Ver solitaire : qu'est-ce que le Taenia ?


Partager




Le ténia appelé aussi ver solitaire est un ver parasite habitant l'intestin de l'homme et se nourrissant de l'aliment ingéré par ce dernier. Il est appelé ainsi, car on ne trouve qu'un seul ver dans l'intestin de son hôte. Afin qu'ils puissent se transformer en larves, ils nécessitent un hôte intermédiaire. On distingue deux types de ténias qui peuvent toucher l'homme : le ténia saginata, présent chez les bovidés et le ténia solium, qui est présent chez les porcs. Le ténia saginata, qu'on appelle ver solitaire du boeuf, est un ver faisant partie de la famille des cestodes.



C'est un ver plat blanchâtre, rubané, quadrangulaire et hermaphrodite pouvant mesurer jusqu'à 10 mètres de long à la forme adulte, sa tête est dotée de quatre ventouses avec lesquelles il s'accroche dans la paroi intestinale de son hôte. Il s'agrandit tout en consommant l'aliment ingéré par ce dernier et après s'être développé pendant deux à trois mois dans l'intestin de l'homme, il peut procréer. Il comporte des anneaux segmentés appelés proglottis, dans lesquels se trouvent des sacs pleins d'oeufs qu'on appelle embryophores. Ces anneaux se glissent jusqu'à l'anus et se libèrent tous seuls lorsqu'ils atteignent leur phase de maturité mais on ne trouve pas ces anneaux dans les selles. L'homme se contamine en mangeant de la viande de b?uf crue ou mal cuite. Les larves, qu'on appelle aussi cysticerque, se trouvent dans de la viande crue ou mal cuite, par contre, on peut bien tuer ces larves en cuisant suffisamment la viande. La personne infestée semble ne pas avoir de problème de santé, elle peut paraître en parfait état de santé, mais elle peut aussi ressentir quelquefois des douleurs abdominales, ou avoir des malaises comme la nausée, ou le trouble de l'appétit, des réactions allergiques peuvent aussi survenir.


En ce qui concerne le ténia solium, appelé aussi ver solitaire du porc, il est un peu moins long que le ténia saginata. Il peut être présent chez l'homme à la fois à la forme larvaire et à la forme adulte. Il a presque les mêmes caractéristiques du ténia saginata, à la différence qu'il ne libère ses anneaux que dans les selles. Sa tête possédant des ventouses et des crochets lui permet de s'accrocher à la paroi intestinale de l'homme, c'est pourquoi on l'appelle aussi ténia armé.


taenia ver solitaire
Il habite alors l'intestin grêle de l'homme, qui se contamine en ingérant de la viande de porc mal cuite ou des charcuteries crues ou mal cuites. Il est le principal facteur de la cysticercose humaine qui est une maladie peu courante mais grave, pouvant provoquer des troubles neurologiques, allant des simples maux de tête jusqu'à provoquer des crises épileptiques ou encore des troubles oculaires vu qu'il peut parfois migrer jusqu'au cerveau. On dit que le boeuf et le porc sont des hôtes intermédiaires du ténia puisqu'ils abritent le ténia à la forme larvaire et l'homme est l'hôte définitif puisqu'il abrite ce dernier à la forme adulte, mais l'homme peut lui aussi devenir hôte intermédiaire, en ingérant de l'aliment contenant l'oeuf du ténia qui va se transformer en larves et va se développer dans les muscles de l'homme.


On ne peut s'apercevoir de la présence du ténia que lors d'une découverte des anneaux ou des oeufs adultes notamment dans les sous- vêtements, les draps de lit ou dans les selles. En cas de doute, il est conseillé d'aller voir immédiatement un médecin car l'analyse de sang et des selles permet aussi de découvrir sa présence. Dans le cas d'une cysticercose humaine, l'examen du fond de l'oeil effectué par un spécialiste s'avère nécessaire. Le ténia peut toutefois être éliminé grâce à des vermifuges, tels que le niclosamide ou le praziquantel pris en une seule fois. Il peut quand même résister et nécessite alors l'association du vermifuge à un purgatif afin de faciliter l'évacuation fécale des anneaux. L'infestation du ver solitaire des porcs est presque éradiquée dans les pays industrialisés notamment en Europe, mais demeure encore un problème majeur surtout dans les milieux défavorisés. Pourtant, l'hygiène corporelle consistant à se laver les mains avec de l'eau et du savon avant de manger et après défécation, et l'hygiène alimentaire recommandant à tout un chacun de bien laver les nourritures avant de les consommer et de cuire suffisamment les viandes, ainsi que l'utilisation des latrines restent les solutions idéales pour éviter d'attraper le ténia.

Le Vendredi 21 Novembre 2008 à 11:51
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  santé, nutrition, diététique Santé et diététique
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies


fleche Voir les autres articles commençant par T
 
Articles précédents :
  •  Sofia Essaïdi : biographie de cette artiste très complète...
  •  Jean-Christophe Parisot : homme politique français
  •  Overclocking : qu'est ce que c'est ?
  •  La Tribune : quotidien boursier, économique et financier...
  •  Chaudière à plaquettes : comment ça marche ?...

Articles suivants :
  •  Cafetière Senseo : spécial café expresso...
  •  Les traitements curatifs pour le bois
  •  Pressothérapie : pour des jambes plus fines et plus légère...
  •  Marina Petrella : qui est cette ex-membre des Brigades Rou...
  •  Conduite accompagnée : les conditions pour prendre le vola...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   maladie Maladie
   medecine Médecine
   medecine du travail Médecine du travail



Le ténia appelé aussi ver solitaire est un ver parasite habitant l’intestin de l’homme et se nourrissant de l’aliment ingéré par ce dernier. Il est appelé ainsi, car on ne trouve qu’un seul ver dans l...