Vélo : zoom sur ce deux roues populaire


Partager




Le vélo est une appellation en langage courant de bicyclette. Comme son nom l'indique, il est composé de deux roues. C'est la force motrice exercée par le cycliste sur les pédales reliées en général à la roue arrière par une chaîne qui lui permet d'avancer. Le Baron Drais von Sauerbronn est le créateur du vélo. Inventé en 1817 sous le nom de « la Laufmaschine » qui signifie la machine à courir, plus connue sous le nom de « la Draisienne », il change d'allure au fil des années. A l'origine, il n'avait pas de pédales.



En 1819, le carrossier Denis Johnson, d'origine anglaise, eut l'idée de remplacer le cadre et les roues fabriqués en bois par de l'acier. Il a également perfectionné la machine en installant des fourches en fer forgé à l'avant et à l'arrière. Il obtient le brevet pour une copie de la draisienne et il l'a baptisé « le Hobby- horse ». En 1861, Ernest et Pierre Michaux installent un pédalier central sur la grande roue avant du vélo, connu alors sous le nom de Grand Bi. La chaîne reliant la roue à la pédale qui se trouve alors au centre du vélo est créée par Jules Pierre Curivay en 1869. En 1873, le frein à mâchoires installé sur la roue avant est sorti de l'imagination de Starley-fils et un an plus tard, le père invente les rayons qui relient la roue au moyeu de manière tangentielle. Le pneu en caoutchouc est né en 1888 grâce à l'inventeur John Boyd Dunlop, ce qui favorise un plus grand confort du cycliste. Une nouvelle ère du vélo moderne commence avec l'invention du système de changement de vitesse né de l'imagination de Seward Thomas Johnson. La 1ère compétition du tour de France se déroule en 1903, dont la victoire est remportée par Maurice Garin.


Le câble et le frein ne voient le jour qu'en 1920 grâce à Bowden et le système de freinage a été amélioré par Campagnolo en 1950. Dans les années 1970, les vélos étaient fabriqués avec des matériaux faits d'un alliage de chrome et d'acier. Au début des années 1980, l'aluminium fait son apparition et rend le prix du vélo plus abordable. Petit à petit, la recherche de l'amélioration du mécanisme et du confort de l'appareil a conduit l'apparence du vélo comme on le connaît aujourd'hui.


Pour pouvoir rouler en ville de nos jours, un vélo doit obligatoirement être équipé de feu de signalisation constitué d'une lampe blanche tourné vers l'avant, d'une rouge tournée vers l'arrière, de matériel réflecteur sur le côté et d'une sonnette fixée sur le guidon. Actuellement, avec le changement de vitesses possible, le cycliste dispose d'un choix plus large pour conserver sa cadence afin de garder une vitesse bien définie tout en diminuant les contraintes subies. Les vélos ordinaires sont généralement fabriqués en aluminium, mais dans le but d'obtenir des matériaux avec une structure plus résistante et plus légère, on utilise le titane et la fibre de carbone pour la fabrication de la plupart des vélos de compétition. Avec un vélo ordinaire, la vitesse moyenne est comprise entre 16 et 32 kmh, avec un vélo de compétition, un cycliste entraîné peut rouler jusqu'à 70 kmh sur une piste horizontale. En 1913, le record mondial de 44,247 km traversés en une heure est établi par Oscar Egg. En 1933, il est battu par Francis Faure avec 45,055 km en une heure. Le record actuel sur une distance de 200 m a été établi le 18 septembre 2009 par Sam Whittingham avec une vitesse de pointe de 133,284 kmh.
velo


Il bat ainsi son propre record de l'année d'avant avec un record de 132,5 kmh. Ce recordman d'origine canadienne a pu atteindre une telle vitesse de pointe sur un vélo couché, également connu sous le nom de bent, vélocar ou vélorizontal. Il se conduit en position allongée. Le cycliste, appelé généralement véhiste dans ce genre de sport, est couché sur le dos avec les jambes en position horizontale pour pédaler. Avec le guidon qui se situe sous les fesses ou au dessus du genoux, un siège où on peut s'appuyer sur le dos à la place de la selle, le pédalier se trouve à l'avant du vélo. Un des avantages qu'offre cette position est un meilleur aérodynamisme. Grâce à la réduction de la surface frontale par rapport à un vélo classique il permet une meilleure pénétration dans l'air. Mais dans la pratique du vélorizontal, le cycliste ne peut pas se permettre des accélérations brutales, il est aussi désavantagé sur les pentes raides. Contrairement à cela, avec le vélo classique, il peut faire jouer le contre-poids afin de déplacer son centre de gravité pour gérer ce genre de problème. Dans de nombreux pays, le vélo est le moyen de locomotion le plus utilisé. A la fois écologique et économique, il permet de gagner du temps en se faufilant dans les embouteillages mais de manière prudente et ne pose pas de problème quant à se trouver une place où se garer. La pratique du cyclisme constitue à la fois un loisir populaire, un usage quotidien et un sport.

Le Samedi 05 Décembre 2009 à 09:10
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Sports de glisse, surf Sports de glisse : sur l’eau, la neige ou le
bitume... des sports à sensations !



fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Hardcore : définition
  •  Défiscalisation : définition
  •  Métal précieux : composition et description
  •  Richelieu Finance : société de gestion
  •  Retraite progressive : définition

Articles suivants :
  •  Fessée : un châtiment qui fait débat
  •  Poupée ancienne : un jouet très prisé
  •  Analyse graphique en bourse : définition
  •  Laboratoires Pierre Fabre
  •  Mail Voila.fr : service mail




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   cyclisme Cyclisme
   cyclisme Cyclisme



Le vélo est une appellation en langage courant de bicyclette. Comme son nom l'indique, il est composé de deux roues. C'est la force motrice exercée par le cycliste sur les pédales reliées en général à...