Vaccination : la prévention des maladies infectieuses c'est important !


Partager




La vaccination est un traitement préventif permettant d'éviter de nombreuses maladies, rubéole, rage, choléra, tuberculose, tétanos, oreillons, hépatite B, diphtérie, méningite, rougeole ou encore rubéole et poliomyélite. Le procédé de la vaccination est basé sur les défenses naturelles de l'organisme et destiné à le protéger vis-à-vis d'un agent infectieux donné. On inocule une forme bénigne de la maladie afin de provoquer une réponse immunitaire. Grâce à ce procédé, l'organisme produit alors des anticorps et des cellules dites mémoire, les lymphocytes T et B. La vaccination constitue la meilleure protection face aux maladies causées par les virus, contre lesquels les antibiotiques ne peuvent rien faire. De même, le principe de la vaccination permet de lutter efficacement contre les maladies causées par des bactéries. Les enfants des pays occidentaux sont vaccinés durant leurs premières années pour éviter qu'ils attrapent ces maladies. Parfois, la maladie est devenue si rare que l'on abandonne la vaccination, c'est le cas pour la variole par exemple.


A coté de la vaccination proprement dite, il existe également un autre procédé, la sérothérapie, qui consiste à injecter à un patient un sérum contenant des anticorps obtenus à partir d'organismes développant la maladie. Contrairement à la vaccination qui est une technique demandant une réaction de l'organisme, la sérologie est une immunisation passive qui ne confère qu'une défense ponctuelle et n'est efficace que durant quelques semaines.


Au niveau étymologique, le terme de vaccination a pour origine la première immunisation, réalisée avec le virus de la vaccine ou « variole de la vache ». Cette découverte fut faite par Edward Jenner en 1796 pour soigner une infection du pis des vaches. Cependant, c'est ensuite à Louis Pasteur que l'on doit les principes scientifiques de la vaccination et de son extension à la fin du XIXème siècle. On peut désormais obtenir une immunisation de la population de deux façons. La première consiste à vacciner sélectivement les individus qui présentent les plus grands risques de contracter la maladie, comme pour la variole. Le second moyen est le principe de l'immunité collective, lorsque l'on estime que le risque pour qu'un individu infecté soit en contact avec un individu non immunisé est très faible. Le taux de couverture par la vaccination doit alors atteindre au moins 90 % pour certaines maladies comme la rubéole qui peut provoquer de graves malformations chez le foetus, lorsqu'elle touche la femme enceinte, ou 95 % pour la rougeole.
vaccination


Dans le cas du vaccin de la grippe, un vaccin élaboré à partir de ces antigènes n'est efficace que contre une souche donnée, ce qui oblige à élaborer régulièrement de nouveaux vaccins chaque année, car chaque nouvelle épidémie résulte de la diffusion d'une nouvelle souche virale. C'est pourquoi les personnes âgées et les enfants doivent être vaccinés chaque année contre cette maladie qui peut provoquer chez eux de graves effets secondaires. La vaccination contre la grippe est ainsi pratiquée à l'automne dans l'hémisphère Nord et au printemps dans l'hémisphère Sud. Mais la vaccination ne peut pas guérir toutes les maladies, et il n'existe pas de vaccin contre les allergies aux piqûres d'insectes, par exemple, qui peuvent entraîner un choc anaphylactique, ou réaction très dangereuse de l'organisme qui nécessite une hospitalisation. En ce qui concerne les infections à papillomavirus, des vaccins sont encore à l'essai pour venir à bout des cancers du col de l'utérus.

Le Dimanche 13 Avril 2008 à 11:50
Article écrit par regine ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par V
 
Articles précédents :
  •  Hôtel Régent Petite France à Strasbourg : pour s'endormir da...
  •  Hôtel Méridien Garden Beach :Hôtel 4* à quelques minutes de ...
  •  Île de Pâques : au large du Chili, une île connue pour ses c...
  •  Château Des Reynats : hôtel de luxe pour découvrir les charm...
  •  Champagne-Ardenne : région du nord-est de la France

Articles suivants :
  •  Le Mas D'Entremont : un hôtel 4 étoiles à Aix-en-Provence
  •  Le Royal Hôtel : au coeur de la Camargue à Aigues-Mortes
  •  A quel âge peut-on parler de retard de langage?
  •  Holiday Inn Geneva Airport Thoiry :1 hôtel de luxe à 10 km...
  •  Bora Bora : île de Polynésie française aux plages paradisi...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   formation sante Formation santé
   sante Santé
   acupuncture Acupuncture
   allergie Allergie
   aromatherapie Aromathérapie



On doit le principe de la vaccination préventive à Edward Jenner en 1796 puis à Louis Pasteur au XIXème siècle. La vaccination généralisée a permis de venir à bout de nombreuses maladies causées par l...