Le système nerveux central


Partager




Véritable unité centrale du corps humain, le système nerveux central est formé par l'ensemble des organes placés dans la boîte crânienne. En effet, il assure la réception et la centralisation de toutes les informations sensitives et sensorielles perçues au niveau des cinq organes de sens. Après un enregistrement et une analyse prompte et détaillée de ces renseignements ressentis par le corps, il peut les stocker ou transmettre des messages en guise de réponse, lesquels constituent généralement des commandes envers les différents organes.



Il assure ainsi la coordination des activités et des fonctions motrices du corps. Plus clairement, il régit aussi bien les battements du coeur et les mouvements d'un muscle que le réflexe. Deux parties principales que sont l'encéphale et la moelle épinière lui permettent d'exercer des tâches aussi complexes dont il est le seul à pouvoir effectuer. L'encéphale, qui est au sein de la cavité crânienne et enveloppée par le liquide cérébrospinal et la dure-mère, regroupe les trois organes de ce système à savoir le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral. Le premier, auquel on assimile souvent l'ensemble du système, concentre toutes les facultés mentales et psychiques, communément à tous les êtres vivants. Outre les hémisphères droit et gauche qui le composent, le diencéphale le complète en constituant à la fois une séparation et une fusion entre les deux hémisphères. A l'une de ses extrémités se trouve la tente du cervelet, une membrane à laquelle se connecte le cervelet. Celui-ci, situé dans la fosse postérieure du crâne, se place derrière le tronc cérébral qui se révèle être le premier récepteur de sensations dans la mesure où il constitue la base de tous les nerfs du crâne à l'exception de ceux de la vue et de l'odorat.


Ce tronc cérébral comprend trois niveaux superposés dont le plus élevé est défini par les pédoncules cérébraux droit et gauche, suivis de la protubérance annulaire et achevé par le bulbe rachidien. Ce denier contient un trou dit occipital à la base du crâne, où se prolonge l'encéphale. En effet, de ce point naît la moelle épinière qui se poursuit dans le canal rachidien. Cette moelle prend alors la forme d'une tige mesurant généralement dans les 40 à 50 centimètres bien que cette longueur puisse varier en fonction de la taille des individus.


A peu près cylindrique, elle possède un diamètre d'environ dix millimètres avec les renflements cervical et lombaire. Ceux-ci correspondent aux points d'émergence des nerfs destinés aux membres supérieurs et inférieurs. Des deux côtés, la moelle épinière donne naissance à des racines nerveuses ou racines rachidiennes qui vont par paire. Concrètement, il revient à quelques trente-et-une racines postérieures de transmettre les informations sensitives des récepteurs périphériques vers le cerveau. Ensuite, ce dernier formule et véhicule des ordres en guise de réponses motrices par l'intermédiaire de trente-et-une autres racines dites antérieures. Il est alors dénombré un total de soixante-deux racines dont la combinaison obtenue par parité aboutit à la formation de trente-et-un nerfs rachidiens, lesquels sont répartis sur les cinq segments de la moelle épinière. De ce fait, chacun dispose de douze nerfs thoraciques, huit nerfs cervicaux, cinq nerfs lombaires, cinq nerfs sacrés et un nerf coccygien. La moelle épinière s'arrête à hauteur de la première vertèbre lombaire, scientifiquement notée L1.
systeme nerveux central


Cependant, aussi bien au niveau de l'encéphale que de cette moelle épinière, le système nerveux central contient de la substance grise et de la substance blanche dont les dispositions diffèrent selon le cas. Ainsi, la substance grise renfermée dans le cerveau est une couche qui recouvre les deux hémisphères, tandis que la blanche, directement sous la matière grise, enveloppe cette partie appelée cortex cérébral ou écorce cérébrale. La moelle épinière conserve cette structure qui prévoit une substance grise composée de cellules renfermant la substance blanche façonnée de fibres. La composition entre la cellule et la fibre détermine d'ailleurs l'existence du neurone qui appartient à l'un des multiples réseaux de communication internes de l'organisme, étant le dispositif le plus complexe, le plus performant et le plus complet en la matière. Il se révèle donc d'une importance capitale quant à la réception et à la diffusion des divers signaux. Malgré tout, il est très délicat dans la mesure où il ne peut se renouveler, sa destruction étant définitive. Par ailleurs, le système nerveux central détient un procédé de vascularisation tout aussi complexe et absolu. Si les artères carotides internes et cérébrales irriguent le cerveau, le tronc cérébral et le cervelet sont respectivement desservis par les deux artères vertébrales et les trois artères cérébelleuses. Cette vascularisation de l'encéphale s'appuie sur les veines jugulaires et les plexus veineux cervicaux profonds. Quant à la moelle épinière, la circulation sanguine y est assurée par les artères spinales antérieure et postérieure, confortées par des artères cervicales ascendantes et des prolongements d'artères vertébrales.

Le Mardi 14 Avril 2009 à 15:13
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  corps humain, anatomie, science, biologie, santé Le corps humain : une anatomie complexe


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Critères de Copenhague : c'est quoi ?
  •  Egypte ancienne et Antique
  •  Netvibes : c'est quoi ?
  •  Les Sims 3 : astuces, vidéos... un vrai carton !
  •  Oreilles décollées : bébé ou adulte, une chirurgie qui a un ...

Articles suivants :
  •  Chat : de race ou de gouttière, domestiqué ou à l'état sau...
  •  Causes de la crise financière : quelles sont-elles ?...
  •  Egypte : climat et météo
  •  La domotique dans une maison
  •  Les garanties bancaires : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   anatomie Anatomie
   biologie Biologie



Véritable unité centrale du corps humain, le système nerveux central est formé par l’ensemble des organes placés dans la boîte crânienne. En effet, il assure la réception et la centralisation de toute...