Traité de Paris de 1763 : histoire


Partager




Le traité de Paris de 1763 est le traité qui signe la fin de la guerre de Sept Ans. Le Traité pose la réconciliation, après près de trois ans de négociations ardues entre la France, l'Espagne et la Grande-Bretagne. Le Traité de Paris est signé le 10 février 1763. Conflit majeur du dix huitième siècle, la Guerre de Sept Ans sera très souvent comparé à la Première guerre mondiale par les historiens, notamment par le fait que cette guerre se déroulera sur de très nombreux théâtres d'opérations, et se traduisant par la suite par un rééquilibrage important des puissances européennes, comme l'avait plus ou moins fait la guerre 14- 18. De ce Traité naîtra le puissant Empire britannique, c'est à dire un espace dominateur mondial qui prédominera tout au long du dix neuvième siècle. C'est aussi ce Traité qui mettra fin à la domination du Premier espace colonial français, qui avait pourtant dominé les dix septième et dix huitième siècles... La Guerre de Sept Ans opposera essentiellement la France à la Grande-Bretagne d'une part, mais aussi l'Autriche à la Prusse d'autre part.


Pour autant, le jeu des alliances et des opportunismes feront que la plupart des pays européens (ainsi que leurs colonies) se retrouveront rapidement en guerre. Les prémisses du conflit sont officiellement datés au printemps 1757 (avec notamment l'attaque de la Hongrie par Frédéric II) même si l'affrontement débutera bien plus tôt dans les colonies d'Amérique du Nord, avant qu'il dégénère en guerre ouverte en Europe...Pour prélude au Traité de Paris, le 8 septembre 1760, le gouverneur Vaudreuil cédera la Nouvelle-France à la force d'invasion britannique à Montréal.....


Cependant, les alliés autochtones des Français auront pu conclure une entente avec les Britanniques à Oswegatchie le 25 août, tout comme l'avaient pu faire les Hurons de Lorette à Longueil le 5 septembre. La colonie pu donc rester sous occupation et sous régime militaires pendant trois ans, de 1760 à 1763 jusqu'à ce que puisse être négocié le traité de paix définitif. Au termes des dispositions du Traité, l'Angleterre parviendra à obtenir de la France l'île Royale (aujourd'hui l'île du Cap-Breton) et... le Canada ! S'y ajouteront le bassin des Grands Lacs et la rive gauche du Mississippi... L'Espagne devra céder de son côté la Floride. La France pourra cependant conserver des droits de pêche à Terre-Neuve et dans le golfe du Saint-Laurent. Par ailleurs, elle dispose désormais de Saint-Pierre et Miquelon et peut recouvrir ses très rentables possessions dans les Antilles, ses comptoirs en Inde (comme par exemple Pondichéry), ainsi que son poste de traite des esclaves de l'île de Gorée au Sénégal.
traite de paris


Conformément aux dispositions de la capitulation conditionnelle de 1760, la Grande-Bretagne devra garantir la liberté de religion limitée aux Canadiens. Enfin, la Louisiane est transférée de la France à l'Espagne, confirmant les dispositions du Traité de Fontainebleau en date du 3 novembre 1762 . Très positif pour la Grande Bretagne qui possède à l'issu du traité un immense empire, le Traité est presque équitable pour la France (qui peut désormais être à la hauteur de la puissante flotte britannique), tandis qu'il est franchement décevant pour l'Espagne, qui n'en retire pas grand-chose... De son côté, l'Autriche est aussi l'une des parties lésée, mais dans une mesure sensiblement moindre que l'Espagne. En effet, son armée s'est battue avec une ardeur plus grande que les Prussiens ne s'y attendaient : la perte de la Silésie est en fait pour la Prusse la seule vraie déception. Pour autant, l'Autriche aura pu prouver, au-delà du Traité et de ses effets, qu'elle ne pourrait être abattue...

Le Jeudi 06 Décembre 2007 à 12:10
Article écrit par ludovic ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  histoire Histoire : toutes les pages de l'histoire


fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Station de ski La Clusaz (France) : partez pour une stationd...
  •  Hypertension artérielle : causes symptômes et traitements...
  •  Musée carnavalet : des expositions uniques pour connaître l'...
  •  PNUD ou Programme des Nations Unies pour le Développement : ...
  •  Anna Gavalda : écrivain française et chroniquer dans le maga...

Articles suivants :
  •  The Shield : quand la strike team mène la danse
  •  Renaissance : mouvement artistique du 15è et 16è siècle...
  •  Malte : un Etat insulaire au coeur de la méditérranée...
  •  Christopher Judge : célèbre acteur américain de la série t...
  •  De Sagem à Safran : histoire d'une entreprise de télécommu...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   histoire Histoire



Le Traité de Paris, signé en 1763, met fin à la Guerre de Cent Ans, réconciliant la France, l’Espagne et la Grande Bretagne… Peu avantageux pour les Espagnols qui y perdront bien davantage qu’ils n’y ...