Tommaso Buscetta : qui est ''Don Masino'' ?


Partager




Tommaso Buscetta, encore appélé "Don Masino", figure parmi les dirigeants de la mafia sicilienne de l'année 1950 jusqu'en 1980. Il se distingue essentiellement des autres chefs de bandits de son époque grâce à sa cession, après avoir passé environ 30 ans de carrière au sein de ces unités anti-sociales. Nous allons retracer brièvement son parcours avant de retrouver cet acte honorifique de la repentance. Tommaso Buscetta est né le 13 juillet 1928. Sa ville natale est Palerme, un territoire sur lequel il grandit au sein d'une famille assez modeste.



Sa mère était ménagère et son père trouvait son métier dans le travail des vitres. Il se maria très tôt, à seulement 16 ans, après avoir mis au monde deux fils. Ce qui rendit leur condition sociale de plus en plus difficile, laquelle fut encore renforcée par la complexité de la situation économique durant le régime fasciste de Mussolini. Cela l'a poussé à se lancer dans des petits boulots informels afin de pouvoir nourrir sa petite famille. Au début, il commença par vendre illégalement de la farine. Puis, à force de côtoyer différents types de hors-la-loi dans de multiples secteurs locaux, il finit par découvrir la trace de l'organisation mafieuse. Finalement en 1948, il rejoint un groupe de Porta Nuova, son propre quartier. Ensuite, il a obtenu très vite une certaine autorité au sein de la communauté et ceci s'est répandu de plus en plus dans une envergure beaucoup plus large, notamment dans la Sicile, aux États-Unis et surtout en Amérique du Sud. Plus précisément, son influence a même trouvé de la place jusqu'en Argentine et au Brésil, dans ces pays où régnaient particulièrement des troupes d'origine italienne.


Le fait de dominer entre ces blocs en provenance de deux horizons différents lui octroie le surnom de "Boss des deux mondes". Leurs principales missions tournent autour du trafic des cigarettes et de la drogue. Malgré tout, il a continuellement nié avoir pris part à cette deuxième activité. Pendant la fameuse guerre affrontant deux clans mafieux en 1981-82, Don Masino était un adhérant dans le camp des « perdants ». Ensuite, il fut arrêté au Brésil en 1984.


tommaso buscetta
A la suite de son incarcération, il s'est décidé de son propre gré à mettre un terme à ses sales activités et a prouvé sa conversion par le biais de son acceptation de collaborer avec la justice, notamment dans le cadre de la lutte contre la mafia menée par le juge Giovanni Falcone. C'était la plus importante manifestation de résignation dans l'histoire puisque Buscetta a divulgué pour la première fois l'existence de la « Commission régionale » détenant le rôle de coordination des activités des familles mafieuses siciliennes. Cette poursuite a progressé encore plus grâce à la contribution d'autres grands repentis comme Antonino Calderone ou Salvatore Contorno. Ce qui a conduit à la capture de 475 mafieux mis en accusation au maxi-procès de Palerme de 1986 à 1987. Par ailleurs, il a donné un coup de main à la justice américaine lors de l'opération pizza connection.



Le 23 mai 1992, le juge Falcone a été tué à la suite de l'attentat de Capaci. Touché par cette tragédie, Buscetta est incité à livrer de nouveaux secrets qu'il a fermement gardé confidentiels jusque là. D'abord, il a dénoncé Giulio Andreotti, un grand homme politique italien de l'après-guerre. Ce dernier détenait une liaison étroite avec la mafia et participait de façon clandestine à toutes les affaires. D'autre part, Buscetta a exposé en détail le fonctionnement général, ainsi que toutes les stratégies et techniques de recrutement et de mise en ?uvre au sein du groupe Cosa Nostra.


Il a également évoqué que ce dernier surpasse en équipements et en situation financière les autres entités criminelles italiennes comme la Camorra (mafia napolitaine), la Sacra Corona Unita (mafia des Pouilles) et la N'Drangheta (mafia calabraise). En effet, il a avoué que le groupement Cosa Nostra n'a complètement rien à avoir avec ses prétendues missions qui sont la protection des pauvres et des opprimés. Tous ces renseignements ont considérablement aidé les policiers dans le processus de démolition de ces structures. De leur côté, les équipes restant encore actives ont été mises au courant de ces séries de dénonciations et n'ont pas cessé de le pourchasser. Mais la justice a accordé à Don Masino un programme de protection spécifique. C'est un traitement de faveur réservé spécialement à ceux qui collaborent avec elle dans le cadre de la réalisation d'une quelconque enquête.
tommaso buscetta


Néanmoins, les mafieux n'ayant pu le capturer jusqu'à la fin, finirent par s'en prendre à ses proches. Ainsi, ils ont abattu au total 34 membres de sa famille dont ses enfants, ses beaux-parents, ses frères, ses neveux, ses amis, etc. Quant à Tommaso Buscetta, on lui a procuré de nouvelles identités et il passa le restant de sa vie aux Etats-Unis. Il mourut à New-York en 2000 suite à un cancer, mais sa mémoire reste à tout jamais gravée dans l'histoire en tant que plus important pentito (repenti) qui nous a fait entrevoir la vraie image de l'organisation mafieuse sicilienne Cosa Nostra.

Le Dimanche 28 Décembre 2008 à 15:53
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  mafia, maffia, criminels, grand bandistisme, maffieux, cartel Noms du grand banditisme et organisations
criminelles



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Presse manuelle de fabrication de briques pour poêle
  •  Josh Groban : un artiste en pleine ascension
  •  Histoire de la Cosa Nostra sicilienne
  •  Luxation d'épaule : c'est grave ?
  •  Comment devenir parachutiste ?

Articles suivants :
  •  Comment choisir une bétonnière ?
  •  Yoko Ono : artiste aux multiples talents et ex-compagne de...
  •  Hydroliennes : d'où vient cette forme d'énergie ?...
  •  Travailler chez soi : comment faire ?
  •  Aéroport de San Sebastian




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   criminalite Criminalité



Tommaso Buscetta, encore appélé "Don Masino", figure parmi les dirigeants de la mafia sicilienne de l’année 1950 jusqu’en 1980. Il se distingue essentiellement des autres chefs de bandits de son époqu...