Terre de Bruyère : définition, composition et pour quelle plante


Partager




Terre de Bruyère, définition
Vertus de la Terre de Bruyère
Composition de la Terre de Bruyère
Terre de Bruyère, prix et conseils

Terre de Bruyère, présentation et composition



La terre de bruyère est une terre constituée de végétaux décomposés, entre autres la bruyère, les feuilles, les tiges et les racines. Elle comprend aussi souvent du terreau - ou de l'humus - ainsi que du carbonate de chaux et de la silice.



Ce type de sol a un caractère sableux et est de ce fait, acide et perméable à l'eau et à la chaleur. Il convient mieux aux plantes de terrain acide ou calcifuges ou de type acidophile. Il s'agit d'une terre drainante, légère et humifère. Il ne contient pas de calcaire et ne convient donc pas aux calcicoles. Son taux de pH est faible et varie entre 4 et 6. La terre de bruyère provient généralement des terres des sous-bois, ayant une forte teneur en landes sableuses et en sable. D'ailleurs, les bruyères poussent favorablement sur ce type de terre, d'où l'appellation terre de bruyère. La terre de bruyère est très recherchée pour sa richesse en éléments nutritifs, indispensables au développement d'une plante. A part son côté naturel, puisqu'elle est formée en majeure partie d'éléments d'une plante, la terre de bruyère a divers atouts.

Utilisation de la Terre de Bruyère



Elle se réchauffe facilement tout en assurant une bonne aération aux racines des plantes. Ce type de sol peut aussi renfermer des restes de racines et de feuilles. Ce qui accentue encore plus ses qualités de fertilisant. A titre de rappel, la bruyère est une plante faisant partie de la famille des Ericacées.


Elle compte pas moins de 800 espèces, dont les espèces africaines et européennes, regroupées dans les genres Calluna et Eriva. La bruyère se distingue par une diversité de couleurs et de feuillage. Les fleurs sont généralement de couleur mauve, rose, blanche et verdâtre. Lorsqu'une plante est atteinte de la maladie appelée « chlorose » - les feuilles jaunissent sous l'effet de la trop grande quantité de calcaire.


Il est alors conseillé de la déterrer - car le sol contient trop de calcaire - et de la cultiver sur une terre composée, soit de terre de bruyère et de sable, soit de la tourbe et du sable. L'on peut fabriquer soi-même sa terre de bruyère. Ce type de sol provient particulièrement des sous-bois des landes.

Terre de Bruyère, pour quelle plante ?



Elle est composée en grande partie, de racines, de branches menues, de feuilles et d'une quantité de terre riche en silice. L'on peut aussi utiliser des feuilles de bouleau ou du hêtre et même ajouter du compost. Il suffit ensuite de bien mélanger ces éléments. Après 1 à 2 ans, cette terre peut être employée en tant que terreau, mélangée avec de la terre de bruyère. Les plantes cultivées avec de la terre de bruyère figurent souvent parmi les plus beaux arbrisseaux du jardin. Ces arbustes produisent une vaste palette de couleurs et un beau feuillage. Parmi ces plantes, l'on peut citer le magnolia, les camélias, les azalées japonaises, le pieris, l'azalée de Chine, le rhododendron, ainsi que l'érable du Japon qui émane des parfums exceptionnels.
terre bruyere


D'autres arbustes qui sont très convoités pour leur floraison abondante et leur agréable parfum se cultivent très bien aussi avec de la terre de bruyère. Il s'agit, à titre d'exemple, du leucothoe, des daphnés et du sarcococca. Les plantes de terre de bruyère apprécient le climat atlantique. La plupart d'entre elles se plaisent à la mi-ombre et n'aiment pas le soleil direct.

Prix de la Terre de Bruyère



Certaines plantes de terre de bruyère, comme le rhododendron et l'azalée produisent une importante floraison notamment lorsqu'elles sont cultivées à l'ombre des grands arbres caducs et des conifères. D'autres produisent des fleurs durant 10 mois dans l'année grâce au silice et au calcaire qui constituent la terre de bruyère. Pour une plantation en bac, placer d'abord au fond du contenant une couche drainante composée de sable ou de billes d'argile avant de mettre la terre de bruyère. Pour une plantation en terre avec de la terre de bruyère, former un trou d'environ 60 centimètres de rayon. Travailler un peu le sol pour qu'il acquière un certain niveau de filtrage d'eau. Verser le 1/3 de la terre de bruyère à utiliser. Disposer ensuite la plante, puis remplir le trou avec le reste de la terre de bruyère. La terre de bruyère conserve difficilement l'eau, ce qui implique un arrosage abondant et régulier pour garder l'humidité des plantes. Pour un bon développement des plantes, il importe également d'ajouter au moins une fois par an du terreau et des débris de feuilles. Aujourd'hui, l'on trouve rarement de la terre de bruyère. Son prix est relativement cher. Certains professionnels créent une autre variété de terre de bruyère appelée terre « dite de bruyère ». Celle-ci contient principalement des écorces de pin broyées et des tourbes fibreuses et acides. Cette nouvelle version de terre de bruyère convient notamment pour équilibrer l'excès en calcaire et pour les plantations en pots.

Le Mardi 15 Février 2011 à 10:49
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  jardiange, entretien jardin, bricolage, fleurs, outillage jardinage, jardinage ecologique, location matériel jardinage, astuces jardinage, serre jardinage, jardinage hiver, catalogue jardinage, terrasse et jardin, bricolage jardinage, magasin jardinage, c Jardinage : des astuces et conseils pour maintenir
la verdure autour de vous ...



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Peigne Zig Zag : comment ça marche
  •  Pages jaunes : service d'annuaire en France, Belgique, Suiss...
  •  Plastique : fabrication et recyclage du plastique
  •  Statues qui pleurent : explications de ce phénomène
  •  Fin du monde : déroulement présumé de la fin du monde

Articles suivants :
  •  Vierge Marie : biographie de la mère de Jésus
  •  Fête des lumières de Lyon : histoire et programme
  •  Engins de terrassement : pour les aménagements et travaux ...
  •  Grippe intestinale : symptômes, traitement et durée
  •  Blennorragie : définition et symptômes




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   jardin Jardin
   jardin Jardin
   plantes d exterieur Plantes d'extérieur



La terre de bruyère est une terre constituée de végétaux décomposés, entre autres la bruyère, les feuilles, les tiges et les racines. Elle comprend aussi souvent du terreau – ou de l'humus – ainsi que...