Urticaire Aquagénique : qu'est-ce que c'est ?


Partager




Une urticaire aquagénique est définie par une réaction cutanée importante au contact de l'eau. Cette maladie, assez rare, n'est effectivement pas connue que par une minorité de patients, toutefois, il est essentiel de connaître le minimum à son sujet et de savoir quels sont les causes et traitements de l'urticaire aquagénique, si par exemple vous avez déjà été victime de démangeaisons en vous baignant dans la mer. L'urticaire aquagénique, qui se manifeste plus particulièrement chez les sujets à la peau très sensible, ne fait heureusement pas de ravages dans le monde entier.



Mais si vous vous intéressez quand même à cette maladie, cette partie est justement dédiée pour étudier l'urticaire aquagénique, cette maladie mystérieuse. Comme nous l'avons cité plus haut, l'urticaire aquagénique désigne des réactions cutanées importantes au contact de l'eau, et plus spécialement des irritations, des échauffements plutôt que des boutons. Il essentiel de noter en outre que cette maladie demeure de nos jours un sujet à controverse, car effectivement, les spécialistes eux-mêmes affirment que ces réactions cutanées au contact de l'eau sont générées par les différents composants présents dans cette dernière, comme les matières rejetées par les méduses dans la mer. D'autres connaisseurs réfutent cette thèse et affirment que les composants de l'eau du robinet ou de la mer ne sont en aucun cas à l'origine des démangeaisons cutanées au contact de l'eau. Toutefois, un point où les avis convergent est prouvé dans les traitements administrés dans le cas d'autres allergies cutanées qui demeurent inefficaces pour le cas d'une urticaire aquagénique.


Par ailleurs, la température de l'eau ne représente pas un facteur déterminant dans l'origine de cette maladie cutanée due au contact de l'eau, car le cas échéant, la désignation de l'allergie au froid et celle à la chaleur serait superflue. Cependant, il va de soi que si habituellement votre peau réagit au contact du froid, vous manifesterez également une urticaire aquagénique dans la mesure où l'eau en question présente une température assez basse.


Autrement, s'il vous arrive de manifester une urticaire aquagénique sans avoir de problèmes antécédents d'allergie à la température, confiez-vous à votre médecin, qui selon la confirmation d'une urticaire due au contact de l'eau, généralement vous administrera une crème apaisante, ou encore des bains aux sels de magnésium ou au bicarbonate de sodium, qui réduisent remarquablement les effets de brûlure ou d'irritation. Evitez absolument de vous prescrire une automédication ou des bains sans connaître le type d'allergie dont vous êtes réellement victime, afin d'éviter les conséquences désastreuses. Ainsi, vos douches seront également très courtes et vous devrez les prendre sous la surveillance d'une autre personne, et selon les analyses effectuées par votre médecin, une PUVA-thérapie ou encore des astémizoles vous seront prescrits. Autrement, un test, réalisé à l'aide d'un compresse imbibé d'eau et que l'on applique au creux de l'avant-bras pendant une quinzaine de minutes, éclairera vos lanternes : si une réaction se produit au bout de ces quelques minutes, il s'agit en effet d'une réaction aquagénique. Mais comment fait-on pour savoir différencier une urticaire aquagénique d'un autre type d'urticaire.
urticaire aquagenique


Comme vous le savez à présent, une urticaire aquagénique apparaît au contact de l'eau et constitue une maladie assez rare, contrairement à une urticaire dite « immunologique » qui surgit chez des milliers de sujets. Par ailleurs, une urticaire immunologique est due à l'introduction d'un allergène par voie cutanée ou par l'introduction des aliments dans notre appareil digestif ou aussi par l'air tout simplement. Dans le cas d'une urticaire dite « superficielle », qui est habituellement décelée sans difficulté par les médecins, les dommages du derme sont constitués par des plaques rosées et dont les bords sont bien définis. La durée de vie d'une urticaire superficielle ne dépasse pas 24h, toutefois, elle réapparaît sur des zones différentes de la peau et sa taille est également variée. En ce qui concerne une urticaire dite « profonde », ou encore appelée « angio-oedème », ou « oedème de Quincke » lorsque la face est la partie concernée, celle-ci atteint les cellules hypodermiques, la peau ou les muqueuses. Une urticaire profonde est relativement une urticaire superficielle périodique et plus importante où les dommages hypodermiques sont pour leur part constitués par des gonflements et une sensation d'échauffement voire de brûlure. L'oedème dans ce cas peut se situer sur la face, la glotte ou encore l'intestin. En somme si ces autres urticaires sont bien spécifiées, l'urticaire aquagénique pour sa part est plutôt caractérisée par des démangeaisons ou des irritations uniquement qui ne laissent pas toujours de traces. Si des boutons ou autres plaques surgissent sur votre peau après un contact avec l'eau, consultez votre médecin afin qu'il analyse le type d'urticaire dont vous êtes victime.

Le Jeudi 08 Janvier 2009 à 15:37
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  dermatologie Dermatologie : les problèmes de peau ont leur
spécialité



fleche Voir les autres articles commençant par U
 
Articles précédents :
  •  Philippe de Dieuleveult : biographie de cet ancien animateur...
  •  Erès : histoire d'une grande marque de lingerie
  •  Botaniste : formation, parcours et études pour devenir botan...
  •  Assia : portrait d'une chanteuse de R&B franco-algérienne...
  •  Valise de naissance : ne rien oublier pour l'arrivée de bébé...

Articles suivants :
  •  Activateur de bronzage : comment cela fonctionne ?
  •  Jean-Baptiste Grange : célèbre skieur français...
  •  Four à micro ondes : comment choisir ?
  •  Corton Charlemagne Grand Cru
  •  Prince William : qui est William Arthur Philip Louis Moun...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   allergie Allergie
   medecine Médecine
   dermatologie Dermatologie



Une urticaire aquagénique est définie par une réaction cutanée importante au contact de l’eau. Cette maladie, assez rare, n’est effectivement pas connue que par une minorité de patients, toutefois, il...