Théâtre de l’Ambigu-Comique à Paris


Partager




Adresse du théâtre de l’Ambigu à Paris
Histoire du théâtre de l’Ambigu
Photos du théâtre de l’Ambigu
Documents sur le théâtre de l’Ambigu-Comique à Paris


Le théâtre de l’Ambigu-Comique est un ancien théâtre qui était situé boulevard du Temple à Paris



Le théâtre de l’Ambigu-Comique est un ancien théâtre qui était situé boulevard du Temple à Paris. Il fut fondé par Nicolas-Médard Audinot en juillet 1769. Trois ans auparavant, ce comédien avait quitté la troupe italienne.



Il loua une loge Foire Saint-Germain pour donner un spectacle de marionnettes saisonnier. Ce fut un grand succès grâce aux grandes marionnettes « Bamboches » et Audinot décida d’installer un spectacle permanent. C’est ainsi qu’il inaugura son nouveau théâtre boulevard du Temple.

Intitulé d’abord « Les Comédiens de bois », l’Opéra-Comique proposa des pantomimes et des féeries



Intitulé d’abord « Les Comédiens de bois », l’Opéra-Comique proposa des pantomimes et des féeries et très vite son répertoire s’élargit avec des marionnettes, des acrobates et Audinot eut l’autorisation d’y faire jouer des enfants. C’est ainsi qu’on y joua des comédies, des opéras-comiques, des drames ou des vaudevilles. Le théâtre changea alors de nom pour se nommer « Ambigu-Comique ». Cependant, très vite, l’Opéra et la Comédie-Italienne, qui étaient désertés par le public, lui interdirent de faire chanter et danser des acteurs en 1771. Pour exercer son métier, Audinot dut verser une somme rondelette pour l’époque, soit 12 000 livres à l’Opéra et il put continuer ses activités. L’année suivante, il fit agrandir la salle et supprima ses marionnettes pour n’employer que des enfants.


En 1778, l’Ambigu Comique produisit 55 pièces dont 20 nouveautés. La pantomime va y être moins représentée que chez « les Grands-Danseurs du Roi » car la programmation proposait aussi des petites pièces gaies ou des opéras-comiques. L’Ambigu-Comique attira les foules avec de grands succès : « Le Fort pris d’assaut », « Les Noces de Gamache », « La Belle au bois Dormant », « Le Sauvage apprivoisé », « Les Héroïnes ou les soldats magiques ». Les plus grands succès furent « La Maison à donner », « Le Juge ridicule », « L’Arlequin gros lot ».


Plus tard, le théâtre de l’Ambigu-Comique mit en scène des pantomimes historiques et romantiques.

Le succès rend jaloux et en 1784, Audinot se vit retirer son privilège (autorisation) au profit des « Variétés-Amusantes » de Dorfeuille et Gaillard



Cependant, le succès rend jaloux et en 1784, Audinot se vit retirer son privilège (autorisation) au profit des « Variétés-Amusantes » de Dorfeuille et Gaillard. Ces derniers ne connurent que des échecs. Finalement Audinot s’associa à Arnoult et le théâtre de l’Ambigu-Comique fut reconstruit par l’architecte Jacques Cellerier et inauguré en novembre 1786. Le Théâtre de l’Ambigu-comique reprit ses pantomimes historiques et romanesques tout en produisant quelques comédies.

De nombreuses scènes vinrent faire concurrence au Théâtre de l’Ambigu-comique



En 1791, avec la proclamation de la liberté des théâtres sous la Révolution, de nombreuses scènes vinrent faire concurrence au Théâtre de l’Ambigu-comique. En 1795, malade, Arnoult se retira. Audinot le suivit et confia le Théâtre de l’Ambigu-comique à des artistes et notamment à Pierre-Louis Picardeau.
theatre de ambigu comique a paris


Ces derniers furent ruinés en quelques années et Audinot reprit la direction en 1800 où il introduisit le mélodrame. Hélas, le Théâtre prit feu en juillet 1826 et il fut reconstruit boulevard Saint-Martin. Au XIXe siècle, le théâtre de l’Ambigu va aller de succès en succès en produisant des pièces à grand spectacle, mais aussi des drames, des pièces de boulevard et des vaudevilles. Lors des années folles, le Théâtre de l’Ambigu-comique va être transformé en salle de cinéma. Il va à nouveau ouvrir ses portes en 1954 grâce au comédien Christian Casadesus. Cependant, malgré de nombreuses contestations, le théâtre va être définitivement fermé et démoli en 1966.

Le Jeudi 21 Mars 2013 à 17:47
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  théâtre, cinéma, concerts, comédiens, comédiennes, art dramatique, burlesque,théâtre de rue, comique,programme théâtre, réservation billets théâtre cours théâtre,comedie, dom juan,humour, comédie, théâtre enfants, atelier théâtre, théâtre lyon, cours de t Théâtre : forme d'art où, rires, évasion, émotion
et culture ne font qu'un !

  tourisme france, lieux touristiques, tour eiffel, louvre, musée Monuments et lieux touristiques en France :
découvrir le patrimoine historique français



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Théâtre Antoine à Paris
  •  Tourisme à Saint-Tropez
  •  Région des Dunes des Flandres : Dunes, Activités touristique...
  •  Maison Folie de Wazemmes et le Zeïn Oriental Spa de Lille
  •  Golfe de Gascogne : navigation, formation, activités tourist...

Articles suivants :
  •  Air Berlin International, compagnie allemande low cost
  •  Tourisme à Saint-Jean-de-Monts
  •  Le tourisme à Saint-Vincent-sur-Jard
  •  Les Remparts de Saint Malo : Circuit,Histoire et patrimoin...
  •  Hôtel Elysée-Bassano Paris




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   theatre Théâtre
   paris 75 Paris 75



Le théâtre de l’Ambigu-Comique est un ancien théâtre qui était situé boulevard du Temple à Paris. Il fut fondé par Nicolas-Médard Audinot en juillet 1769. Trois ans auparavant, ce comédien avait quitt...