Traducteur : comment devenir traducteur ?


Partager




Pour devenir traducteur ou traductrice, il faut en premier lieu avoir un niveau élevé de connaissances linguistiques et une maîtrise absolue de sa langue maternelle. Il est nécessaire d'avoir un bon niveau de culture générale et une grande curiosité sur de larges domaines de savoir. Le travail du traducteur consiste à traduire des textes par écrit. Il est différent du métier d'interprète qui fournit toujours une prestation orale. Il existe différentes spécialités dans le métier de traducteur. Il peut s'agir de traduction littéraire (romans, poésie, nouvelle), de traduction théâtrale, de traduction éditoriale, de traduction technique, de traduction médicale, de traduction financière, de traduction juridique ou de traduction scientifique. La traduction peut avoir diverses destinations comme le multimédia, l'audiovisuel (cinéma ou télévision) avec les sous-titrages ou les doublages ou l'adaptation aux conditions linguistiques et culturelles locales, de documents ou logiciels par exemple. Il n'y a pas d'obligations légales concernant la pratique de ce métier. L'obligation de résultat nécessite un professionnalisme et une certaine expérience, voire une spécialisation. Il existe des formations préparant au métier de traducteur.


Le master constitue une excellente formation à ce métier. L'accès au master se fait avec une licence, ou équivalent, généralement en langue de type LCE (Langues, littératures et civilisations étrangères) ou LEA (Langues étrangères appliquées). Les études de master durent deux ans. Parmi les établissements les plus réputés qui forment au métier de traducteur, on peut citer l'Ecole supérieure d'interprètes et de traducteurs(E.S.I.T).à Paris, qui prépare à un master « Sciences du langage, didactique des langues » spécialité « traduction éditoriale, économique et technique ».


Il est possible d'y passer également le D.E.A et le Doctorat de traductologie. L'école travaille des langues comme l'allemand, l'anglais, l'arabe, le chinois, l'espagnol, le français, l'italien, le russe, le japonais, le polonais ou le hongrois. L'Institut de perfectionnement en langues vivantes (I.P.L.V) d'Angers propose un master européen en traduction spécialisée (M.E.T.S.). La formation comporte une partie dans des écoles étrangères à Bruxelles, Anvers, Leipzig et Barcelone. Les langues de travail sont l'allemand, l'anglais, le français, l'italien et le néerlandais. L'Institut supérieur d'interprétation et de traduction (I.S.I.T.) comporte une filière traduction en deux, trois ou quatre ans selon le niveau d'entrée. L'Institut de traducteurs, d'interprètes et de relations internationales (I.T.I.-R.I) de Strasbourg prépare au master « langages, cultures et sociétés », mention « langues et cultures en contact » avec vingt sept langues proposées en apprentissage. Le traducteur exerce souvent en profession libérale, il arrive toutefois qu'il soit salarié d'une entreprise ou d'une administration.
traducteur


Dans l'exercice de sa fonction, il devra veiller à adapter sa traduction à la culture destinataire, aux besoins de l'utilisateur mais aussi aux usages, normes et conventions applicables.

Le Mercredi 27 Février 2008 à 10:51
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  formation professionnelle continue,formation adulte, institut formation, formation comptabilité, formation marketing, formation communication, formation en entreprise, formation internet, formation diplomante, conge individuel de formation, formation pro, Formation professionnelle : où, quand, comment et
pourquoi se former pour un métier ?

  Comment devenir, Formation, formation professionnelle Guide du 'Comment devenir ...'


fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Hôtel Intercontinental Legrand à Paris : une idée du luxe au...
  •  Camargue : optez pour un voyage entre terre, ciel et mer ...
  •  Aérophagie : cause, symptômes, prévention et traitement
  •  Michel Blanc : acteur français, membre incontournable de la ...
  •  Trésor public : administration chargée des ressources financ...

Articles suivants :
  •  Rhinopharyngite : quels sont les signes et les traitements...
  •  Psychanalyse : quelle différence avec la psychologie moder...
  •  Le Kalahari : grand désert en Afrique du sud
  •  Erection : comment ça marche ?
  •  PEI : le Plan Epargne Inter entreprise, c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   traduction Traduction
   traduction allemagne Traduction Allemagne
   traduction amerique du nord Traduction Amérique du Nord
   traduction asie Traduction Asie
   traduction belgique Traduction Belgique



De la traduction littéraire à la traduction technique en passant par la traduction médicale, le métier de traducteur, différent de celui de l’interprète, est un métier qui se spécialise. S’il ne néces...