Tenue des livres : une obligation comptable !


Partager




Considérée par le Plan Comptable Général (PCG) comme «un système d’organisation de l’information financière», la comptabilité est une technique permettant d’une part, de saisir, de classer et d’enregistrer des informations chiffrées d’une entité et de présenter des états financiers reflétant une image fidèle de la situation financière et du patrimoine de l’entité concernée à une date donnée.



Ces informations chiffrées doivent être contenues dans des documents comptables encore appelés «livres comptables» et, sont soumis à des conditions de fond et de forme décrites par le droit comptable français. Ainsi, selon le Code du Commerce, les commerçants doivent tenir successivement et mettre à jour les livres comptables justifiant et décrivant les procédures et méthodes comptables utilisées. Rappelons donc que le plan des comptes des entreprises doit être conforme à celui du Plan Comptable Général (PCG). Mais quels sont ces livres comptables ? Les livres comptables sont des documents obligatoires qui doivent être tenus par tout commerçant : il s'agit du «Livre-Journal», du «Grand-Livre» et du «Livre d'Inventaire». Le «Livre-Journal» est un document enregistrant opération par opération et jour par jour, chaque transaction ou mouvement effectué, son contenu, son origine, ainsi que les références de la pièce justifiant la transaction. Rappelons qu'un enregistrement comptable est la «comptabilisation» d'une donnée ou d'une opération (achat, vente, paiement....) et que, les pièces justificatives doivent être classées dans un ordre défini.


Le «Livre-Journal» doit de ce fait être tenu sans blanc, ni altération, en monnaie et en langue nationale d'une part, mais surtout doit être conservé pendant une durée de dix ans, d'autre part. Ensuite, vient le «Grand-Livre» qui quant à lui, est un document qui enregistre l'ensemble des comptes de l'entreprise ainsi que les écritures du «Livre-Journal».


Il faut noter également que le «Grand-Livre» peut, si nécessaire, être détaillé en livres auxiliaires qui devront être «centralisés» au moins une fois par mois dans le «Grand-Livre», tenu sous forme de «listing informatique» ou alors sous forme de fiches. Tout comme le «Livre-Journal», le «Grand-Livre» est également tenu en monnaie et en langue nationales et conservé pendant dix ans. Enfin, le troisième livre comptable : c'est le «livre d'inventaire». Ce document comptable est un «relevé de tous les éléments d'actif et de passif au regard desquels sont mentionnées la quantité et la valeur de chacun d'eux à la date d'inventaire». La date d'inventaire étant la date de l'arrêté des comptes ou encore la date de la clôture du bilan. Aussi le «Livre d'inventaire» doit être détaillé et clair, afin de justifier du contenu de chaque poste du bilan et mis à la disposition des associés ou actionnaires qui pourront le consulter à tout moment. Ainsi, qu'ils soient en support papier ou informatisés, ces documents dans lesquels sont saisies les écritures comptables de tout événement tel que les achats, les ventes, les paiements de factures, doivent être au fur et à mesure, mis à jour.
tenue des livres une obligation comptable


Notons qu'à chaque écriture comptable sont associés une date de saisie et une date de valeur comptable. L'enregistrement de toutes ces informations les rendant intangibles et irréversibles conduit à éviter toute fraude fiscale. Le droit comptable exige que la fiabilité de ces enregistrements comptables soit confirmée par leur ordre chronologique et que les documents comptables soient tenus sans blanc, sans rature, ni altération. Les livres comptables constituent donc une documentation décrivant les procédures utilisées et l'organisation comptable établie dans une entreprise en vue de faciliter la compréhension et le contrôle de l'activité exercée, et dont la tenue exige le respect de certains principes comptables..

Le Mardi 13 Mai 2014 à 08:41
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Comptabilité  Comptabilité : les bons calculs


fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Carnaval de Dunkerque
  •  Vol : une infraction incontournable en droit pénal
  •  Auxiliaire de vie : c’est quoi ?
  •  Distribution : un des axes du Plan de Marchéage
  •  Sébastien Bourdais, L’avenir de Sébastien Bourdais

Articles suivants :
  •  La conseillère (conseiller) d’orientation
  •  Dossier de presse : qu’est-ce que c’est ?
  •  La stratégie commerciale dans l’entreprise : le produit et...
  •  Licence: pensez à protéger vos droits d'auteur!
  •  Université d’Oxford:Réussir sa carrière professionnelle!!!




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   comptabilite Comptabilité



Considérée par le Plan Comptable Général (PCG) comme «un système d’organisation de l’information financière», la comptabilité est une technique permettant d’une part, de saisir, de classer et d’enregi...