Train jaune de Cerdagne : ligne ferroviaire la plus haute d'Europe


Partager




Qui aurait pensé à faire d'une ligne ferroviaire ainsi que de son environnement, un argument de taille pour la promotion touristique d'une localité? Personne, mise à part la région des Pyrénées Orientales, un territoire qui est situé dans le sud-est de la France. En collaboration avec le leader du transport ferroviaire français, cette région exploite le célèbre Petit Train Jaune de Cerdagne, autant dans sa fonctionnalité que dans sa représentation.



Également dénommé le « Canari » à cause de sa couleur, cette ligne ferroviaire est la plus haute d'Europe puisqu'elle culmine à 1259 mètres d'altitudes. Cette voie de chemin de fer mesure en totalité 63 kilomètres et a comme raison d'être la liaison entre les hauts plateaux de Cerdagne et le reste de la région des Pyrénées Orientales, plus précisément de la ville de Villefranche-de-Conflent à La Tour-de-Carol-Enveitg. Le site disposant de la plus haute altitude desservie par ce Train Jaune de Cerdagne est le village de Bolqueire, situé à 1532 mètres. Cette ligne est à voie métrique unique, autrement dit, possède un écartement mesurant aux alentours de 1 mètre qui sert à la fois pour le trajet aller et retour. Âgée de presque une centaine d'année, la ligne ferroviaire de Cerdagne a été mise en place vers le début du XXè siècle et a été réalisée en plusieurs étapes. Les travaux d'édification de cette ligne ont commencé en 1903, mais la première liaison entre deux localités n'a été effective qu'en 1910. Ces dernières sont Villefranche-de-Conflent et Mont-Louis-la-Cabanasse et cette première partie de voie ferrée mesurait 28 kilomètres.


Les 27 kilomètres de chemin de fer reliant la localité de Mont-Louis-la-Cabanasse au Bourg Madame ont été construits une année plus tard, ce qui ramène la voie à une longueur de 55 kilomètres. Les 7 kilomètres restants reliant Bourg Madame et La Tour de Carol n'ont été effectués qu'en 1927. C'est seulement à partir de cette date que les sites représentant le point de départ et d'arrivée de la fameuse ligne de Cerdagne ont été mis en relation. Cette ligne ferroviaire commence à 427 mètres d'altitudes et se termine à 1231 mètres, avec une déclivité maximale de 60 millimètres par mètres.


Elle comporte 310 courbes et possède une alimentation par troisième rail de 850 volts en courant continu. La mise en place de cette ligne ferroviaire n'a pas été une tâche facile et a nécessité la construction de plusieurs édifices, allant des tunnels aux viaducs, en passant par les ponts. On dénombre aux environs de 650 ouvrages construits pour permettre l'opérationnalité de cette ligne, dont 13 ponts, 15 viaducs et 20 tunnels parsemés le long de cette voie ferrée ainsi qu'un lac artificiel, dénommé le lac des Bouilleuses résultant du barrage hydraulique érigé dans le but d'alimenter le Petit Train Jaune. Il en est de même pour les 22 gares qu'elle dessert. Le pont le plus court mesure 10 mètres et est situé entre Bourg Madame et Ur tandis que le plus long fait 240 mètres et se nomme Pont Suspendu de Gisclard, à cheval entre les communes de Sauto et Planes. Concernant les viaducs, les plus courts mesurent 15 mètres, à savoir le Viaduc situé entre Thues-les-Bains et Fontpédrouse ainsi que le Viaduc sur la rivière de Planes tandis que le plus long fait 176 mètres et répond au nom de Viaduc Séjourné.
train jaune cerdagne


Quant aux tunnels, la Galerie Paravalanches et ses 52 mètres est le plus court tandis que le Tunnel du Pla-de-Llaura mesurant 380 mètres est le plus long. Avant 2005, date de l'acquisition de nouveaux équipements et matériels, à savoir 2 automotrices panoramiques disposant chacune 86 places assises, Le Petit Train Jaune de Cerdagne se composait d'automotrices possédant une puissance de 300 chevaux dont une est équipée de chasse neige, des voitures panoramiques découvertes de 69 places assises ainsi que des voitures de type midi et nord variant de 40 à 46 places assises. La vitesse maximale autorisée pour ce « canari de Cerdagne » est de 55 kilomètres par heure. Depuis sa création, cette ligne ferroviaire utilisée par le Petit Train Jaune de Cerdagne n'a jamais connu de cessation d'activité et était à la base exploitée par la Compagnie du Midi jusqu'en 1937, date à laquelle elle fut nationalisée et exploitée par la SNCF. Actuellement, son exploitation se fait en collaboration avec le Conseil régional Languedoc-Roussillon et il transporte en moyenne 400000 passagers par an. Véritable symbole de la région des Pyrénées Orientales, le Petit Train Jaune attend sa validation en tant que Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO.

Le Lundi 10 Août 2009 à 13:44
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Pavot : de Californie, d'Islande... comment s'y retrouver ?
  •  Fennec : le renard des sables du Sahara devient un NAC
  •  Diane de Poitiers : biographie
  •  Dagobert : qui était le Roi Dagobert ?
  •  Mariage musulman : les conditions requises

Articles suivants :
  •  Chakras : définition
  •  Gorges du Verdon en France : carte et location
  •  Anéjaculation : symptômes et traitement
  •  Acide urique dans le sang : alimentation et régime
  •  Candida Albicans : traitement et symptômes




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 micare a écrit [11/08/2009 - 11h37] 
micare

"dénommé le lac des Bouilleuses " : Il s'agit, bien entendu de la retenue d'eau des Bouillouses





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   train Train
   train Train
   trains touristiques trains touristiques



Qui aurait pensé à faire d'une ligne ferroviaire ainsi que de son environnement, un argument de taille pour la promotion touristique d'une localité? Personne, mise à part la région des Pyrénées Orient...