Station de peinture HVLP


Partager




Les stations de peinture HVLP sont équipées de pistolets de peinture « High Volume Low Pressure » qui, comme leur nom l'indique, utilisent un grand volume d'air tout en étant capables de travailler à basse pression. Il s'agit d'un pistolet qui peut fonctionner, soit avec une turbine, soit avec un compresseur. Ce matériel a été fabriqué dans les années 50 et permet de faire une économie de 10 à 40% et d'atténuer le brouillard de peinture. On peut l'utiliser avec une pression et une alimentation par turbine de 2 à 4 étages, avec un volume de 2 000 à 3 500 litres par minute. Cette première technique permet de réduire de 60% le temps de séchage par rapport aux peintures faites avec un pinceau ou un rouleau. La seconde technique se fait via une alimentation avec air comprimé d'une volume de 200 litres par minute. Avec cette seconde méthode, il est impératif d'être à l'abri de l'humidité et des éléments salissants comme la poussière ou l'huile. Concernant le pistolet en lui-même, on y trouve un système de dosage de la peinture qui permet d'affiner ou de saturer cette dernière en fonction des travaux à faire, que ce soit de petites retouches ou d'une première couche.


Ce type de pistolet peut être adapté à 9 types de buses qu'on utilisera en fonction de la viscosité désirée. À cela s'ajoutent les pointeaux correspondants à chaque buse. Le pistolet est aussi équipé d'un chapeau qui permet de régler le jet de peinture, l'orientation et la largeur à la fois. Les stations de peinture HVLP sont des unités dites « non soufflantes » et sont équipées de cannes d'aspiration réglables réduisant à l'optimal les éventuels défauts.


Les stations utilisant des pistolets HVLP peuvent fonctionner avec tous les types de peintures, qu'elles soient très épaisses ou très fluides. Cela permet de traiter n'importe quel support. Ces stations de peinture disposent d'avantages certains par rapport à celles avec des pistolets traditionnels. Le mélange de la peinture et de l'air ne se faisant qu'une fois la gâchette actionnée, ce qui implique que la surface à peindre recevra une couche de peinture sans impureté ni poussière. Les unités de peinture « soufflantes » soulèvent cependant les saletés et les impuretés, comme les poussières présentes dans le lieu de l'opération. Les pistolets HVLP n'altèrent pas non plus l'épaisseur de la peinture déjà faite, ce qui n'est pas le cas des « soufflantes » dont le « souffle » modifie la planéité de la surface traitée en cas de maladresse. Avec les pistolets HVLP, il est très facile de peindre de petits objets, comme les maquettes ou les statuettes, grâce à l'absence de souffle. Les stations de peinture HVLP montrent une grande polyvalence d'emploi et une importante facilité d'utilisation pour aboutir à un résultat plus que satisfaisant. D'autant plus que le matériel est plus robuste que les pistolets traditionnels.
station peinture hvlp


Pour bien en profiter, il est nécessaire de vérifier certains points et de faire les bons réglages suivant les surfaces ou les objets à traiter. Il faut en premier lieu bien déterminer la puissance de la turbine et vérifier qu'elle envoie le volume et le débit d'air requis. Si l'on souhaite peindre une surface à moindre viscosité, il est indispensable d'utiliser beaucoup de puissance pour étaler une couche suffisamment épaisse. Il faut aussi vérifier la contenance du réservoir pour ne pas le remplir à plusieurs reprises et alterner la qualité de la couche de peinture. La vérification de la longueur du tuyau est nécessaire en fonction de l'amplitude du travail à accomplir. Il est également important de bien choisir le pointeau pour qu'il soit compatible à la buse à utiliser. Comme dans tous les travaux de peinture au pistolet, la peinture dans les stations HVLP nécessite quelques précautions d'utilisation. La règle d'or des travaux de peinture est qu'il vaut mieux ne pas pulvériser assez que trop. Si l'on n'a pas mis assez de peinture, on pourra toujours faire une surcouche, surtout que le pistolet HVLP est facilement réglable. Il faut éviter de peindre une surface en un seul passage. L'on doit également privilégier une bonne aération dans le lieu de travail et s'équiper des accessoires nécessaires, à savoir une masque de protection et des gants en latex. Il ne faut pas non plus oublier de mettre à disposition les outils de base des travaux de peinture, comme les chutes de bois ou les bouts de cartons, pour effectuer quelques essais avant de passer à l'action proprement dite.

Le Lundi 31 Mai 2010 à 14:40
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  outils, perceuse, ponceuse, tournevis Outils : la boite à outils d'un bon bricoleur !


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  I-Prof : l’assistant carrière
  •  Nettoyeur vapeur spooty SW4
  •  Toilettes bouchés : que faire ?
  •  Eau de rose : vertus pour la peau, le visage...
  •  Ile d'Yeu : commune française au charme singulier

Articles suivants :
  •  Eau lourde : définition
  •  Les tondeuses mulching
  •  Aloé vera : bienfaits pour la peau
  •  Fleur de lys : signification
  •  Fatigue chronique : traitement et symptômes




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   electromenager Electroménager
   electromenager Electromenager



Les stations de peinture HVLP sont équipées de pistolets de peinture « High Volume Low Pressure » qui, comme leur nom l'indique, utilisent un grand volume d'air tout en étant capables de travailler à ...