Spam : un des fléaux du net


Partager




Le spam se définit comme étant une communication non sollicitée par l'intermédiaire d'Internet. La majorité de ces communications électroniques indésirables sont des messages publicitaires mais pas forcément puisqu'elles peuvent avoir des objectifs malhonnêtes tels que les arnaques ou tout simplement, pour irriter les destinataires. Pour la petite histoire, les premiers spams ont été envoyés le 3 mai 1978 par un agent marketing de Digital Equipement Corporation répondant au nom de Gary Thuerk.



Ce dernier mit les références de tous utilisateurs, de la côte ouest des États Unis, de « l'ancêtre » d'Internet, dénommé ARPANET, dans le champ destinataire et leur envoya le même message publicitaire. Aux total 600 personnes ont reçu ce premier message indésirable de l'histoire de la communication électronique ce qui a provoqué un fort mécontentement de la part de ces derniers. Selon Thuerk, cet acte ne cachait aucune mauvaise intention mais il avait la flemme de rédiger un message à chaque utilisateur. C'est la raison pour laquelle il décida de leur envoyer le même message et qui contenait une présentation de la gamme de produits de sa société. L'organisation chargée de gérer le réseau jugea la pratique non-conforme aux conditions d'utilisation. Pour l'anecdote, sachez que le destinataire le plus touché par les spams est le fondateur de la société Microsoft: Bill Gates. Selon le Chief Executive Officer de la firme, son PDG serait la personnalité la plus « spammée » du monde puisque rien qu'en 2004, ce dernier aurait reçu aux alentours de 4 millions de courriels par jour alors que seulement 10 mails étaient des messages électroniques « réels ».


Du point de vue terminologique, le mot spam est un terme angliciste qui peut être traduit en français par pourriel ou polluriel. Ces deux termes sont des mots valises d'origine québécoise dont le premier est composé de « poubelle » et de « courriel » tandis que le second est formé de « pollution » et de « courriel ». Pourriel est très utilisé dans le langage courant contrairement à polluriel puisqu'il désigne les spams figurant dans les forums de discussion et les divers outils de communication communautaire.


Même si les mots anglicistes tels que le verbe spammer ou le nom spammeur ont intégré le langage usuel d'Internet, il faut savoir qu'ils disposent de leurs équivalents français, à savoir polluposter et polluposteur. L'origine du terme anglais spam mais surtout sa connotation d'objets indésirables remonte dans les années 1940. En réalité cette correspondance provient d'un skecth d'une troupe de comiques anglaise dénommée Monthy Python. Ce groupe parodiait un message publicitaire radiophonique d'un produit alimentaire dénommé SPAM qui était un acronyme de Shoulder of Pork and hAM ou SPiced hAM et qui signifiaient respectivement épaule de porc et jambon ou jambon épicé. Le message répétait incessamment le nom du produit ce qui était très agaçant d'autant plus que le produit en lui-même n'était pas très apprécié, au contraire il était jugé repoussant. Il est important de noter qu'il existe 4 types de contenus de spams. La première catégorie et la plus dominante est, comme il a été indiqué précédemment, les messages publicitaires faisant majoritairement la promotion des services de crédits, pornographiques et les contrefaçons.
spam


Ensuite il y a les lettres à la chaîne qui peuvent être qualifiées de pourriels puisqu'elles ne sont pas sollicitées. Puis les messages contenant des programmes malveillants ou virus qui une fois ouverts, s'infiltrent dans les machines si ces dernières ne sont pas protégées. Enfin les messages d'escroquerie tels que les propositions d'enrichissement facile, les demandes d'aide par transferts de fonds plus communément connues sous la dénomination « attaque à la nigériane » et surtout les hameçonnages ou phishing, qui se font passés pour des courriels bancaires alors qu'ils sont en réalité des « passerelles » de pirates informatiques. Presque tous les services et types de sites sont concernés par les spams. En plus des courriers électroniques, ces messages indésirables sont présents dans les forums sous formes de liens contenus dans un « post » hors sujet, de fenêtres intruses dans les tchats ou sur les sites, de messages vocaux dans les services utilisant le VoIP et de liens, dans les encyclopédies communautaires, les blogs et les sites de réseaux sociaux. Pour pallier ces pourriels ou spams qui « polluent » les boîtes mails ou la navigation, il est préférable de s'équiper de programmes anti-spams efficaces.

Le Vendredi 27 Novembre 2009 à 13:46
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  internet, serveur, moteur de recherche, programme Internet : explorer la toile


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Animaux de compagnie : du chat au furet...
  •  Droit du salarié en BTP
  •  Show business : définition
  •  Vacances d'hiver : ski pas cher ou au soleil ?
  •  Ulrich Ramé : gardien des Girondins

Articles suivants :
  •  Parler de sexualité avec son enfant ?
  •  Séjour ski et sport d'hiver : vacances, séjour, hébergemen...
  •  Google Maps Navigation : c'est quoi ?
  •  X Factor : émission diffusée en France sur W9...
  •  Stations de ski espagnoles




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi






Le spam se définit comme étant une communication non sollicitée par l'intermédiaire d'Internet. La majorité de ces communications électroniques indésirables sont des messages publicitaires mais pas fo...