Sirtaki : musique et danse traditionnelle en Grèce


Partager




Définition du Sirtaki
Pratique du Sirtaki
Les techniques avancées du Sirtaki
Maitriser la danse Sirtaki

Les origines du Sirtaki



Parmi tous les points positifs venant de Grèce, on ne manquera pas de citer le sirtaki. C'est une danse populaire mondialement connue. En fait, elle est constituée par un mélange de versions rapide et lente de la danse hasapikos. C'est Mikis Theodorakis qui est le compositeur de la musique. Le sirtaki est également appelé chasaposervico par certains.



La musique, lente au début, va en s'accélérant progressivement. Il en va de même pour les pas de danse qui deviennent sautillants et plus légers à mesure que la musique avance. Celle-ci présente la particularité d'un tempo qui s'accélère graduellement et le rythme passe de 4-4 à 2-4. La danse est une alternance du syrtos ou style lent et du style rapide ou pidikhtos. Les danseurs se mettent en cercle ou en ligne posant les mains sur les épaules des voisins. La tradition s'oriente plus vers la formation en ligne. Le sirtaki se compose de cinq mouvements de base. Dans un premier temps, il faut faire avancer le pied droit, le croiser et le mettre de l'autre côté du pied gauche.

Techniques pour danser le Sirtaki



Ensuite, faire revenir le pied droit en le tapant. Après, croiser le pied gauche et fléchir tout en gardant les pieds croisés. Enfin, se relever et décroiser les pieds en se positionnant. Il est à rappeler que les mouvements sont initiés du pied gauche. Pour entrer dans les détails, 48 temps ou 12 mesures de quatre temps composent les 5 mouvements de base. Les danseurs sont partagés en cinq groupes.


Cela se décompose comme suit : le premier groupe totalise huit temps, le deuxième huit temps également et il en est de même pour le troisième groupe. Les quatrième et cinquième groupes totalisent 12 temps chacun. Plus concrètement, cela donne pour le groupe n°1 : pied droit en avant, flexion des deux jambes, retour en arrière, kick du pied droit en avant, pied droit en arrière, flick pied gauche devant l'autre jambe, pas en avant du pied gauche et appui sur le pied gauche avec un déhanché léger.


Pour le deuxième groupe, on a : pied droit en avant, retour en arrière, tap du pied droit devant l'autre avec une petite flexion, kick pied droit puis retour en arrière, kick pied gauche puis retour en arrière et flick du pied droit.

Travailler les pas au Sirtaki



Ensuite, le groupe n°3 aura à mettre le pied droit en avant, déhanché vers la droite, pied gauche en avant, retour en arrière, tap pied gauche plus une légère flexion, kick pied gauche vers l'avant puis flick et pied gauche de côté. Les mouvements des groupes 4 et 5 sont plus longs, car ils nécessitent 12 temps. Groupe 4 : pied droit en avant suivi d'une flexion, retour en arrière, pied droit de côté, pied gauche en avant et flexion, retour arrière, pied gauche de côté, pied droit en avant avec flexion, retour en arrière, pied droit de côté, pied gauche en avant et flexion, retour en arrière et pied gauche de côté.
sirtaki


Enfin, pour harmoniser le tout, les pas du dernier groupe se passent de la sorte : rondé jambe droite, pied droit croisé, pied gauche de côté, pied droit croisé, pied gauche de côté, pied droit croisé, rondé jambe gauche, pied gauche croisé, pied droit de côté, pied gauche croisé, pied droit de côté et pour terminer le tout, pied gauche croisé devant jambe droite.

Règles et conseils pour danser le Sirtaki



Pour bien assimiler tous ces mouvements, il faut se remémorer les quelques règles ci-après. Il faut rester en flexion durant le mouvement en zigzag, cela est un peu déroutant au début mais on s'y habitue vite. Les épaules doivent toujours être faces au mur et on se tient par les mains ou par les épaules. Il y a flexion quand on croise les jambes et on est censé se relever durant le rondé. On danse le sirtaki entre amis ou pendant les fêtes familiales. C'est un moyen de renforcer les liens d'amitié et d'oublier les soucis. Il faut du temps et beaucoup d'entraînement pour bien maîtriser le sirtaki comme quoi on ne devient forgeron qu'en forgeant. Comme cette danse se pratique à plusieurs, il est primordial que tous les danseurs sur scène coordonnent leurs mouvements. Assez peu répandu jusqu'ici, il ne fait aucun doute que le sirtaki a encore de beaux jours devant lui et attirera nombre d'adeptes.

Le Lundi 29 Août 2011 à 14:08
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  musique Musique


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Bourse de collège : conditions pour obtenir une bourse
  •  Loyer initial et conditions d'augmentation du loyer
  •  Déposer une main courante : infos et conseils
  •  Retraite : racheter des points Arrco et Agirc
  •  Retraite : relevé de carrière en ligne

Articles suivants :
  •  Paiement à l'étranger : précautions à prendre
  •  Autorisation de sortie de territoire pour mineur : régleme...
  •  Entretien annuel des chaudières : obligatoire ou non ?
  •  Prêt locatif intermédiaire : définition du PLI
  •  Hush puppies : marque de chaussures née aux Etats-unis




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   danse ancienne Danse ancienne
   danse traditionnelle Danse traditionnelle



Parmi tous les points positifs venant de Grèce, on ne manquera pas de citer le sirtaki. C'est une danse populaire mondialement connue. En fait, elle est constituée par un mélange de versions rapide et...