Strivectine SD : soin pour les vergetures


Partager




Strivectine SD contre les vergetures
Combattre les vergetures avec Strivectine SD
Acheter du Strivectine SD
Vertus dermatologiques du Strivectine SD

Histoire de la Strivectine SD



L'histoire de la Strivectine SD bouscule le domaine des soins dermatologiques du milieu des années 2000. Lancée pour la première fois au mois de mai 2003, par les laboratoires Klein-Becker aux Etats-Unis, cette crème suscite rapidement l'engouement des consommateurs.



Et pour cause, ses effets dépassent largement ce que l'enseigne détentrice de la marque a d'abord envisagé. En effet, le produit était, à l'origine, proposé comme une alternative aux vergetures qui se manifestent sur le corps. Les études menées en laboratoires, en ce sens, se sont avérées concluantes. La formulation de la Strivectine SD est apte à réduire de manière visible les manifestations de la vergeture. Cette composition inclut des agents actifs classés en diverses catégories, dont des agents tenseurs et des agents hydratants. La tocophérol, connue plus communément comme la vitamine E, fait partie des composantes de base de la Strivectine SD.

Strivectine SD anti-oxydant efficace



Celle-ci est connue, depuis longtemps, en tant qu'anti-oxydant de haute efficacité, lorsque couplée à la vitamine C. Les résultats des études cliniques, menées dans le but de répertorier les effets de la crème, faisaient unanimement état d'un meilleur aspect de la peau traitée. L'on notait alors un allègement des rugosités propres aux vergetures tandis que les marques s'estompaient.


D'un autre côté, l'étendue ainsi que la profondeur des affections s'atténuaient de manière visible. Ces constations concluantes ont permis aux laboratoires d'obtenir l'aval nécessaire pour la commercialisation du produit, dans la ligne de produits aptes à combattre les vergetures. Très rapidement, les utilisateurs cibles détournent l'usage de la crème et l'emploient sur leur visage. L'effet positif qui en résulte est si inattendu que finalement, c'est toute l'histoire du produit américain qui s'en trouve chamboulée.


D'après une personne ressource des laboratoires Klein-Becker eux-mêmes, cette diversion de l'usage était un pur fait de hasard. Cela remonte aux tout premiers moments de la mise sur le marché du produit.

Mise en vente du Strivectine SD



Dans une démarche de prospection, les laboratoires ont mis à la disposition de leur clientèle et des employés quelques échantillons. Ces derniers ont alors obtenu des exemplaires du produit qui portaient l'indication « crème topique », c'est-à-dire destinée à un usage locale. En passant des échantillons aux personnes de l'entourage, la première vague d'utilisateurs aurait omis de préciser l'indication exacte de la formule. Au fur et à mesure, cette indication principale s'estompait et quelques utilisateurs assimilent le produit à une application destinée au visage. Et c'est alors que les effets insoupçonnés par les concepteurs eux-mêmes se manifestent. Les collaborateurs des laboratoires Klein-Becker reçoivent des marques de satisfaction de la part des personnes qui ont essayé cette autre application. Celles-ci rapportent la disparition de ridules et d'autres pattes d'oie, certaines parlaient de nouvel éclat de la peau.
strivectine sd


Pour confirmer ces retours, le directeur du département scientifique de la maison lui-même fait un essai et constate des effets convaincants. L'état des ventes du produit, entre mai et décembre 2003, parle d'ailleurs parfaitement pour la passion qu'il suscite chez les utilisateurs.

Utilisations du Strivectine SD



La bagatelle de 13 millions de dollars de chiffre de vente est enregistrée dans ces premiers mois, montant qui double rapidement tout au long de 2004. La Strivectine SD rejoint la sphère des phénomènes. Ce qui surprend encore les analystes, c'est que le nom du produit a gagné en envergure, non pas tant à cause d'une campagne quelconque, mais bien par le biais de la bouche à oreille et des indices de satisfaction. Ce n'est que plus tard que sa publicité a pris le parti d'en faire un sérieux concurrent pour le Botox. A ce propos, les spécialistes pensent que le principal avantage de la Strivectine SD est le fait qu'elle agit de manière moins invasive. Le produit possède des vertus anti-inflammatoires et contribue à rétablir l'élasticité de la peau. Il est intéressant de noter que par ailleurs, l'usage principal du produit semble être totalement relégué au second plan. De tous les utilisateurs recensés, 75% exploitent le produit en tant qu'anti-rides, anti- âge sur le visage, selon le très sérieux NPD. Désormais disponible dans une gamme de 3 produits, Strivectine SD a déjà conquis le marché français. La ligne comprend un concentré destiné aux contours des yeux et au soin des rides qui y siègent, un concentré anti-vergetures ainsi qu'un gommage retexturisant aux perles de jojoba.

Le Jeudi 20 Janvier 2011 à 11:13
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  dermatologie Dermatologie : les problèmes de peau ont leur
spécialité



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Bridge numérique : lequel choisir
  •  Art martial : russe, japonais, israélien ou chinois
  •  Borax : rôle dans l'homéopathie ou dans la formation de l'ac...
  •  Bromelia : entretien et soins pour un aspect excellent
  •  Bois flotté : technique et définition

Articles suivants :
  •  Pose de faux ongles en gel ou en résine
  •  Bébé confort : poussette streety, loola ou axis...
  •  Blog : mode, cuisine ou musique, définition
  •  Lifting cervico facial : chirurgie esthétique du visage
  •  Laos : voyage dans ce pays d'Asie au climat agréable




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   dermatologie Dermatologie



L’histoire de la Strivectine SD bouscule le domaine des soins dermatologiques du milieu des années 2000. Lancée pour la première fois au mois de mai 2003, par les laboratoires Klein-Becker aux Etats-U...