Synthol : décongestionnant, antiseptique et anti-douleur


Partager




Le Synthol est commercialisé en 1925 par un pharmacien d'Orléans nommé Mr Roger. Pour distribuer son produit, le modeste pharmacien s'allie à la célèbre enseigne de pharmacologie Glaxosmithkline Sante GP. Il s'agit d'une solution multi-usage qui fait à la fois office de décongestionnant, d'antiseptique et d'anti-douleur. Le succès de cette petite trouvaille est tel que les commandes dépassent rapidement la production en moins d'un an. Selon les chiffres officiels, le Synthol est vendu à près de 5 800 000 exemplaires en pharmacie et autres boutiques à cette époque.



La révolution du Synthol ne se situe pas uniquement dans sa fonction multi-usage mais également dans le fait que l'achat du produit est possible même sans ordonnance. Ce point fort contribuera d'ailleurs à un succès mondial. Le progrès vient cependant contre-carrer les bénéfices avantageux des laboratoires Glaxosmithkline durant l'année 1992. De nombreux autres soins similaires et surtout moins chers débarquent sur le marché et mettent rapidement à mal les ventes du produit. La constatation des chutes au niveau des ventes est effective durant l'automne de cette année-là et les chaînes de distribution sont peu à peu réduites. Jugée trop onéreuse, la solution miracle des débuts est peu à peu délaissée par la clientèle. Le produit étant également non remboursé par les prises en charge sociales, les consommateurs préfèrent opter pour des soins plus classiques. Face à cette chute vertigineuse des ventes, les laboratoires Glaxosmithkline décident d'investir dans une campagne publicitaire de choc pour leur produit. Synthol prend un coup de jeune au niveau de sa présentation et jouit d'une large diffusion de publicités sur les petits écrans comme sur les affiches publicitaires.


Pour appuyer cette campagne, Glaxosmithkline avance que loin d'être dépassé, Synthol a toujours sa place dans le foyer et vient toujours aussi efficacement soigner les petits maux quotidiens. Le médicament revêt un symbolisme d'universalité et prend rapidement la place d'un soin intemporel qui traverse les générations une à une, sans prendre une ride. Un nouveau slogan est adopté afin d'accrocher l'attention de tous les membres de la famille, « Synthol, ça fait du bien là où ça fait mal ».


synthol
Synthol envahit les chaînes de télévision, les supports de la presse écrite et retrouve peu à peu sa notoriété. Les ventes remontent et les propriétés uniques du soin font le reste. Aussi efficace en rhumatologie, en dermatologie ou en stomatologie, l'usage du Synthol s'adresse à tous, d'autant plus que l'on peut s'en procurer sans prescription du médecin. Les consommateurs lui reconnaissent des propriétés dans le soin de diverses affections buccales, dont les aphtes, les gingivites ou encore les parodontopathies. Le produit peut être employé à titre de bain de bouche ou en application sur les zones touchées à l'aide d'un tampon stérile. Le Synthol est également connu pour être très efficace contre les piqûres d'insectes, dont les moustiques, les guêpes et autres parasites.


Le soin est aussi très fiable lorsqu'il est appliqué sur les zones douloureuses, notamment sur les articulations. De nombreuses personnes ont pu apprécier les effets bénéfiques du Synthol sur les bleus et autres contusions. La posologie pour adultes est habituellement de trois bains de bouche à échelonner dans la journée. Il suffit pour cela de diluer une petite cuillerée de Synthol dans un demi-verre d'eau. En application locale, l'on imprégnera un morceau de coton hydrophile de Synthol avant d'appliquer le tout en tamponnant légèrement la zone concernée. Pour les frictions destinées à soulager les rhumatismes, l'on peut faire usage du Synthol dans son état pur. À noter que le Synthol est contre-indiqué chez les enfants en bas âge et de moins de sept ans. Il faudra également éviter d'appliquer le produit sur une zone apparemment infectée ou présentant des plaies ouvertes, même de petite importance. L'on déconseille d'employer une trop grande quantité de Synthol en application locale, dans la mesure où le produit contient de l'alcool et du lévomenthol. Cette substance est en effet connue pour causer des dommages neurologiques, comme les convulsions à trop fortes doses. La présentation traditionnelle du Synthol se fait en flacon de 75ml, 125ml ou 450ml pour les solutions. Des tubes de gel de 75g ont par la suite été commercialisés, de même que des formats en 100g.

Le Vendredi 11 Juin 2010 à 12:05
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, médecine La Santé


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Iles Marquises en Polynésie Française
  •  Marque Verte : label de la société SEMES
  •  Scooter des mers : législation
  •  Comment préparer et servir le thé
  •  Mini-cocottes : pour des recettes gourmandes

Articles suivants :
  •  Choc anaphylactique : définition et symptômes
  •  Choc septique : définition et symptômes
  •  Bain de bouche : pour une bouche saine et propre
  •  Abri de jardin : comment choisir ?
  •  Eau distillée : utilisations




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   pharmacie Pharmacie
   pharmacologie Pharmacologie



Le Synthol est commercialisé en 1925 par un pharmacien d'Orléans nommé Mr Roger. Pour distribuer son produit, le modeste pharmacien s'allie à la célèbre enseigne de pharmacologie Glaxosmithkline Sante...