Tailler un rosier : marche à suivre


Partager




Tailler un rosier est tout à fait primordial lorsque l'automne arrive mais aussi et surtout à la fin de l'hiver. Ce geste est important afin que celui-ci enchaîne correctement son développement. Il s'avère en réalité qu'il est indispensable de tailler un rosier pour que sa croissance soit équilibrée mais également pour éviter les maladies. Etre taillé lui permet en outre d'avoir une meilleure floraison et un branchage plus robuste. L'on taille également le rosier dans un souci d'ordre esthétique car en l'ébranchant, l'on lui confère une meilleure harmonie et un meilleur aspect. Lorsque l'on taille un rosier, l'on doit cependant veiller à prendre certaines règles de base en considération. A noter que l'on recourt à la taille d'une plante dans le but principal de désencombrer son coeur et pour ôter les branches mortes ainsi que les branchettes ténues. Ainsi, l'on commencera par dégager le centre du rosier pour faciliter son entretien. Etant plus isolé, le coeur de plant est moins sujet à l'invasion des insectes tels que les pucerons et aux risques de maladies comme la rouille. Aussi, l'on tâchera toujours de couper les branches qui s'entrecroisent.


En outre, pour effectuer la taille, l'on se munira d'une cisaille dotée d'une lame bien tranchante, que l'on aura stérilisée au préalable. Dans tous les cas, l'on conseille d'opérer une pré-taille du rosier en automne avant de réaliser la taille définitive au printemps. Dans le cas contraire, si l'on effectue souvent des petites tailles consécutives, l'on risque d'affaiblir le rosier. Toujours est- il qu'il est nécessaire de faire une pré-taille en automne pour supprimer le bois mort ainsi que les vieilles branches et pour dégager le centre du rosier.


La taille définitive qui se fait en printemps dépend du type de la plante. En fait, l'on distingue différents types de rosiers, à savoir les rosiers buissons, les rosier-tiges, les rosiers grimpants et arbustifs et enfin les rosiers miniatures. Pour les rosiers buissons, la taille dite définitive se fait dans le courant du mois de février pour les zones dont le climat est doux et jusqu'en avril pour les régions au climat plus rigoureux. Quoi qu'il en soit, il est conseillé d'attendre la fin de la période hivernale. Au cours de la taille du rosier buisson, l'on gardera certains rameaux. Il est à savoir qu'à mesure que la coupe du rosier est courte, le rosier repoussera encore plus rapidement et plus abondamment. Pour ce qui est des rosiers grimpants, pleureurs et arbustifs, il est recommandé d'effectuer une taille dite « en arête de poisson » à la fin de la saison hivernale, c'est-à-dire vers le mois de mars. Pour ce faire, l'on conserve les rameaux axiaux robustes tandis que l'on coupe les rameaux latéraux d'un quart de leur longueur initiale. Si l'on conserve des tiges, l'on veillera à les tailler à un quart de leur longueur.
tailler rosier


Enfin, l'on conservera aussi les jeunes tiges bien vigoureuses qui détiennent des futurs bourgeons et l'on rabat les vieilles tiges. En ce qui concerne les rosiers miniatures, l'on les taillera en mars en coupant les rameaux les plus ténus ainsi que certaines tiges principales. Au cours de la période estivale, l'on peut parfaitement enlever régulièrement les fleurs fanées. L'automne venu, il est conseillé de supprimer toutes les branches dépourvues de fleurs. L'on aura compris que tailler un rosier constitue une étape fondamentale dans la vie d'un arbuste car ceci va lui permettre de fleurir et ainsi de donner de magnifiques fleurs. Il est tout à fait important de procéder à la taille à la fin de l'hiver, plus exactement en février ou en mars car il s'agit du début de la période de repos végétatif de la plante afin de lui permettre de mieux supporter sa taille. Toutefois, il faut attendre le terme des fortes gelées avant d'entamer la taille car si on l'effectue à cette occasion, l'on risque de corrompre le bon développement du rosier. C'est pour cette raison que la fin de l'hiver est la période appropriée pour la coupe du rosier, étant donné que ce dernier est au repos et que les grosses gelées sont passées. Ainsi, la taille du rosier lui permet d'avoir plus de vigueur et une meilleure fleuraison. Par ailleurs, le rosier est une plante très exigeante en matière d'alimentation. Il faudra de ce fait veiller à lui fournir du fumier pour bien le nourrir mais également du soufre.

Le Lundi 26 Avril 2010 à 14:51
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  jardiange, entretien jardin, bricolage, fleurs, outillage jardinage, jardinage ecologique, location matériel jardinage, astuces jardinage, serre jardinage, jardinage hiver, catalogue jardinage, terrasse et jardin, bricolage jardinage, magasin jardinage, c Jardinage : des astuces et conseils pour maintenir
la verdure autour de vous ...



fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Installer une piscine : quelques conseils
  •  Pityriasis versicolor : pathologie bénigne de la peau
  •  Théâtre d’Épidaure : un site historique et touristique grec...
  •  La dysorthographie : définition et traitement
  •  Soudure au TIG : explication

Articles suivants :
  •  Avortement naturel : c'est quoi ?
  •  Les endorphines : définition
  •  Les dangers de fumer
  •  La gymnastique suédoise : histoire
  •  Pêche du Vairon : informations




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   fleurs plantes Fleurs plantes
   fleurs plantes Fleurs plantes



Tailler un rosier est tout à fait primordial lorsque l'automne arrive mais aussi et surtout à la fin de l'hiver. Ce geste est important afin que celui-ci enchaîne correctement son développement. Il s'...