Sofia Essaïdi : biographie de cette artiste très complète


Partager




Sofia Essaïdi, fille d'un père Marocain et d'une mère Française est née à Casablanca, au Maroc le 06 Août 1984. Ses talents artistiques sont tout à fait exceptionnels : auteur, compositeur, interprète, mais aussi danseuse, pianiste et percussionniste. A l'âge de 5 ans, elle a déjà suivi des cours de danses et de piano. Son engagement à fond dans tout ce qu'elle fait a donné l'impression à ses professeurs que Sofia aurait bien la trempe d'une véritable artiste.



Après l'obtention du son diplôme de baccalauréat au Lycée Lyautey de Maroc, la jeune fille décide de partir en France pour continuer ses études à l'Université Paris Dauphine en 2003. Intéressée par l'émission Star Academy, organisée par TF1, Sofia a tenté sa chance pour faire partie des candidates de l'émission, lors du casting. Admise au château de Dammaries, Sofia a fait un parcours artistique méritant. Tous ses formateurs ressentent en elle une flamme exceptionnelle : Sofia est une grande artiste, très remarquée surtout quand elle était avec les grands chanteurs comme Phil Collins, Sting,... Mais son évolution au sein du groupe l'a simplement conduit jusqu'en demi-finale où elle fut éliminée face à Elodie Frégé en 2004. Pourtant, elle a gagné son billet pour la grande tournée de l'équipe de Star Academy en interprétant différents morceaux, une autre occasion pour elle de refaire son chemin artistique. Mais sa belle voix sur sa reprise de « Roxane » du Groupe Police lui a permis d'être rapidement repérée par la maison de disque Mercury, qui lui a fait signer un contrat. La chorégraphie de Roxanne a été réalisée par Kamel Ouali.


Ensuite, Sofia ne s'arrête pas là, elle a commencé à enregistrer quelques chansons très populaires françaises comme « Et si tu n'existait pas ». Puis « Mon cabaret », son tout premier album sortit en août 2005, a été travaillé avec des grands musiciens comme Quentin Bachelet et Chet. Après la sortie de l'album, Sofia effectuait une série de concerts dans plusieurs régions du Maghreb. A un autre niveau, la jeune artiste débute sa carrière dans le cinéma. Elle a fait une courte apparition dans le film Iznogoud, pour l'interprétation de la chanson Djiman Nui Man Nui, en 2007.


sofia essaidi
Puis, elle a décroché le rôle principal de la comédie musicale Cléopâtre, chorégraphiée également par Kamel Ouali, sur scène en 2009. Ce dernier, convaincu de ses atouts, a décidé de faire la renommée de Sofia et de l'aider à s'occuper de sa carrière. En 2008, la chanteuse s'est vue attribuer le rôle principal du téléfilm Aïcha, réalisé par Yamina Benguigui, en collaboration avec France 2. Le scénario raconte la révolte d'une jeune fille, dont la vie a été tracée à l'avance. Mais à côté de cet aspect essentiellement artistique, Sofia avec son c?ur sensible à la souffrance humaine, décide de devenir la marraine de l'Association 'Les Souffles de l'Espoir', une association qui lutte contre la mucoviscidose. Et le 30 septembre 2007, elle a participé à l'action « Virade de l'espoir », lors de la journée nationale de lutte contre la mucoviscidose.


En mai 2008, Sofia a accepté de participer au méga-concert gratuit à l'occasion du soixantième anniversaire de l'Etat d'Israël. Le spectacle s'est déroulé au Trocadéro, sur l'invitation du présentateur de télévision Arthur. Sa participation à ce spectacle a suscité une vive critique de la part du monde musulman. Sofia Essaïdi, est une jeune fille pleine de talent et d'énergie, elle a pu grandir au milieu de la musique, entourée de ces personnes qui l'ont poussée à vivre sa passion. Sa participation à la Star Academy a ouvert ses yeux sur son énorme potentialité. Avec sa personnalité, son caractère, ses envies et ses conquêtes, elle est devenue le symbole de la réussite. Elle joue maintenant dans la cour des grands malgré les obstacles et les rudes épreuves qu'elle a dû traverser durant. Maintenant Sofia a gagné le succès, le fruit d'un labeur, d'une patience et des efforts sans arrêt et elle le mérite. En raison de son implication dans des causes humanitaires, elle est devenue une fierté à la fois de son peuple et aussi du peuple français. Chouchoutée par ce dernier, Sofia est très populaire actuellement. Son engagement dans la préparation de la comédie musicale Cléopâtre est incroyable. Cléopâtre, c'est la reine de l'Egypte, et tout monde ne parle que d'elle. Mais elle n'oublie pas sa famille, ses amis, son origine. Elle est aussi une vraie star au maghréb.

Le Vendredi 21 Novembre 2008 à 11:39
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  chanteurs, chanteuses, biographies, albums, disques, discographie Chanteurs et chanteuses : vibrez au son de leur
voix



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Jean-Christophe Parisot : homme politique français
  •  Overclocking : qu'est ce que c'est ?
  •  La Tribune : quotidien boursier, économique et financier...
  •  Chaudière à plaquettes : comment ça marche ?...
  •  Viktor Iouchtchenko : président de la république d’Ukraine...

Articles suivants :
  •  Ver solitaire : qu'est-ce que le Taenia ?
  •  Cafetière Senseo : spécial café expresso...
  •  Les traitements curatifs pour le bois
  •  Pressothérapie : pour des jambes plus fines et plus légère...
  •  Marina Petrella : qui est cette ex-membre des Brigades Rou...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   danseurs danseuses Danseurs danseuses
   comedie musicale Comédie musicale
   rnb RnB



Sofia Essaïdi, fille d’un père Marocain et d’une mère Française est née à Casablanca, au Maroc le 06 Août 1984. Ses talents artistiques sont tout à fait exceptionnels : auteur, compositeur, interprète...