Soudure au TIG : explication


Partager




Le fait d'assembler deux objets définis nécessite une technique spécifique et les matériels adéquats en fonction de leur nature. Concernant l'assemblage des métaux et alliages, l'on utilise la soudure au TIG ou Tungsten Inert Gas. Les termes « Inert Gas » ou gaz inerte indiquent le genre de gaz plasmagène employé et le « Tungsten » ou tungstène constitue le principal composant de l'électrode. Il s'agit d'un conducteur ionique comme le verre ou d'un conducteur électronique qui permet à une réaction d'oxydation ou une réaction d'ionisation d'avoir lieu.



Le domaine d'application du soudage au TIG est défini par l'assemblage des matériaux en aluminium ou en acier inoxydable. Il est également utilisé pour la soudure des alliages à base de cuivre, de nickel, de titane ou autres pièces en matériau réfractaire comme le tantale ou le niobium. Pour ce faire, l'on doit respecter un procédé défini par un soudage effectué en polarité directe, autrement dit, l'électrode doit être reliée au pôle négatif du générateur. Dans le cas des alliages légers comme le magnésium ou l'aluminium, l'on utilise un procédé spécial appelé soudure en polarité alternée. Il consiste à relier la borne positive du générateur à l'électrode durant un laps de temps défini. L'opération doit être réalisée de manière consécutive. Une soudure continue risquerait en effet de faire fondre l'électrode. Il existe deux différents modes d'amorçage pour obtenir des soudages à effet durable. La première méthode est définie par le liftarc ou l'amorçage par contact. Il consiste à relier l'objet à souder à l'électrode afin de former un arc électrique suite à l'écart progressif effectué automatiquement. Ce procédé n'est pas uniquement réservé au soudage au TIG.


Il peut aussi être adopté par tous les types de générateurs de soudage. À noter qu'un arc électrique est créé entre le support et le pôle de l'électrode en tungstène. Il existe une autre méthode définie par la soudure par hautes fréquences. Pour ce procédé, il est préférable d'utiliser un générateur plus robuste lors du soudage au TIG. L'amorçage a plus de chance de réussir lorsque le générateur peut générer une haute fréquence avec la tension et l'intensité nécessaires.


En effet, il ne requiert qu'une faible intensité au départ, avec une très haute fréquence pouvant atteindre les 1 000 000 de Hertz et une haute tension de 1 000 volts. L'arc de soudage est engendré grâce à la réaction d'ionisation produite par l'association de ces trois facteurs entre l'objet à souder et l'électrode. L'amorçage est quant à lui réalisé grâce au gaz qui passe dans le conduit qui se trouve autour de l'électrode. L'on obtient alors un arc de soudage de forte intensité grâce à la réaction d'ionisation entre l'électrode et les objets à assembler. En général, l'arc électrique se crée suite à une réaction obtenue grâce à un gaz ou un mélange de gaz rare. Il est établi en reliant la pièce représentée par la borne positive du générateur et l'électrode réfractaire définie par la borne négative du générateur. Les électrodes utilisées sont à 99 % composées de tungstène. Pour augmenter le rendement de l'électrode, défini par son émissivité électronique, des oxydes métalliques sont ajoutés aux composants. Généralement, les oxydes exploités sont des oxydes d'yttrium représentés par la formule brute YO, du zirconium ZrO, du lanthane LaO, du cérium CeO ou du thorium ThO?.
soudure tig


Avec l'évolution technologique, les chercheurs ont aujourd'hui pu mettre en place un système semi-automatique et un autre complètement automatisé du soudage au TIG. Concernant le système semi-automatique, le soudeur a pour mission d'effectuer le soudage avec l'électrode placée à 0.25 millimètres des objets à assembler lors de l'opération. L'objet à souder suit une trajectoire tracée grâce à un système de guidage composé d'une canne et d'une gaine. Le soudeur effectue manuellement le réglage d'approche des éléments à souder et de l'électrode grâce à ce dispositif annexe. Concernant les installations automatisées, un système robotisé est mis en place. Les diverses opérations comme le rapprochement des objets à souder et l'emplacement de l'électrode sont effectuées de manière automatique. Il est à noter que les résultats obtenus grâce à ce système sont d'une qualité nettement supérieure. Les études approfondies ont permis d'affirmer que le soudage au TIG émet des ondes électromagnétiques. Comme les poussières d'affûtage et les électrodes émettent des déchets radioactifs nocifs pour l'environnement et pour la santé, la législation prévoit un traitement spécial pour éliminer tout risque de dispersion de ces déchets toxiques. Le soudage au TIG reste néanmoins très apprécié pour les nombreux avantages qu'il présente. En effet, il permet de souder une grande variété d'alliages, d'effectuer un assemblage des objets de faible épaisseur et d'avoir une très bonne qualité de soudure étant donné qu'il n'y a pas de projection.

Le Dimanche 25 Avril 2010 à 11:05
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  problemes, mécanique, voiture Problèmes mécaniques : tout savoir sur la
mécanique de votre véhicule



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Impétigo : symptômes et traitement
  •  Maladies des testicules et de la verge
  •  Faire une vidange de voiture
  •  Toutes les techniques de soudure
  •  Lait pour nourrisson : comment choisir

Articles suivants :
  •  La dysorthographie : définition et traitement
  •  Théâtre d’Épidaure : un site historique et touristique gre...
  •  Pityriasis versicolor : pathologie bénigne de la peau...
  •  Installer une piscine : quelques conseils
  •  Tailler un rosier : marche à suivre




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   mecanique Mécanique



Le fait d’assembler deux objets définis nécessite une technique spécifique et les matériels adéquats en fonction de leur nature. Concernant l’assemblage des métaux et alliages, l’on utilise la soudure...