Société capital risque : définition


Partager




Il existe plusieurs manières d'investir dans le monde des affaires. Généralement, les investisseurs ne s'intéressent pas aux jeunes entreprises mais se tournent plutôt vers les entreprises à fort potentiel, dont la notoriété n'est plus à prouver. Il existe actuellement un système d'investissement dont le principe diffère de celui des investisseurs ordinaires, mais dont les résultats obtenus peuvent être plus rentables. Le capital risque est un investissement qui permet à l'investisseur de générer une rentabilité élevée par rapport à celle des entreprises adoptant des prêts bancaires. Le principe est basé sur le fait de vendre les projets dont les résultats sont jugés moins fructueux et de financer les projets plus prometteurs. L'objectif fixé est de compenser les pertes accumulées lors de l'investissement du premier projet ayant échoué. Les acteurs des divers investissements dans les nouvelles entreprises sont appelés des capital-risqueurs. Ces investisseurs peuvent être composés par des personnes physiques également connus sous le nom de « business angels », des fonds spécialisés dans le capital-création, des SCR ou Sociétés de Capital Risque.


Les business angels sont des particuliers spécialisés dans le monde des affaires cherchant à faire des investissements dans des projets prometteurs dans un but lucratif. L'objectif de ces investisseurs est de rentabiliser au maximum leurs revenus lors de la revente de leur participation. Les petites entreprises peuvent également bénéficier d'investissements effectués par le biais d'intervenants gérés par des sociétés ad hoc comme le FCPI ou Fonds Communs de Placement dans l'Innovation, FCPR ou Fonds Communs de Placements à Risques et FIP ou Fonds d'Investissement de Proximité.


Dans le cas des nouvelles entreprises, les investisseurs professionnels prennent part à des participations temporaires et minoritaires dans le capital. Les capital-risqueurs favorisent la collaboration étroite avec les organismes en création utilisant un système innovant ainsi que les nouvelles sociétés ayant une grande capacité de croissance. Concernant les entreprises situées dans les régions reculées, les investisseurs interviennent à partir de 300 000 euros. Cependant, des études ont démontré qu'ils n'investissent généralement qu'à partir de 1 million d'euros. Le fond d'investissement n'est débloqué qu'après une étude approfondie menée par des spécialistes dans le domaine. Le capital-risque concerne deux types d'intervention dont le capital-création et le capital-amorçage. Le capital-création, également connu sous le nom de « Start up » ou « capital post-création », consiste à investir lors du démarrage d'une nouvelle entreprise ou au moment où elle commence à se développer. Le capital-amorçage, également appelé « Seed Capital », est défini par l'intervention de l'investisseur avant le développement de l'activité de la jeune entreprise.
societe capital risque


Cette appellation inclut également l'intervention au moment de la mise en route de l'activité de l'entreprise en phase de l'élaboration d'un nouveau produit au stade de pré-séries et prototype. Généralement, le business plan établi sur une période minimum de 3 ans est longuement étudié par les investisseurs classiques avant que le comité prenne la décision d'intervenir. Le capital-risque, quant à lui, adopte des modalités d'interventions moins compliquées. L'investisseur peut intervenir auprès des jeunes entreprises en adoptant le système de compte courant d'associé. Il peut également participer au développement de ces entreprises en souscrivant des actions ordinaires, des actions assorties de « bons de souscription d'actions » ou des actions à dividende prioritaire. Le principe adopté dans le capital-risque consiste à respecter un délai dans son intervention auprès d'une société. Le capital- risqueur met généralement fin à la collaboration en introduisant sa part du marché en Bourse, en la revendant à ses associés ou à une structure de capital-développement. La sortie peut également se faire par l'amortissement ou la réduction du capital et la revente des actions à un groupe financier ou industriel. Les capital-risqueurs peuvent tirer des bénéfices supplémentaires lors de la revente de ces titres. Il existe également des associations qui proposent ce que l'on appelle le « capital-risque solidaire » comme les membres de l'association « Love money », « Guarrigue », « FinanCités » ou « Cigales ». L'objectif est d'investir dans les petites entreprises lors de la création de ces dernières. Le montant accordé varie selon le potentiel de croissance et de développement présenté dans le business plan. L'association Cigales ou Clubs d'Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l'Epargne Solidaire investit généralement un micro capital-risque d'un montant maximum de 5000 euros. Guarrigue peut engager jusqu'à un montant maximum de 30 000 euros contre 100 000 euros pour l'association FinanCités. Une demande d'investissement en bonne et due forme nécessite un plan business soigné, avec une présentation qui met en valeur le caractère révolutionnaire du service ou du produit. En effet, l'aspect novateur des services et produits proposés sur le marché est l'élément primordial pour attirer l'attention des investisseurs spécialisés dans le capital-risque.

Le Mercredi 24 Mars 2010 à 12:15
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  economie Economie
  finances, banques, investissement, prêt immobilier, crédit, gestion patrimoine, assurances, crédit auto, allocation, comptabilité Finances


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Aspirateur industriel : sans sac, portable, eau et poussière...
  •  Implants dentaires : infos et prix
  •  Gestion du temps de travail : c'est quoi ?
  •  Auriga: franchise spécialisée en conseil et formation...
  •  Amendes fiscales : c'est quoi ?

Articles suivants :
  •  Société de recouvrement de créances : c'est quoi ?...
  •  Franchise services : à la personne où aux entreprises...
  •  Master fiscal : que vaut le Master en fiscalité ?
  •  Centre Laser Prony Beauté et rajeunissement par le Laser H...
  •  Lait de jument : propriétés et vertus




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   capital risque Capital risque



Il existe plusieurs manières d'investir dans le monde des affaires. Généralement, les investisseurs ne s'intéressent pas aux jeunes entreprises mais se tournent plutôt vers les entreprises à fort pote...