Vers et chenilles sur plantes : quelles solutions ?


Partager




Pour bien entreprendre la lutte contre les vers et chenilles qui s'attaquent aux plantes, il faut les identifier, et agir en conséquence en déterminant les dégâts que cause chaque type afin de savoir quel est le meilleur moyen permettant de les combattre. Commençons d'abord par les vers gris qui sont des chenilles de papillons nocturnes, parmi lesquelles on peut citer les noctuelles qui se montrent la nuit afin de chercher se nourriture et se cachent à 2 cm sous le sol le jour.



Ces vers s'attaquent principalement aux choux et aux salades et causent des entailles dans le pivot nourricier de ces plantes. Ils occasionnent en outre un mauvais alignement et une sècheresse des plantes. Les noctuelles peuvent être terricoles quand elles puisent leur nourriture dans le sol, ou défoliatrices quand elles s'attaquent aux feuillages de légumes, et parfois aux fruits comme le cas de la noctuelle de la tomate. Ces chenilles mesurent environ 5 cm de long et sont de couleur gris avec des taches noires longitudinales. Pour lutter contre elles, il faut simplement se servir d'un couteau et les déterrer. La faune sauvage comme les merles et les corneilles leur sont aussi nuisibles, et par ailleurs, vous pouvez également mettre des poules qui en raffolent dans votre jardin. Des plantes répulsives comme l'absinthe ou la tanaisie sont efficaces pour repousser les femelles qui pondent dans le jardin, plantez-en quelques tiges ou versez une infusion avec 300 g de ces plantes par litre d'eau. Le piégeage pourrait aussi être pratiqué à l'aide de pièges lumineux et olfactifs. Une autre solution consiste à disposer un récipient avec un mélange de bière et de mélasse éclairé par une lumière ultraviolette dans le jardin.


Une dernière option est de mettre un carton, une bouteille coupée ou un papier aluminium et de l'enfoncer à environ 5 cm de profondeur dans le sol. Après les vers gris, il y a les vers blancs qui sont des larves de hannetons ou de scarabées. Elles s'attaquent aux plantes en creusant des tunnels dans les racines et les tubercules des plantes. Pour lutter contre les vers blancs, on doit nettoyer le jardin en éliminant les mauvaises herbes et les vieilles plantes, et en retournant la terre pour trouver les vers enfouis.


Ces vers sont nuisibles aux géraniums et aux pieds d'alouette, et on a la possibilité de se servir des parasites comme les guêpes, des prédateurs dont les oiseaux ainsi que des hérissons qui se nourrissent de hannetons et de scarabées. En ce qui concerne les différentes chenilles qui sont néfastes pour les plantes, il faut tout d'abord savoir qu'il n'est pas forcément nécessaire d'éliminer ces chenilles qui sont des larves de papillons qui, plus tard, vont se métamorphoser en jolis papillons. Ainsi, au lieu de les tuer, vous pouvez tout simplement les transporter dans un champ ou dans une forêt. Les chenilles de la piéride du chou, un papillon blanc, s'attaquent aux choux, aux navets ainsi qu'aux choux-fleurs. Cette attaque se fait en premier lieu dans la partie superficielle des feuilles, puis dans leur second stade larvaire, ces chenilles pénètrent dans l'épaisseur pour ne laisser que les nervures principales. Cette espèce de chenilles se manifeste deux fois par an, du mois de mai au mois de juin et du mois d'août au mois de septembre. Pour les combattre, on peut avoir recours aux prédateurs comme les guêpes, les oiseaux, les araignées et les coccinelles.
vers chenilles plantes


La piéride a aussi un parasite : l'Apanteles ou Glomeratus Microgaster qui détruit efficacement les grandes colonies. Les chenilles processionnaires du pin représentent un autre genre de chenilles nuisibles. Les oeufs des papillons éclosent au cours des mois d'août et de septembre, puis les jeunes chenilles s'attaquent aux aiguilles de pin en les dévorant, et finiront par construire un grand nid de soie sur l'arbre. Le meilleur moyen de lutter contre cette espèce de chenille est l'utilisation d'un bio-insecticide, le Bacillus thuringiensis ou B.T. , qui est un insecticide réservé aux chenilles, en respectant l'environnement et les animaux sauvages. Pour plus d'efficacité, la meilleure période pour appliquer ce traitement est pendant les premiers stades larvaires. Bien sûr, il sera efficace pendant tous les autres stades larvaires en tuant les chenilles, mais en s'y prenant un peu tard, les plantes risquent déjà de subir de gros dégâts. Les chenilles processionnaires pourraient à nouveau s'attaquer à vos pins l'année suivante si elles l'ont déjà fait cette année, alors prenez donc garde.

Le Jeudi 02 Avril 2009 à 12:30
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  jardiange, entretien jardin, bricolage, fleurs, outillage jardinage, jardinage ecologique, location matériel jardinage, astuces jardinage, serre jardinage, jardinage hiver, catalogue jardinage, terrasse et jardin, bricolage jardinage, magasin jardinage, c Jardinage : des astuces et conseils pour maintenir
la verdure autour de vous ...



fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Comment devenir cordonnier : parcours et formation
  •  Cocktails antioxydants : pour être en pleine forme !
  •  Le Bananier : en pot ou dans le jardin ?
  •  Comment choisir les rosiers ?
  •  Comment s’habiller quand on est ronde ?

Articles suivants :
  •  Karen Mulder : biographie d'un célèbre mannequin...
  •  Aquabiking : vélo dans l'eau
  •  Comment devenir mécanicien auto : le circuit d'un métier d...
  •  Armée de Terre en France : salaire, recrutement... zoom su...
  •  Géonaute GPS Keymaze 300 : la navigation au plus simple...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Pour bien entreprendre la lutte contre les vers et chenilles qui s'attaquent aux plantes, il faut les identifier, et agir en conséquence en déterminant les dégâts que cause chaque type afin de savoir ...