Vélo VTT : que choisir ?


Partager




Depuis son invention au 18è siècle, la bicyclette ou vélo dans le langage courant n'a pas cessé d'évoluer et de changer de forme grâce aux nouveaux matériaux et découvertes techniques. Il existe aujourd'hui plusieurs types de vélo si l'on ne cite que les vélos de course, les vélos de route ou les vélos tout terrain, plus communément connu sous le sigle VTT. Concernant cette dernière catégorie de bicyclette, elle est également qualifiée de vélo de montagne ou Moutain Bike en anglais et est destinée à être utilisée sur des routes accidentées ou des pistes non goudronnées.



Puisque le VTT est un véhicule à deux roues conçu pour être pratiqué sur des terrains qui sont loin d'être parfaitement plats, il dispose de divers équipements spécialement fabriqués pour supporter ses conditions extrêmes d'utilisation. La différence entre un VTT et un autre type de vélo repose donc sur les matériaux de fabrication et sur les caractéristiques particulières de ses équipements. Actuellement les matériaux de référence qui rentrent dans la fabrication d'un VTT sont le carbone, l'aluminium et le titane mais il faut savoir que ces derniers sont rarement utilisés de manière « pure » puisqu'ils sont généralement mélangés entre eux, une combinaison dénommée alliage. Ces matériaux sont reconnus et appréciés pour leur légèreté, leur endurance et leur durabilité. Voici quelques points qui différencient le VTT des vélos de courses ou de route. Du point de vue équipement, le VTT est doté d'un amortisseur qui a pour fonction d'atténuer les vibrations subies afin de conférer plus de confort à l'utilisateur. Puisque les concepteurs des VTT modernes ont intégré cet équipement, il est évident que son cadre ne dispose plus du même aspect que celui des cadres des autres vélos.


Ainsi les cadres des VTT actuels n'adoptent pas la forme classique de « losange » et varie selon la spécificité du vélo. Mais il n'y a pas que le cadre qui a été modifié pour fournir au VTT la capacité de résister à une pratique extrême mais également plusieurs autres équipements à commencer par les pneus qui sont devenus très crantés, sont majoritairement larges et de grandes tailles et sont dotés de la technologie tubeless c'est-à-dire qu'ils ne possèdent plus de chambre à air.


Il y a ensuite les freins qui sont majoritairement à disque ou hydrauliques afin de garantir un excellent freinage sur des terrains qui ne sont pas forcément compacts. Enfin les fourches qui ne sont plus de simples tubes comme sur les vélos classiques mais sont actuellement équipées d'une panoplie de technologie si l'on ne cite que la suspension à ressort, à air ou à élastomère. Cependant presque tous les équipements du VTT ont été renforcés afin de mieux gérer et supporter les différentes conditions d'utilisation. Pour la petite histoire, les premiers vélos conçus pour rouler sur des terrains accidentés, qui n'étaient pas encore qualifiés de « tout terrain », sont apparus aux États Unis aux alentours de 1970 et ont été créés par un groupe de passionnés qui modifièrent des vélos de la marque Schwinn. Ils s'en servirent pour des courses de descentes chronométrées dans les montagnes du comté de Marin, situé dans l'État de Californie. Lesdites courses étaient dénommées Repack Race puisque les moyeux à tambour surchauffaient après chaque descente et devaient être regraissés.
velo vtt


Un certain Joe Breeze fut le premier à concevoir un vélo spécialement destiné à une pratique sur n'importe quel type de terrain mais en 1979, un concepteur et constructeur de vélo californien répondant au nom de Tom Ritchey fut le premier à le fabriquer en série et à le commercialiser sous la marque MoutainBikes. Le VTT possède également ses propres championnats du monde qui ont pour la première fois eu lieu dans la ville de Durango, située dans l'état du Colorado aux États Unis. En France les disciplines du VTT ont été formalisées grâce à leur intégration dans les activités de la Fédération Française du Cyclisme en 1988. En 1996 lors des JO d'Atlanta, le cross country devient une discipline olympique. Le VTT reste certainement le seul vélo qui dispose de plusieurs disciplines qui lui sont dédiées, à savoir la descente simple et la descente marathon, la cross country, le trial, le freeride, la randonnée, l'enduro, le dirt biking, le street, le dual slalom et le four cross.

Le Mardi 24 Novembre 2009 à 10:38
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Sports de glisse, surf Sports de glisse : sur l’eau, la neige ou le
bitume... des sports à sensations !



fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Comment aider un enfant à bien manger
  •  Règles du rugby à XV
  •  Secret défense : qu'est-ce que c'est vraiment ?
  •  Carte Visa Air France : quelles différences ?
  •  Couette en plume d'oie : caractéristiques

Articles suivants :
  •  Circuit chiens de traineaux
  •  Comment avoir une bonne mine
  •  Aspirateur balai : sans fil, rechargeable... que choisir ?
  •  Benfica de Lisbonne : club de foot portugais
  •  CV anonyme : définition et exemple




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   vtt tout terrain VTT Tout terrain
   vtt VTT



Depuis son invention au 18è siècle, la bicyclette ou vélo dans le langage courant n'a pas cessé d'évoluer et de changer de forme grâce aux nouveaux matériaux et découvertes techniques. Il existe aujou...