Sofica : Société pour le financement de l'industrie cinématrographique


Partager




Alors que les SICAV et les Fonds de Placement (OPCVM) sont des sociétés de financement immobilier, les Sofica sont quant à elles des sociétés commerciales dont le but est de financer la réalisation d'oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles. Créées en 1985 en France, on dénombre à ce jour une quinzaine de Sofica.



Il y a tout d'abord la Banque Populaire Images 9 qui a par exemple financé la comédie déjantée de Michael Youn, « Les 11 Commandements », mais aussi « Les Parrains » avec Gérard Lanvin et Gérard Darmon, ou encore « La Doublure » de Francis Veber. La Sofica Carrimages 5 a quant à elle, versé des fonds pour les tournages de la comédie « L'Homme de sa Vie », le dernier long-métrage de Zabou Breitman, « L'Empire du Tigre » ou encore « Jean de la Fontaine », le dernier film de cape et d'épée avec Lorànt Deutsch. Les plus grands noms de la distribution cinématographique fondent leur propre Sofica afin de financer les films qui seront diffusés dans leurs salles de cinéma par la suite. Ainsi, la Sofica UGC1 finance-t-elle un grand nombre de films UGC. Ces dernières années, elle a notamment financé le film « Le Concile de Pierre » avec Monica Bellucci et Catherine Deneuve, « Effroyables Jardins », l'adaptation ciné du roman français de Michel Quint ou encore « Le Fameux Destin d'Amélie Poulain », le blockbuster planétaire de Jean-Pierre Jeunet avec Audrey Tautou et Matthieu Kassovitz.



La Sofica Europacorp, créée en parallèle avec la société de production de Luc Besson, Europacorp, se démarque déjà sur le marché financier après avoir financé des succès commerciaux tels que « Ne Le Dis A Personne », le dernier thriller de Guillaume Canet adapté du roman américain d'Harlan Coben avec François Cluzet, Kristin Scott Thomas et André Dussolier à l'affiche. L'industrie du cinéma étant toujours aussi active, les nouvelles sociétés de financement font leur apparition pour tenter de se lancer sur le marché du cinéma en finançant les nouveaux chefs d'oeuvre cinématographiques de demain. Ainsi, ces deux dernières années, on a pu voir arriver les Sofica Cofanim et Lucy Finance-Oddo et Cie. Pour pouvoir être fondées, les Sofica ont besoin d'un capital de départ, comme toute autre société. Aussi, les actionnaires peuvent-ils contribuer à la naissance et à la survie d'une Sofica en investissant dans la société de financement de leur choix. Pour acheter des parts dans une société Sofica, il faut se rapprocher des agences bancaires dont dépend la société de financement. Et pour inciter les contribuables à investir leur argent dans les Sofica, un avantage très alléchant leur est proposé : en effet, en achetant des parts de Sofica, vous pouvez les déduire de vos impôts ! Le revers de la médaille étant malheureusement la faible offre de parts par rapport à la demande... Pour avoir une chance d'acheter des parts, il faut les réserver bien à l'avance... Passer commande en quelque sorte ! Enfin, si cela peut permettre au cinéma français de survivre et de se développer, cela vaut bien la peine de prévoir le coup !

Le Jeudi 28 Février 2008 à 17:11
Article écrit par Lizouille ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  cinema, billetterie cinema, actuer cinema, affiches cinema, frères Lumière, 19è siècle, sortie cinema,actualité cinema, kinépolis, programme cinéma, salle de cinema, horaires cinéma, Cinéma : 7è art ou forme de loisir de plus en plus
prisée quel que soit l'âge ?



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Soulfly : groupe de Groove Metal folklorique
  •  Voix Du Gaou : du 11 au 29 juillet dans le Var, un festival ...
  •  Courtier : études, métier, diplômes, salaire
  •  Facebook : le site communautaire fondé par Mark Zuckerberg
  •  Salvatore Giuliano : biographie d'un des mafiosi les plus cé...

Articles suivants :
  •  Pissenlit : une plante aux nombreuses vertus
  •  Mer Rouge : une mer prisée pour la plongée sous-marine...
  •  Vaulx-en-Velin : grande ville de l'agglomération lyonnaise...
  •  OPCI : Organisme de Placement Collectif en Immobilier
  •  Surcharge pondérale : quelles peuvent être les conséquence...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   banque finance Banque Finance
   cinema films Cinéma Films



Si vous pouvez vous installer devant un bon film français, c'est en partie grâce aux SOFICA. MAis qu'est-ce que c'est que cela, me demanderez-vous? Eh bien les SOFICA sont des sociétés qui financent l...