Le Taser : une arme qui crée la polémique


Partager




Le Taser est un pistolet à impulsion électronique connu également sous le nom de choqueur ou de stun gun, c'est-à-dire pistolet assommeur. Ayant vu le jour dans le but de réduire la violence, cette arme a un nom hérité de son principal fabricant. Elle sert notamment à maîtriser un sujet dangereux à partir d'une distance parfaitement précautionneuse. A l'aide d'une décharge électrique jugée non létale et en principe sans effet à long terme, elle permet de neutraliser la cible en le paralysant momentanément sans que l'utilisateur soit obligé de trop s'approcher.



Ayant une portée d'un peu moins de huit mètres, le Taser projette à une vitesse très rapide, deux électrodes jointes à un fil isolé. En atteignant sa cible, ces électrodes libèrent une onde très puissante qui arrête le système nerveux de l'organisme. Un signal qualifié d'ondes Taser, va ensuite être envoyé par l'appareil dans le centre nerveux afin de se substituer aux signaux nerveux normaux. Sous l'emprise de ce nouveau signal, le corps va être immobilisé pour permettre aux policiers d'intervenir et de maîtriser la personne dangereuse. Il faut noter que le contact physique avec cet appareil peut provoquer des blessures irrémédiables. Le Taser est actuellement utilisé par les corps de police et des agents pénitentiaires des 65 pays. Le Canada, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France sont les principaux utilisateurs de ce pistolet dans le monde. Tous ces pays se servent en grande majorité du Taser X26 qui est le modèle le plus moderne, donc le plus efficace. Chez nous, ce sont les services de police, en particulier ceux de la région parisienne ainsi que des autres villes de province, qui emploient ce pistolet neutralisant.


Outre les unités de police, les gendarmes se servent également de ce moyen de dissuasion très efficace. En tout, environ 3 800 Tasers sont à l'heure actuelle en possession des unités de police et des gendarmes. Depuis septembre 2008, le gouvernement autorise également les unités de police municipale à disposer de cette arme. Pour ce faire, les communes intéressées doivent effectuer une demande au ministère de l'Intérieur. Jusqu'ici, près de dix communes dont Étampes, Orange, Venelles, Levallois-Perret... ont déjà fait une demande d'utilisation.


Le Taser a apporté une véritable révolution dans la mission de maintien de l'ordre public. En dehors d'être une arme très efficace entre les mains des polices ou des gendarmes, il permet l'adoption d'une nouvelle approche dans l'accomplissement de cette mission, en particulier lors de l'interpellation en cas de désordre. En fait, il permet aux policiers d'être de plus en plus en sécurité dans l'exercice de leurs fonctions. Il accroît également l'efficacité de ces unités de force de l'ordre lors d'un affrontement tout en évitant les bavures policières fâcheuses, des bavures qui sont généralement dues à l'utilisation inévitable des armes trop dangereuses. En donnant plus de sécurité et d'efficacité aux fonctionnaires de police, le Taser vise également à les responsabiliser, en particulier dans son utilisation. Doté d'une caméra appelée Tasercam, ce pistolet neutralisant enregistre toutes les utilisations dont il fait l'objet. Autrement dit, la caméra se déclenche simultanément avec l'activation du pistolet. Elle filme de ce fait les images et enregistre les sons de la circonstance de l'utilisation avant de les stocker en mémoire.
taser


Dans le cas où le détenteur procède à un tir, la caméra identifie et enregistre tous les détails du tir, c'est-à-dire le jour, l'heure et la durée de l'intervention. Par conséquent, la Tasercam empêche toute utilisation abusive du stun gun. Elle favorise également le respect des modalités d'utilisation définies par une instruction sortie en janvier 2006. Cette instruction décrète que l'utilisation de pistolet neutralisant est strictement interdite dans les cas suivants : pour des personnes présentant une maladie cardiaque, sous influence de drogue et trempées de liquides inflammables. Le pistolet à impulsion électrique ne peut également être employé sur une femme enceinte, sinon il risque de provoquer sa mort ou celle de son bébé. L'instruction de 2006 exclut pareillement l'emploi de cette arme sur les conducteurs d'une automobile en mouvement afin de conserver tout son caractère non létal. Cependant, l'identification de certaines catégories de ces personnes ne supportant pas la décharge peut s'avérer très difficile pour les policiers pris dans les échauffourées. En dépit de ses nombreux avantages, le Taser est à l'heure actuelle sujet à une vive critique de la part d'un certain nombre d'associations et de politiciens. Ceux-ci reprochent la violence de l'arme, une violence susceptible de provoquer des effets mortels à l'égard des sujets à maîtriser tels que les délinquants, les insubordonnés, les prisonniers, les malades psychiatriques, etc.

Le Vendredi 24 Octobre 2008 à 11:11
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  ministres, chef de gouvernement, gouvernement, premier ministre, classe politique française Gouvernement Sarkozy : composition de l'équipe
politique de François Fillon



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Poêle à bois comment choisir ?
  •  Test salivaire de dépistage des drogues
  •  Fils à plomb: à quoi ça sert ?
  •  The Notorious B.I.G alias Biggie : Biographie d'une légende ...
  •  Le Thon rouge : un poisson très apprécié...

Articles suivants :
  •  Le VTC ou vélo tout chemin : le vélo des citadins...
  •  Les différentes scies : comment s'y retrouver ?
  •  Watercooling : pour refroidir les ordinateurs
  •  Crème à la bave d'escargot : à quoi ça sert ?...
  •  Brique Monomur : la qualité naturelle




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Anthime a écrit [26/10/2008 - 10h12] 
Anthime

Avant de de généraliser l'usage de cette arme pour le moins controversée, ne devrions nous pas exiger qu'une enquête indépendante en évalue sérieusement les risques (on compte tout de même 300 morts suite à l'utilisation du Taser au canada et aux USA selon Amnesty International) et en définisse strictement le cadre d'utilisation. J'ai écrit un article complet sur le sujet là : http://splashy.fr/blog/2008/10/25/alerte-au-taser.html





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   securite Sécurité
   gendarmerie nationale Gendarmerie nationale



Le Taser est un pistolet à impulsion électronique connu également sous le nom de choqueur ou de stun gun, c'est-à-dire pistolet assommeur. Ayant vu le jour dans le but de réduire la violence, cette ar...