Statues qui pleurent : explications de ce phénomène


Partager




Statues qui pleurent, un phénomène ancien
Affaires de statues qui pleurent dans le monde
Les Statues qui pleurent sont-elles réelles ?
Statues et tableaux qui pleurent

Statues qui pleurent, comment l'expliquer ?



Les statues qui pleurent retiennent l'attention de beaucoup de personnes. Il s'agit des représentations de Jésus Christ et de la Vierge Marie, disposées dans des églises, dans des maisons ou des jardins. Elles versent des larmes d'huile, d'eau ou de sang.



Si les fervents catholiques considèrent ces évènements comme des miracles, d'autres personnes restent sceptiques et pensent plutôt à un mystérieux phénomène physique voire même à des machinations ou des trucages. Certains parapsychologues s'évertuent à dire qu'il s'agit d'hallucinations collectives, relevant de la télékinésie. Toujours est-il que de tels évènements se produisent lorsqu'une personne prie en face de la statue. Ces phénomènes existent donc bel et bien. Ils deviennent même de plus en plus fréquents depuis ces dernières décennies. En voici quelques exemples. A Rôme, dans les débuts des années 1500, une statue du Christ a commencé à pleurer. Ce phénomène était alors assimilé à un mauvais présage. En France, en 1911, un portrait du Christ appartenant à l'église de Mirebeau devenait peu à peu immaculé de sang.

Témoins de statues qui pleurent



Lorsque le prêtre rattaché à l'église décéda, le sang s'était arrêté de couler. En Irlande, dans le comté de Tipperary plus exactement, au cours de l'année 1920, toutes les images saintes et petites statues d'un adolescent de 16 ans, dénommé James Walsh, se sont mises à verser des larmes du jour au lendemain.


Une cavité profonde située dans la chambre du jeune garçon se remplissait rapidement d'eau, si bien que des milliers de croyants sont venus y puiser de l'eau. A New York, un portrait de la Vierge Marie, appartenant à une certaine madame Pagora Catsounis, se mit à pleurer le 16 mars 1960. Les larmes disparaissaient lorsqu'elles atteignaient le bas du cadre toutefois, elles continuaient de se déverser le long du visage de la madone.


Le père George Papadeas, à la tête de l'église orthodoxe d'Hempstead, le Saint Paul, ainsi que des milliers de personnes ont été témoins de cet événement pendant la première semaine. Le portrait a ensuite été donné à l'église. Un autre tableau, appartenant à la tante de madame Pagora Catsounis s'était aussi mis à verser des larmes.

Statues qui pleurent, un phénomène régulier



Cette fois, les journalistes en ont été témoins, outre le prêtre et les nombreux voisins. Une première analyse a révélé toutefois qu'il ne s'agissait aucunement de larmes humaines. En décembre de la même année en Floride, une statue placée dans l'église orthodoxe de Tarpon Springs s'était également mise à pleurer. A Londres, au mois de juillet 1966, le Christ crucifié a versé des larmes pendant une trentaine de jours. En 1974 en Sicile, une statue de la madone se met à pleurer. 7 ans plus tard, cette même statue saignera de la joue droite. En 1995 en Italie, une statue de la Vierge Marie, placée dans un jardin à Civitavechia a versé des larmes de sang. Plusieurs personnes en ont été témoins.
statues pleurent


Chez la famille Altindagoglu, dans une banlieue de Paris, une icône de la Vierge Marie, verse des larmes d'huile depuis le 12 février 2010. Plusieurs études ont été menées afin de trouver des explications plausibles à ces évènements étranges. Elles ont commencé dès la moitié du XXème siècle avec le physicien Piero Casoli. Cet italien est arrivé à la conclusion que chaque année, de tels évènements se produisent environ deux fois en Italie.

Examen du sang coulant des statues qui pleurent



En outre, ces phénomènes sont survenus depuis plusieurs années au sein de nombreux pays du monde. Avec les tableaux de la Vierge Marie de la famille Catsounis qui ont pleuré en 1960, le chercheur américain Raymond Bayles s'est penché sur la question. En examinant le portrait, il remarque quelques cristaux au-dessous des yeux de la Vierge Marie. Cependant, il ne relève aucune existence de trou ou d'orifice pouvant être à l'origine de l'introduction du liquide dans le portrait. Outre les statues qui pleurent, certaines présentent également des saignements au niveau de la joue et des mains, notamment sur les stigmates. D'ailleurs, un médecin réputé de Philadelphie, Joseph Rovito, a commencé à s'intéresser de plus près à ces statues grâce à celle du Christ, qui a saigné au niveau des mains. Elle a été découverte en avril 1975 par une femme dénommée Anne Poore. Le docteur l'a passé aux rayons X. Aucun système ni réservoir n'est dissimulé dans la statue. Quant aux résultats sanguins, ils sont quelque peu troublants. En effet, le sang qui coule est bien frais et bien humain. Pourtant, le groupe sanguin n'a pu être défini, tellement ce sang est ancien et manque de globules rouges.

Le Lundi 14 Février 2011 à 11:11
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Phénoménes inexpliqués Phénoménes inexpliqués


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Fin du monde : déroulement présumé de la fin du monde
  •  Langage des fleurs : orchidée, lys, rose blanche, coquelicot...
  •  Symboles des mouvements des flammes : définition
  •  Les 12 travaux d'hercule : résumé de ce célèbre mythe
  •  Lissage brésilien : définition et méthode

Articles suivants :
  •  Plastique : fabrication et recyclage du plastique
  •  Pages jaunes : service d'annuaire en France, Belgique, Sui...
  •  Peigne Zig Zag : comment ça marche
  •  Terre de Bruyère : définition, composition et pour quelle ...
  •  Vierge Marie : biographie de la mère de Jésus




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   paranormal Paranormal



Les statues qui pleurent retiennent l'attention de beaucoup de personnes. Il s'agit des représentations de Jésus Christ et de la Vierge Marie, disposées dans des églises, dans des maisons ou des jardi...