Tchernobyl : ville d'Ukraine, lieu de la terrible catastrophe nucléaire de 1986


Partager




Tchernobyl est une ville située en Ukraine, près de la frontière avec la Biélorussie à environ 130 kilomètres au Nord de Kiev, la capitale. Elle est tristement célèbre pour la catastrophe qui a eu lieu le 26 avril 1986, à la centrale nucléaire Lénine située à 20 km de Tchernobyl. Cet accident nucléaire, le plus grave jamais survenu, est classé au niveau sept sur l'échelle internationale des évènements nucléaires (INES). Le site de la catastrophe se situe au Nord du plateau ukrainien où de vastes forêts de conifères alternent avec de grandes prairies.



Depuis la catastrophe, des zones ont été définies autour du site. La zone interdite, d'un rayon de 30 kilomètres, est gardée par une milice armée et accompagnée de chiens. Elle possède une clôture barbelée de plus de 2 mètres de haut, puis un chemin, suivi d'un fossé puis d'une autre clôture, puis d'un espace d'une vingtaine de mètres de large. Un autre périmètre est interdit aux habitations, mais de nombreuses personnes y vivent encore. Toutefois, les enfants mineurs et les femmes enceintes ou en âge de procréer n'y sont pas autorisés. Les maisons particulières de la vieille ville sont laissées à l'abandon et la végétation les recouvre peu à peu donnant une impression de ville fantôme. La catastrophe de Tchernobyl résulte de l'explosion thermique du réacteur nucléaire n°4. Lorsque la chaleur produite par le réacteur n'a plus été évacuée en quantité suffisante par le système de refroidissement, la température et la pression ont augmenté dans des proportions incontrôlables. La centrale est dirigée depuis sa mise en service en 1977, par Viktor Petrovitch Brioukhanov, un ingénieur en thermodynamique et non un spécialiste du nucléaire.


Le jour de l'accident, il supervise une expérience en cours sur le réacteur n°4, pour tester l'alimentation électrique de secours. La catastrophe se produit suite à une série d'erreurs notamment le non respect des procédures garantissant la sécurité du réacteur et donc de la centrale. Dans les premières heures qui suivent la catastrophe, l'opacité est totale et Mikhaïl Gorbatchev n'est informé officiellement que le lendemain.


Dans les pays occidentaux, dès le 28 avril au matin, un niveau de radioactivité anormal est constaté, notamment dans la centrale nucléaire de Forsmark en Suède, entraînant l'évacuation immédiate du site par crainte d'une fuite radioactive interne. L'agence de presse soviétique TASS parle alors, le 29 avril, d'un accident « de gravité moyenne survenu à la centrale nucléaire de Tchernobyl ». Le 14 mai, Gorbatchev, dans l'esprit de la glasnost (transparence), prononce une allocution télévisée dans laquelle il reconnaît l'ampleur de la catastrophe et admet des dysfonctionnements profonds. Dans les mois qui suivent, plusieurs centaines de milliers d'hommes, appelés les « liquidateurs », viennent d'Ukraine, de Biélorussie, de Lettonie, de Lituanie et de Russie pour procéder aux travaux d'urgence. Vingt ans plus tard, selon l'Union Tchernobyl, principale organisation des liquidateurs, sur 600 000 liquidateurs, « 25 000 sont morts et 70 000 restés handicapés en Russie, en Ukraine les chiffres sont proches et en Biélorussie 10 000 sont morts et 25 000 handicapés».
tchernobyl


L'évacuation de la population ne débute que le 27 avril et les 45 000 habitants de Pripiat sont les premiers concernés. Les premiers symptômes d'une forte exposition aux radiations apparaissent rapidement chez beaucoup d'entre eux. (nausées, diarrhées, etc.). Ils seront nombreux à mourir de maladies consécutives aux irradiations et les femmes donneront souvent naissance à des enfants souffrant de nombreuses malformations, y compris des années plus tard. Un « sarcophage » est construit, par les liquidateurs et des soldats de l'armée soviétique, autour et sur les restes du réacteur détruit. Ces travaux réalisés en un temps record sont terminés au mois de novembre 1986. En 2000, les autres tranches de la centrale sont arrêtées définitivement, sous la pression de l'Union européenne et en échange d'aides financières. Un projet financé par les pays du G7 et l'Ukraine, et géré par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), prévoit la construction d'une arche qui aura pour hauteur 110 mètres, pour largeur 150 mètres et pour longueur 270 mètres et abritera des ateliers destinés à décontaminer, traiter et conditionner les matériaux radioactifs.. A noter : certains tour-opérateurs, peu scrupuleux, ont eu l'idée de faire de la ville de Tchernobyl, la destination d'excursions touristiques : une ville où l'on peut circuler sans feux de signalisation, sans police et sans risques de collisions !

Le Mercredi 09 Janvier 2008 à 09:36
Article écrit par Frédérique ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  catastrophes naturelles, tsunami, tremblement de terre, explosion, accident, tornade, ouragan, raz de marée, réchauffement climatique, deforestation, incendie, planète Les catastrophes naturelles et nucléaires qui ont
marqué le monde



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Angine : quels sont les symptômes, comment la soigner ?...
  •  Stockholm : capitale de Suède, ville bordée par la mer Balti...
  •  Les Experts Manhattan : une série télé palpitante
  •  Youssou N'dour : auteur-compositeur, interprète et musicien ...
  •  i-Comparateur de prix : pour avoir une idée claire avant tou...

Articles suivants :
  •  Jules Vernes : grand écrivain français, auteur de "Vingt m...
  •  LeGourmet.fr : spécialiste de la vente en ligne de produit...
  •  L'Ostéoporose : comment prévenir l'osthéoporose ?...
  •  Symboles de France : hôtels et châteaux fidèles au charme ...
  •  CATF : spécialiste du rachat de crédit à taux réduit...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl qui s'est produite le 26 avril 1986 sont toujours difficilement estimable. Combien de morts, de cancers ou de malformations dus à la radioactivité comp...