Test salivaire de dépistage des drogues


Partager




Le test salivaire de dépistage des drogues est le nouveau moyen de détection de stupéfiants, opérationnel depuis quelques mois. Le test se fait, comme son nom l'indique, par le biais de la salive et peut utiliser trois types d'accessoires : des languettes, une éponge sucette ou un bâtonnet. Ces accessoires pourront chacun prouver la présence ou non d'un stupéfiant. Les languettes seront frottées sur la langue de la personne testée et seront ensuite mises dans une boîte correspondante où elles seront analysées.



L'éponge, quant à elle, sera placée dans la bouche du conducteur, à la manière d'une sucette, pendant environ huit minutes. Pour le bâtonnet, on le met également dans la bouche, au contact de la salive et on pourra ensuite observer les résultats sur l'appareil lui-même : si celui-ci change de couleur et vire au rouge, le test est alors positif. Ce qui permettra donc de déterminer immédiatement les résultats du test de la salive, rien qu'en observant sa couleur. Mais pour les languettes ou les sucettes, les deux seront placées dans une boîte, où il y a une substance chimique pouvant déterminer la présence de drogues. Une seule réaction chimique pourra alors prouver l'absorption d'un quelconque stupéfiant, sans pour autant mentionner la quantité. Comme nous le savons tous, les stupéfiants et la conduite ne devront pas aller ensemble. A l'aide de cette opération donc, l'usage de stupéfiants pourra être facilement détecté chez un conducteur.


Les principales drogues les plus prises par les conducteurs ne pourront pas passer inaperçues devant les agents de la circulation à l'aide de ces méthodes, à savoir, le Cannabis, qui est la première drogue la plus consommée, selon les statistiques, et qui est la première la plus sensible au test salivaire. Ensuite viennent les autres drogues comme la cocaïne, l'amphétamine, l'héroïne, l'ecstasys, qui seront également détectées, mais pas à un niveau moins élevé que pour le cannabis.


test salivaire drogues
Enfin, pour les autres substances et médicaments, la détection ne sera pas totalement fiable mais ce qui n'empêche pas au test de les révéler. Ayant été scientifiquement vérifié et également contrôlé au préalable par le centre d'études et de recherche logistique de la police nationale, ce procédé de détection à l'aide de la salive est réputé fiable et rapide. D'autant plus que ses résultats sont disponibles à peine cinq à dix minutes après le contrôle. Dès que la réaction chimique s'effectue ou au moment où la couleur change, on pourra aisément déduire les résultats. Devenue alors opérationnelle depuis le mois d'août dernier, cette nouvelle forme de dépistage s'effectue de plus en plus sur les routes, en raison de sa facilité et de sa praticité.



Contrairement aux contrôles effectués depuis toujours qui demandaient plusieurs heures ou jours de procédure avant d'arriver à de vrais résultats, le test salivaire est, lui, très souple et pratique. Les contrôles routiers se font alors plus vigilants et plus fréquents avec des moyens de plus en plus commodes et professionnels. Par ailleurs, le grand avantage de ce test est le fait d'être direct, vu qu'il se fait sur la route même, devant l'agent de police. Ce dernier pourra alors vérifier et confirmer que la salive appartient réellement au conducteur.


Les tentatives de falsification sont de ce fait limitées, quasi inexistantes. Cette opération est jugée suffisamment crédible, mais en cas de doute, on pourra toujours vérifier avec d'autres types de tests, comme le test sanguin ou urinaire. Toutefois, son inconvénient est de ne pas pouvoir afficher la quantité de drogue que la personne ait pu consommer, ce qui nécessite alors ultérieurement un autre test sanguin. Ce type de test de la salive remonte en 2004 et a été effectué par une association, suite au décès d'une petite fille lors d'un accident de voiture conduite par un toxicomane. D'ailleurs, avec le nombre flagrant des accidents de route nocturnes, dus à l'usage d'alcool ou de drogue, la loi autorise et prescrit même le contrôle des conducteurs par les autorités publiques.
test salivaire drogues


Depuis l'apparition de ce test salivaire donc, tous ceux qui sont contrôlés positifs pourront être incarcérés par les autorités et devront ensuite subir une prise de sang, afin de déterminer réellement le taux de drogue qu'ils ont dans le sang. Toutefois, même avec un taux non négligeable, ils pourront avoir à leur charge une forte amende à payer, en plus du risque de deux ans d'emprisonnement ferme. En cas de dommage et d'accident entraînant un homicide involontaire, l'amende sera très élevée et la peine s'allongera sur plusieurs années. En effet, la loi est très sévère vis-à-vis de l'usage de l'alcool et des stupéfiants au volant et veut à tout prix réduire le taux annuel d'accident de la route, à cause de la prise de stupéfiants. Ce test salivaire facilitera donc largement la tâche des policiers, mais en même temps, contribuera à la réduction du nombre croissant d'accidents de la route, dus à l'inconscience de plusieurs conducteurs. Et même s'il suscite néanmoins quelques polémiques quant à sa réelle fiabilité, vu que les individus ne réagissent pas tous de la même manière par rapport aux produits pris, cela n'a point empêché le test salivaire de convaincre les autorités publiques de l'utiliser. D'ailleurs, jusqu'à maintenant, il a fait ses preuves et est même considéré comme le moyen par excellence de détection de stupéfiants, en étant rapide et fiable.

Le Vendredi 24 Octobre 2008 à 10:47
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  droit, législation, juridictions, droit de l'homme, drot de l'enfant, droit de la femme, voter une loi, election, Droit : moyen efficace pour la protection des
individus



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Fils à plomb: à quoi ça sert ?
  •  The Notorious B.I.G alias Biggie : Biographie d'une légende ...
  •  Le Thon rouge : un poisson très apprécié...
  •  Les Dirty Pretty Things : le succès d'un groupe de rock issu...
  •  Jack Russel : un petit chien adorable et plein d'energie !

Articles suivants :
  •  Poêle à bois comment choisir ?
  •  Le Taser : une arme qui crée la polémique
  •  Le VTC ou vélo tout chemin : le vélo des citadins...
  •  Les différentes scies : comment s'y retrouver ?
  •  Watercooling : pour refroidir les ordinateurs




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 2 commentaires pour cet article :

 Gellibi a écrit [26/10/2008 - 19h44] 
Gellibi

Ce test révèle t-il la présence de ketamine ou de LSD??
Si on consomme un produit 2 ou 3 jours avant on peut quand meme être positif??
Dans ce cas la avec un taux très bas il y a t-il quand meme un retrait de permis??
Merci de bien vouloir m'éclairer sur ce sujet...




 Dj71 a écrit [03/11/2008 - 11h28] 
Dj71

Si une personne consomme du cannabis un ou plusieurs jours avant un contrôle, le test ce révèle t-il positif ou non?
La languette salivaire détecte la consommation du cannabis après combien de temps et jusqu'à quand?
Connaissez-vous un site où tout est expliquer????
Merci de bien vouloir répondre clairement à mes questions avec toutes les réponses différentes qui sont dites impossible de savoir vraiment ce qu'il en ait sur ce sujet............!!!!!!!
merci beaucoup bonne journée





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   code de la route Code de la route
   dependance Dépendance
   drogue Drogue



Le test salivaire de dépistage des drogues est le nouveau moyen de détection de stupéfiants, opérationnel depuis quelques mois. Le test se fait, comme son nom l’indique, par le biais de la salive et p...