Trekkings au Tibet


Partager




Organiser un trekking au Tibet
S'equiper pour un trekking au Tibet
Les differents trekking au Tibet
Parcours trekking au tibet

Le Tibet est une région autonome située à l'ouest de la Chine



Le Tibet est une région autonome située à l'ouest de la Chine avec une altitude moyenne dépassant les 4 000 mètres. Lhassa est sa capitale et la zone est idéale pour faire du trekking, une randonnée à pied dans une région de haute altitude et a priori d'accès difficile.





Se préparer pour un trekking au Tibet



Un trekking au Tibet s'étale sur plusieurs jours et s'effectue en boucles ou en traversées avec bivouacs. Les randonneurs sont hébergés chez des habitants ou doivent dresser des tentes. La réussite d'un trekking ne dépend pas seulement du randonneur mais aussi de son équipement. Comme certains matériels ne sont pas disponibles sur place, il est préférable de se munir du strict minimum avant le départ. Prévoir des vêtements adaptés au froid comme une veste de montagne, des chandails de type pull-over, un pantalon de marche, des chaussettes contenant bien le mollet et des tricots de corps. Choisir des chaussures de marche bien adaptées aux pieds et éviter les neuves. Pour les autres équipements, une paire de lunettes avec des caches latéraux est indispensable de même qu'une crème solaire anti-UV. Prévoir un couvre-chef comme un bonnet, une casquette ou un chapeau. Opter pour un sac de couchage de type sarcophage et éviter un sac à dos encombrant. De même, ne pas oublier les gants pour tenir les mains bien au chaud et le coupe-vent.


La boîte à pharmacie doit être bien garnie outre les médicaments propres à chaque randonneur (antihypertenseurs, insuline, etc...), elle doit contenir le nécessaire pour d'éventuels soins d'urgence (compresses, bande de contention, bande adhésive, désinfectant cutané, etc...) et des médicaments utiles en cas de besoin (antibiotiques, antalgiques, collyre, etc...).

Les programmes de trekkings au Tibet



Les opérateurs proposent des trekkings adaptés au niveau d'expérience des randonneurs.


Du débutant àl'expérimenté, tous les amateurs de randonnée y trouvent leur compte. De Katmandou, la capitale népalaise, à Lhassa, le voyage peut se faire en avion ou par voie terrestre, généralement en minibus ou en 4x4. L'un des nombreux produits proposés par les agences est constitué par un voyage de 11 jours au Tibet avec 5 jours de trek. Une heure de vol suffit pour rallier Katmandou à l'aéroport de Gongar, en territoire tibétain, où les randonneurs sont accueillis par des guides. Lhassa est distante de 90 km de Gongar, et les 5 premiers jours sont destinés à découvrir la capitale et ses environs. Au sixième jour, les touristes rejoignent le monastère de Ganden en 4x4. Le parcours consiste à relier Ganden et Samyé à raison de 5 à 6 heures de marche quotidienne sous la direction d'un guide anglophone. La nuit se passe sous des tentes et le bouquet est le passage de 2 cols culminants à plus de 5 000 mètres. Le dernier jour est destiné à la découverte de Samyé, un monastère construit au VIème siècle. Les visiteurs passent la dernière nuit à Gongar avant le retour à Katmandou.
trekkings au tibet




Pour les expérimentés en trekking



Pour les expérimentés en trekking, les opérateurs leur proposent des parcours plus compliqués à l'exemple de ces 10 jours au Tibet. La randonnée s'étale sur plus d'une semaine avec un passage au campde base établi au sud du Shisha Pangma, un sommet culminant à plus de 8 000 m. Les randonneurs rejoignent Zhangmu en minibus puis se dirigent en véhicule tout-terrain vers Nyalam, un site placé à plus de 3 500 m d'altitude. Le premier jour se résume à une marche d'acclimatation de 4 heures avec une boucle Nyalam-grotte de Milarépa-Nyalam. Le deuxième jour, même schéma, avec une marche de 4 h pour visiter l'ermitage de Phukdro et en fin de journée, les randonneurs sont accueillis dans un guest house. La vraie marche ne commence que le troisième jour avec comme objectif, le lac sacré de Dara Tsoh avec un bivouac à Drakpochen (4 050 m). Le jour suivant est programmé pour rallier Drakpochen à Shingdip (4 480m). De ce nouveau point de départ, les randonneurs doivent rejoindre le camp de base dressé à 4 920 m d'altitude au sud du Shisha Pangma. Après cette étape, ils retournent à Shingdip puis font une virée à Kong Tsho à 5 025 mètres d'altitude. Le trek se termine par la visite du village de Ngora avec une dernière nuit à passer sous les tentes.

Le Samedi 12 Janvier 2013 à 10:26
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  agence de voyage, agences de voyage en ligne, voyager en famille, vol, billet d'avion, vacances, partir pas cher, reservation, hotel, location de voiture Agences de voyage en ligne : partir en vacances en
quelques clics

  voyage derniere minute, voyage tunisie, voyage italie, voyage espagne, billets d'avion, train, aéroports, agences de voyage Voyages : le guide pratique pour préparer ses
vacances



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Canyon Forest à Villeneuve Loubet
  •  Le Parc zoologique de Lille
  •  Basilique Sainte Marie Madeleine de Vézelay
  •  Echange de maison, une bonne idée vacances
  •  Le tourisme scientifique

Articles suivants :
  •  Voyage en Egypte
  •  Voyage au Perou
  •  Gibraltar, détroit de Gibraltar
  •  Saint Martin, superbe île des Antilles
  •  Le Rocher de Monte Carlo




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   voyage Voyage



Le Tibet est une région autonome située à l'ouest de la Chine avec une altitude moyenne dépassant les 4 000 mètres. Lhassa est sa capitale et la zone est idéale pour faire du trekking, une randonnée à...