitements symptomatiques. Le calme et le noir sont des facteurs décisifs dans la rémission des terminaisons nerveuses surtout dans les cas de vertige périphérique. Les interventions chirurgicales d'urgence sont réservées aux vertiges liés à des lésions notables ou des tumeurs. Il en est de même pour les vertiges causés par des détériorations manifestes du nerf vestibulaire. Les vertiges d'origine pathologiques se traitent généralement sur un moyen terme et avec beaucoup de repos. Les premiers signes pouvant être symptômes d'une maladie plus grave, une consultation rapide est conseillée.

Le Samedi 17 Juillet 2010 à 09:25
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Pommes de terre : au four, sautées, farcies...
  •  Algodystrophie du pied : traitement
  •  Laboratoires Solvarome : aromathérapie
  •  Camphre : propriétés
  •  Huile d’amande douce : propriétés

Articles suivants :
  •  Chardon marie : propriétés
  •  Stepper : fitness et cardio-training
  •  Cassis : fruit au goût exquis
  •  Orties : plante de la famille des urticacées
  •  Fenugrec : épice très utilisée pour grossir...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 ah04 a écrit [21/07/2010 - 20h45] 
ah04

c'est très intéressant et bonne continuation




poisson



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé



Trouble de l'appréciation des mouvements dans l'espace, le vertige est caractérisé par une sensation de rotation sur soi-même. Une détérioration des informations sensitives entre l'oeil et l'oreille s...