Stendhal : grand nom de la littérature française


Partager




Henri Beyle, qui prendra par la suite le nom de Stendhal est né à Grenoble le 23 janvier 1783. Son enfance sera marquée par la mort de sa mère alors qu'il n'a que sept ans et par les événements de la Révolution française. Il va suivre des études à l'École centrale de Grenoble (1796- 1799), où il acquiert de bonnes connaissances en mathématiques avant de se rendre à Paris en 1799 sous prétexte de se présenter à l'École polytechnique. Là bas un de ses cousins le fait entrer au ministère de la Guerre avant de l'emmener avec lui en Italie. Le 10 juin 1800, Henri Beyle entre à Milan, nommé sous-lieutenant d'un régiment de dragons, il restera un an en Italie. De 1802 à 1806, de retour à Paris, Henri Beyle vit une période de transition et d'apprentissage qui lui inspira certainement Le Rouge et le noir dans lequel le héros, Julien Sorel, s'initie lui aussi au monde. Il se prépare à une carrière d'acteur, fréquente les théâtres et s'initie aux activités qui assurent la fortune et l'ascension sociale, à savoir le commerce, la séduction ou encore l'assurance.


En 1806, son cousin le place dans l'Intendance chargée d'administrer les territoires occupés, Henri Beyle devient alors commissaire des guerres et participe à ce titre à la campagne de Wagram en 1809. Un an plus tard il au sommet de sa carrière militaire, il est nommé auditeur au Conseil d'État et attaché à l'administration de la maison de l'Empereur. Il mène alors une vie brillante, se fait appeler « De Beyle », rêve d'anoblissement et de hautes charges et abandonne provisoirement son activité littéraire.


Entre août et novembre 1811, il renoue avec son passé, voyage en Italie et mène une vie agréable. Il est cependant pris dans la tourmente des défaites napoléoniennes à partir de 1812, il suit l'armée en Russie, en Allemagne, en France en 1814 avant de « tomber avec l'Empereur ». Ancien fonctionnaire de l'empereur il entre en disgrâce et se retrouve sans grandes ressources, il quitte alors la France pour retourner en Italie. Il voyage beaucoup et essaye de se fixer à Milan qu'il quittera finalement en 1821. De retour à paris il se trouve en difficulté. Durant son voyage en Italie son père est mort et son héritage a disparu. Stendhal doit ainsi se tirer d'affaire avec ses propres forces. Il assure alors son existence en écrivant des chroniques pour des grands journaux parisiens et des revues anglaises qui viennent compléter sa retraite militaire. Il mène une vie mondaine et parvient à s'introduire grâce à ses premiers écrits, qui sont pour la plupart des essais. Stendhal dépasse le cap de la quarantaine et c'est à ce moment, alors que l'on pouvait croire sa vie faite, que se produit une grande mutation.
stendhal


En 1827 il publie son premier roman, la même année il perd une partie de sa retraite militaire et une large partie de ses revenus journalistiques. Sa position aisée devient précaire et il cherche vainement une place dans un ministère, mais il n'a pas cette fois de protecteur pour appuyer sa demande. Finalement Les Promenades dans Rome, écrites à Paris et publiées en 1829 vont le remettre à flot. Commence alors une période de succès, il est aimé, la Revue de Paris accepte ses premières nouvelles et il commence l'écriture du Rouge et le Noir. L'année 1830 est elle aussi marquée de succès : il publie le Rouge et le Noir qui connaît un franc succès, il connaît une nouvelle aventure avec une italienne, Giulia Rinieri et la Révolution de juillet amène Louis Philippe au pouvoir, dont Stendhal a été partisan. Il peut ainsi solliciter une place et se verra nommé consul à Trieste, puis à Civitavecchia, où il arrive en 1831. Là bas son travail lui déplaît et il quitte bientôt la ville pour Rome, puis Florence et Sienne. Vient s'ajouter à ces déceptions le fait que son statut de fonctionnaire de la monarchie de Juillet gêne ses projets littéraires. Il entame de nombreux romans qu'il n'achève pas, comme Lucien Leuwen (1834-1835), la Vie de Henry Brulard (1835-1836) ou les Chroniques italiennes qu'il découvre en 1833 et met en réserve pour un usage ultérieur. En 1836, Stendhal il parvient à regagner la France et y reste trois ans. Il retrouve alors son envie d'écrire et conçoit en 1838 son roman le plus célèbre, La Chartreuse de Parme. Il projette aussi une série de romans comme Suora Scolastica ou Trop de faveur tue qu'il ne finira pas de rédiger. En août 1839 il doit retourner en Italie en tant que consul, pendant deux ans il va continuer d'écrire, s'intéresser à la peinture et à l'archéologie. Le 15 mars 1841, il est victime d'une attaque d'apoplexie dont il se remet lentement. On lui permet alors de regagner Paris, où le 22 mars 1842, il est pris d'un nouveau malaise. Il mourra dans la nuit.

Le Lundi 07 Avril 2008 à 10:45
Article écrit par Vince12 ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  ecrivains franaçais, ecrivain français, romancier, auteur, roman, science fiction, roman policier, poésie, essai, grands auteurs, littérature, styles littéraires, livres Ecrivains français : tous les genres de la
littérature française



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Canard Enchaîné : hebdomadaire satirique français
  •  Cyprus Airways : compagnie aérienne chypriote vol pour Chypr...
  •  Le Pinarello Porto Vecchio hôtel : sur une des plus belles p...
  •  Sun Riviera Hôtel 4* : quand le luxe devient douceur à Canne...
  •  Mylène Farmer : biographie de la chanteuse française la plus...

Articles suivants :
  •  Hôtel Mercure Centre Notre Dame à Nice : face à l'église N...
  •  BFM TV : chaîne d'information disponible sur la TNT
  •  Antibiotique : c'est pas automatique !
  •  Avianca : billets d'avion pour la Colombie, l'Equateur, le...
  •  Château de Divonne : entre le Lac Léman et le Jura




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






L'oeuvre de Stendhal, dont une large partie est composée de romans et de nouvelles inachevés, invite à la réflexion. Par ses oeuvres Stendhal pose une question : l'aventure que promettaient les romans...