Ventouses chinoises : lumière sur cette technique utilisée en médecine chinoise


Partager




L'intérêt pour les ventouses chinoises est de plus en plus ravivé. Cette technique de « grand-mère » retrouve de l'intérêt grâce à la médecine chinoise car ses effets sont concluants. Les ventouses chinoises ne sont plus guère utilisées que par les acupuncteurs et les praticiens en médecine traditionnelle chinoise. Les ventouses chinoises font partie de l'arsenal thérapeutique au même titre que l'acupuncture ou la moxibustion... Elles peuvent être utilisées au cours d'une séance et sont essentiellement employées pour traiter les affections respiratoires ; les coups de froid, les rhumes, les grippes qui sont provoqués ou aggravés par trois éléments extérieurs : le vent, la pluie et le froid. Les ventouses chinoises sont ainsi appliquées sur des points d'acupuncture qui correspondent aux organes à traiter. Ou bien, les ventouses sont mobilisées sur des zones situées le long des méridiens énergétiques, très souvent sur le dos. Pour la médecine chinoise, la maladie ou la douleur est un signe de blocage : cela signifie que l'énergie fondamentale, ne circule plus ou mal, voire qu'elle est inversée. La ventouse chinoise rétablit la circulation du sang et, par conséquent l'énergie.


Pour retrouver l'énergie défaillante, le praticien plonge d'abord les ventouses en bambou ou en verre dans l'eau bouillante pour les stériliser. Après avoir fait le vide dedans à l'aide d'un brûlot ou d'une pompe à vide, il applique la ventouse sur la peau. L'aspiration crée un appel de sang « libératoire » : la peau prend petit à petit une coloration violacée, signe qu'il faut retirer la ventouse. L'application dure généralement de 5 à 20 minutes selon l'intensité de la maladie, les patients, leur âge, leur réaction et même selon le praticien.


On peut éventuellement ressentir un pincement dû à l'aspiration de la peau par la ventouse mais dans tous les cas, le risque se limite à une inefficacité en cas d'erreur de diagnostic. Lorsque le mal est important, le praticien peut associer une phytothérapie. Les ventouses chinoises sont alors plongées dans cette décoction avant application. Les ventouses chinoises ne traitent pas par exemple la dépression, elles sont intéressantes dans la mesure où elles ne représentent qu'un complément et permet de limiter la consommation de médicaments. La technique des ventouses chinoises peut éviter selon certains praticiens la prise de médicaments antalgiques et anti-inflammatoires. Selon ces derniers, les ventouses doivent suivre un protocole très précis pour être efficaces. Leur champ d'application dépasse largement celui des affections ORL, en étant aussi indiquées dans les pathologies articulaires et musculaires tels que les tendinites, les lombalgies, les sciatiques, les rhumatismes, les entorses... Elles soulageraient aussi les maux de tête, voire les migraines, certains problèmes de peau (acné, eczéma...
ventouses chinoises


) les effets du stress, les insomnies ou encore les colopathies fonctionnelles (constipations...).Bon nombre de patients qui ont eu recours à cette technique vantent les résultats. Les ventouses chinoises peuvent aussi être utilisées après avoir scarifié la peau sur le point de l'organe à traiter afin d'en extraire un peu de sang avant la pose. Un traitement qui n'effraie pas du tout certains au vu du soulagement obtenu à l'issue.

Le Vendredi 01 Février 2008 à 11:46
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  medecine douce, medecine parallele Médecine douce et médecine parallèle


fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Christian Clavier : talentueux acteur français
  •  Syphilis : une MST toujours d'actualité !
  •  Britannia Hôtels : entreprise privée et chaîne d'hôtels 3 et...
  •  Football : le sport le plus populaire de France
  •  Régime tahitien : recettes et conseils pratiques pour minci...

Articles suivants :
  •  Caraïbes : des Bahamas aux Bermudes, un archipel paradisia...
  •  Maïs : quelles sont les vertus de cette céréale ?...
  •  Aider bébé à faire ses nuits : quels sont les secrets ?...
  •  Avenue des jeux : boutique de jouets en ligne de marques e...
  •  Spondylolistésis : tout savoir sur cette pathologie




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation sante Formation santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie
   aromatherapie Aromathérapie



Ancienne technique utilisée par nos grands mères, la technique des ventouses retrouve tout son intérêt dans la médecine traditionnelle chinoise. son usge est deplus en plus fréquent lors de séances d'...