SNK Playmore : développement et édition de jeux vidéo


Partager




Naissance d'une légende
SNK et Neo Geo
Jeux vidéo version SNK
Metal Slug, KOF...

SNK Playmore entreprise japonaise



SNK Playmore est une entreprise japonaise qui travaille dans le développement ainsi que l'édition de jeux vidéo. Créée en 2001 en tant que Playmore, elle trouve son nom actuel en 2003 en rachetant tous les droits relatifs aux propriétés intellectuelles des licences SNK.



Eikichi Kawasaki, le fondateur du groupe, utilise alors les licences les plus importantes à travers le monde, à savoir en Asie, en Europe et en Amérique du nord. Vers 2004, la plupart des jeux qu'il édite seront sur Playstation 2 et Xbox. Étant bien lancé dans le marché des arcades, SNK Playmore commence à penser à une extension vers les consoles de salon. Il se lance lors de cette même année dans les pachinkos. Ces derniers sont des appareils qui se décrivent comme étant une association de machine à sous et de flipper. Ce genre d'appareil est très populaire au Japon. Comme pour les salles de machine à sous, il existe des salles de pachinko.

Premiers pas de SNK



Le marché du pachinko enregistre un chiffre d'affaires important au pays nippon et occupe le troisième rang dans les classements des loisirs qui rapportent le plus. Ce lancement dans le monde des pachinkos freine un peu l'expansion de la section développement et édition de jeux vidéo. Les grosses licences de SNK sont les seules à bénéficier du développement sur téléphone portable ou sur consoles.


Jusqu'à maintenant, SNK Playmore produit une multitude de jeux tels que les séries de Metal Slug, The king of fighters ou encore Samurai Shodown. D'autres jeux ont également été édités sur toutes les marques de consoles, Fatal fury special sur Xbox live arcade, World heroes ou encore Art of fighting sur la Wii et pleins d'autres encore sur Playstation. Sorti en 1994, The king of fighters est un jeu de combat qui en est actuellement à sa treizième édition. Il s'agit d'un croisement des jeux fétiches des adeptes de jeux vidéo sur SNK.


Les personnages qui y figurent sont variés, allant des ressuscités de quelques anciens jeux à de nouveaux profils qui gagnent en popularité au fil des années. Le jeu a apporté une révolution dans le monde des jeux de combat puisqu'il permet au joueur de choisir une équipe de trois personnages pour combattre l'ennemi.

Les jeux SNK



Le deuxième combattant succède au premier après la défaite de celui-ci et ainsi de suite. Les combos sont soit manuels soit automatiques. Les automatiques permettent de donner une combinaison de coups en une seule pression de bouton. Un épisode du jeu sort pratiquement tous les ans. Le treizième volet de The king of fighters sort en 2010. Il reprend tous les personnages de l'édition précédente, mais subit quelques modifications au niveau des coups par exemple. Ils peuvent désormais être plus puissants avec les Ex Mode. Aussi, ce nouveau bébé de SNK désigne le retour des barres multiples de puissance en termes de coups. Le Hyper drive mode est l'option qui donne des possibilités d'enchaînement de coups durant un laps de temps limité. Par ailleurs, le Metal Slug est une autre série de jeux vidéo phares de SNK.
snk playmore


Il consiste à tirer de manière constante sur les ennemis et à éviter leurs tirs pour ensuite combattre le meilleur des ennemis qui est généreusement muni d'armes. Gagner contre cet ennemi signifie finir la totalité de la mission. L'outil principal du joueur est un char d'assaut classique.

Le style SNK



Affranchissant des prisonniers le long de sa mission, cette action le récompense de plusieurs types de bonus tels que des armes, des munitions ainsi que des véhicules blindés et surarmés. La série des Metal Slug en est à sa septième édition qui est sortie en 2008. Des épisodes annexes sont toutefois sorties et la dernière en date est la version sur téléphone mobile, le Metal Slug mobile 4. Concernant les jeux de combat, SNK en a produit un nombre conséquent. Le Samurai Shodown en est un. Le principe du jeu est simple, un combat avec une arme blanche, en s'aidant éventuellement d'un animal certaines fois. Le jeu transporte les joueurs dans le monde médiéval japonais avec le bushido, les joutes sujettes à de grosses tensions ou encore la violence brute. Le jeu en est à sa deuxième édition et voit ses améliorations dans les petits détails techniques. Les décors ont été généralement revisités ainsi que les personnages. Plus de couleurs, plus de finesse et plus de diversité dans les personnages, quelques aspects qui revigorent le jeu. Le joueur peut choisir quinze combattants pour son équipe. SNK rénove ses produits avec des détails techniques qui, mine de rien, constituent de gros points pour le jeu.

Le Vendredi 27 Août 2010 à 11:32
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Jeux vidéo, nintendo, play station Jeux vidéo : divertissement virtuel


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Woofing : en France ou à l'étranger
  •  Oreille absolue : définition
  •  Pont l'Évêque : fromage originaire de Normandie
  •  ZAZ : interprète de ''Je veux''
  •  Miniclip : jeux gratuits

Articles suivants :
  •  Carhartt : marque de streetwear
  •  Transformice : jeu en ligne
  •  Zimbra : stocker et d'organiser le partage d'informations
  •  Activision : éditeur de jeux vidéo
  •  Ligre : croisement du lion et du tigre




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   jeux video Jeux vidéo
   jeux video Jeux vidéo



SNK Playmore est une entreprise japonaise qui travaille dans le développement ainsi que l'édition de jeux vidéo. Créée en 2001 en tant que Playmore, elle trouve son nom actuel en 2003 en rachetant tou...