Validation des Acquis de l'expérience : comment décrocher un diplôme sans faire d'études ?


Partager




C'est une nouveauté qui est mise en place dans les écoles et les facultés. La loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 permet d'échanger son expérience contre un vrai diplôme, sans avoir suivi aucun cours ni passé le moindre examen. Cette procédure s'appelle la validation des acquis de l'expérience. C'et un repère plus sûr pour se placer sur le marché du travail. La validation des acquis de l'expérience ouvre des perspectives neuves. Même si vous avez la reconnaissance de votre hiérarchie, un diplôme serait aussi un repère plus sûr sur le marché du travail. C'est bien ce double objectif qui explique la ruée vers les facs et les écoles. Le principe de la validation des acquis de l'expérience a l'air tout simple. Si vous avez au moins trois ans d'expérience dans un domaine, il suffit de constituer un dossier démontrant vos compétences, puis de le présenter devant un jury composé d'enseignants et de professeurs qui vous fait passer, pour finir un examen oral. Par « expérience », la loi désigne les compétences acquises en entreprise, mais pas seulement.


Pour une validation des acquis de l'expérience, on peut aussi faire valoir d'autres acquis, une expérience de bénévolat en milieu sportif ou associatif par exemple. Les choses se compliquent pour la validation des acquis de l'expérience lorsqu'on entre dans le détail de la démarche à suivre. D'abord il faut vous renseigner précisément pour savoir quel diplôme dont le contenu est le plus proche de votre expérience. Ce n'est pas une mince affaire car pour ce qui est des diplômes universitaires, les universités en délivrent des centaines !


Ensuite vous devez être réalistes et ne pas viser trop haut. Certains conseillers du service validation des acquis de l'expérience du conservatoire national des Arts et métiers voient quelquefois arriver des gens d'un niveau d'études IV, niveau Bac revendiquer un titre d'ingénieur ! Ils leur conseillent de procéder par étapes et de demander une validation d'acquis pour un bac + 2ou 3, puis de s'inscrire par la suite à une formation d'ingénieur en suivant des cours en vue de l'examen final. Une fois l'objectif fixé, préparez-vous à un marathon de quatre à six mois le temps de constituer un dossier nourri pour votre validation des acquis de l'expérience. Car, il s'agit de fournir des preuves tangibles de votre parcours : certificats de travail, publications, interventions et rôle au sein d'organismes professionnels, notes de services, rapports de mission, attestation de stages... Un véritable travail de fourmi... mais qui ne suffit pas. Le candidat doit démonter point par point la concordance entre son expérience et chacune des matières envisagées dans le cursus visé. Un effort d'analyse qui est en lui -même une formation et une manière de tester les capacités.
validation acquis experience


Reste à passer le « grand oral » devant le jury. L'oral de la validation des acquis de l'expérience ressemble autant à un entretien d'embauche qu'à un contrôle de connaissances. Pour mener à bien son dossier de validation des acquis de l'expérience, des universités ou centres de formation proposent un accompagnement facultatif mais payant sans garantie de succès, bien sûr. Si vous êtes en situation d'emploi, votre entreprise peut financer votre validation des acquis de l'expérience. Si vous êtes demandeur d'emploi, rapprochez -vous de votre Anpe. Après la validation des acquis de l'expérience, si vous obtenez le diplôme, vous pouvez poursuivre un cursus.

Le Mardi 29 Janvier 2008 à 09:53
Article écrit par Mass ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  bureau, école, mobilier de bureau, meuble bureau, mobilier bureau, pc de bureau, formation professionnelle, métiers, chômage, formation, salaires,thèmes bureau, assurance professionnelle, assurances professionnelle, location bureau, chaises de bureau, lég Vie professionnelle : droit du travail et
équipements de bureau, faites le bilan !



fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Réserve de crédit : comment ça fonctionne ? que dit la loi ?
  •  Sean Connery : acteur emblématique des James Bond
  •  Sclérodermie : mieux la connaître la sclérodermie...
  •  Guinness : une bière brune typiquement irlandaise
  •  Maladie d'Alzheimer : grand soupçon sur l'aluminuim .....

Articles suivants :
  •  Oligo-éléments : éléments minéraux purs nécessaires à la v...
  •  Indonésie : un archipel de beauté entre le Pacifique et l'...
  •  Recrutement sur internet : ça ne s'improvise pas !
  •  Recouvrement des créances : comment agir ?
  •  Tai-chi : tout ce qu'il faut savoir pour vous initier au t...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Frédérique a écrit [29/01/2008 - 10h31] 
Frédérique

La VAE, c'est très bien en théorie, c'est plus difficile à mettre en place.




Il y a un temps pour tout......



Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation professionnelle Formation professionnelle
   enseignement superieur Enseignement supérieur



Acquises sur le terrain, vos compétences valent bien celles d'un jeune collègue bardé de titres. La validation des acquis de l'expérience vous permet de faire reconnaitre officiellement cette expérien...