Tiscali : mail et fournisseur d'accès à Internet


Partager




Description Tiscali
Webmail en ligne
Informations générales
Economie

Tiscali accès à internet



Dans tous les pays du monde en général et en Europe en particulier, les fournisseurs d'accès Internet se livrent à une bataille acharnée pour pouvoir augmenter, ne serait ce qu'un tout petit peu, leur part de marché. Une loi inéluctable engendrée par les concepts de libéralisme et de libre concurrence, de notre époque. Parmi les multitudes de FAI, de différentes origines, implantés en France figurait Tiscali, une société italienne spécialisée dans le domaine de la télécommunication. La marque Tiscali et le groupe du même nom possèdent une histoire forte qui malheureusement n'a pas connu, si l'on peut dire, de « happy end ». Durant sa période de gloire, Tiscali SPA était un acteur incontournable dans le milieu de la télécommunication et contribua considérablement à la concentration du marché européen concernant le secteur de la fourniture d'accès Internet.


A cette époque, Tiscali s'était hissé au rang de troisième dans le classement des plus grands FAI d'Europe derrière la société allemande T-Online appartenant à Deutsche Telekom et Wanadoo, la filiale de la société d'état française de télécommunication: France Télécom.

Mail et fournisseur



Une performance qui ne méritait que d'être encouragée quand on connaît son statut.


En effet contrairement aux deux premiers fournisseurs d'accès Internet d'Europe, Tiscali n'était pas la filiale d'une entreprise publique qui avait bénéficié d'un statut « monopolistique » sur le marché de son pays d'origine. Pour la petite histoire, Tiscali a été créé au mois de juin 1997, en Sardaigne, par un homme d'affaire mais également politique répondant au nom de Renato Soru. Une fondation qui correspondait précisément avec la période de la libéralisation du secteur de la télécommunication en Italie. A l'origine la société sarde fut dénommée Telefonica della Sardegna et n'adopta le nom de Tiscali que quelques mois plus tard. Sa première licence d'exploitation ne concerna que l'île de la Sardaigne, la ville de Rome et de Milan. En 1999, il fit ses premiers pas dans le secteur, encore peu exploité, d'Internet en proposant un service dénommé TiscaliFreeNet et inspiré du modèle britannique Freeserve. Au mois d'octobre de cette même année et profitant de la nouvelle politique économique italienne, Tiscali renforça ses bases en bénéficiant d'un fond de 120 millions d'euros, ce qui lui a permis de partir à la « conquête » du marché européen de la télécommunication.
tiscali




Fondation



Afin de se faire une place, les dirigeants de l'entreprise avec le soutien de son père fondateur adoptèrent une stratégie qui s'était néanmoins avérée judicieuse: l'acquisition de plusieurs sociétés européennes oeuvrant dans le secteur d'Internet et possédant déjà une certaine notoriété dans leur pays respectif. Ainsi au mois d'avril de l'année 2000, il fit acquisition de l'entreprise belge Interweb, de la société hollandaise World Online et de la Française: Liberty Surf. Ces dernières ne furent pas les seules marques rachetées par le groupe Tiscali puisqu'il en acquit d'autres, à savoir Nomade, Lokace, Infonie, Chez.com et Respublica. Une politique de croissance par l'intermédiaire de « l'externalisation » qui lui a permis de s'implanter dans 13 pays d'Europe, à savoir la Belgique, l'Autriche, le Danemark, la République Tchèque, la France, l'Espagne, le Pays- Bas, l'Allemagne, la Suède, l'Italie, le Royaume-Uni, la Norvège et la Suisse. Tiscali était également présent en Afrique du Sud. En 2002, la société sarde annonce qu'elle dispose de 7 millions d'abonnés actifs en Europe et aurait généré un chiffre d'affaire de 367 millions d'euros, rien que pour le premier semestre.

Capital du groupe



Économiquement parlant, la répartition du capital du groupe sarde était la suivante: son père fondateur détenait 30,1% des actions de la société, la famille d'investisseur Sandoz: 17% des actifs, Kingfisher et Europ@web possédaient chacun 3,4% et le reste c'est-à-dire 46,1%, était placé en bourse. Tiscali réussit même à se démarquer des multiples fournisseurs d'accès Internet en réussissant à développer son propre réseau de fibre optique dénommé Tiscali International Network, abrégé TIN. Dans sa lancée, le groupe Tiscali se disait prêt à tenir tête au leader du marché français: Wanadoo qu'il accusait de monopole. Mais l'année 2005 marqua le début d'une période sombre pour le groupe Tiscali dans la mesure où les difficultés financières commencèrent à surgir. Ainsi Tiscali dut se séparer de certains de ses filiales afin d'alléger ses endettements. Parmi ces dernières figure la française Liberty Surf-Tiscali qu'il céda au groupe Telecom Italia. Le nouveau propriétaire voulut dans un premier temps garder la dénomination Liberty Surf qu'il jugea adéquate pour le marché français du fait de sa forte notoriété mais opta finalement pour la marque Alice ADSL.

Le Jeudi 29 Octobre 2009 à 14:29
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  internet, serveur, moteur de recherche, programme Internet : explorer la toile


fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Winamp : à télécharger gratuitement
  •  PAP : Particulier à Particulier
  •  Prizee : univers du jeu en ligne primé
  •  Marmiton : recettes sur internet
  •  WinZIP : logiciel de compression et décompression de données...

Articles suivants :
  •  Kiloutou : location de matériel de Toulouse à Paris en pas...
  •  Aile volante : qu'est-ce que c'est ?
  •  Argentière : village de de Haute-Savoie
  •  Balai : vapeur, électrique, d'essuie glace... le balai sou...
  •  Fonction Publique Territoriale ou FPT : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   fai FAI



Dans tous les pays du monde en général et en Europe en particulier, les fournisseurs d'accès Internet se livrent à une bataille acharnée pour pouvoir augmenter, ne serait ce qu'un tout petit peu, leur...