Silvio Berlusconi : millionnaire et homme politique italien


Partager




La biographie de Silvio Berlusconi indique qu'il est né en 1936 à Milan et que son père était un employé de banque. Après une formation en droit, il obtient sa licence en 1961, puis exerce différents petits métiers avant de se lancer dans les affaires. Silvio Berlusconi devient alors le dirigeant de grandes entreprises en bâtiment et mène, dans les années 1960, de vastes opérations immobilières dans la région de Milan. C'est ainsi qu'il réalise à cette époque un nouveau quartier destiné aux jeunes cadres, « Milano 2 ». Après ce premiers succès, il bénéficie de fonds financiers, dont l'origine reste indéterminée, et d'amitiés politiques solides, surtout avec Bettino Craxi. Grâce à ces soutiens, Silvio Berlusconi fonde en 1977 une chaîne de télévision privée, « Telemilano », qui deviendra plus tard « Canale 5 ». Sa holding, la Fininvest, devient en l'espace de quelques années le plus grand groupe économique d'Italie. Silvio Berlusconi investit alors dans la presse et devient propriétaire des quotidiens « Il Giornale » et « Il Foglio », de l'hebdomadaire « Panorama » et de nombreux magazines.


On retrouve également l'homme d'affaires dans le secteur de l'édition où il possède près de la moitié de la première maison d'édition italienne « Mondadori », ainsi que dans les secteurs de l'assurance, la banque, la grande distribution. D'autres investissement le placent à la tête du club de football du Milan AC en 1986, de l'Internet grâce à sa filiale Newmedia Investment et, encore une fois de l'audiovisuel, car Silvio Berlusconi détient le contrôle de trois chaînes de télévision nationale : « Canale 5 », « Italia 1 » et « Retequattro ».


Devenu le détenteur d'un véritable monopole et de la première fortune, du pays, Le Cavaliere, ou chevalier de l'ordre du Travail, se lance alors en politique en janvier 1994. Silvio Berlusconi profite du vide politique qu'a créé l'opération « Mani pulite », en français opération Mains propres, pour fonder deux mois avant les élections un nouveau parti, « Forza Italia » ou « Allez l'Italie », le slogan des supporters de football. L'homme politique gagne les élections législatives de 1994 avec une coalition de droite et d'extrême-droite, le Pôle de la liberté, qui regroupe notamment la Ligue du Nord et l'Alliance nationale / MSI, le parti néofasciste. Silvio Berlusconi devient ainsi président du Conseil avec 43 pour 100 des suffrages, le 11 mai 1994. Ce premier mandat ne durera guère car il perd rapidement la confiance des italiens en tentant d'entraver l'opération « mani pulite » et en proposant une réforme des retraites très impopulaire. Au niveau de la politique internationale, Silvio Berlusconi est également mal vu de ses partenaires européens en raison de ses amis héritiers du fascisme.
silvio berlusconi


Il démissionne donc à la fin de l'année et voit ses affaires, Fininvest en tête, être l'objet de condamnations pour malversations telles la corruption d'agents des impôts et le financement illicite d'un parti politique (le Parti socialiste). Jouant de la lenteur de la justice italienne, il s'arrange pour que ces affaires bénéficient d'un non-lieu pour prescription au moment de l'appel et revient sur la scène politique en 1999. Deux ans plus tard, sa coalition de centre-droit, composée de Forza Italia, de l'Alliance nationale et de la Ligue du Nord, remporte la majorité absolue. Silvio Berlusconi restera à la tête de l'Italie jusqu'en 2004 mais sera ensuite rattrapé par ses malversations car le parlement italien lève son immunité judiciaire et les électeurs n'ont plus confiance en lui. En avril 2006, sa coalition, la Maison des libertés, est devancée par l'Unione, la coalition de centre-gauche menée par Romano Prodi.

Le Mardi 15 Avril 2008 à 10:50
Article écrit par regine ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  Personnages historiques, histoire, société, sciences, politique Personnages historiques : qui sont-ils ?
  politique, sciences po, hommes politiques Politique : une science qui rassemble et divise à
la fois



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Kung-fu : art martial chinois aux significations multiples
  •  Hôtel La Signoria à Calvi : hôtel 4 étoiles dans un ancien d...
  •  Royal Riviera : Hôtel dominant la presqu'île de rêve du Cap...
  •  Québec : grande région francophone du Canada
  •  Charlemagne : roi des francs durant le 8ème siècle...

Articles suivants :
  •  Fracture du scaphoide : des conséquences parfois handicapa...
  •  Virginie Ledoyen : biographie d'une actrice de cinéma fran...
  •  Voltaire : portrait d'un grand philosophe et écrivain fran...
  •  Opep : l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, c'...
  •  Maladie génétique et maladie héréditaire : quelle est la d...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   personnes Personnes
   disparition Disparition



Silvio Berlusconi est un homme politique et homme d’affaires italien, président du Conseil de mai à décembre 1994 et de 2001 à 2006. Toutefois, ses alliances avec les néo-fascistes et ses affaires vér...