Sida en France : où en sommes nous ?


Partager




Découvert officiellement en 1981, le SIDA ou Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise est l'une des maladies les plus meurtrières de ces dernières années. Cette maladie transmissible par le sang et les relations sexuelles reste encore en grande partie mystérieuse pour le monde scientifique. Le SIDA compte à son actif des milliers de victimes en Afrique tout comme aux États-Unis et en France. Dans l'histoire de la lutte contre le SIDA, les premiers tests de dépistage ont été effectués par le professeur Luc Montagnier, scientifique français émérite en 1983. Une cellule souche du virus a été trouvée et la première molécule antivirale en a été tirée en 1985. Traitement unique visant à ralentir le développement du virus et à renforcer les défenses immunitaires des malades, l'AZT est commercialisé au début des années 90 mais reste une solution impuissante face à l'augmentation du nombre de séropositifs en France. Ce n'est qu'en 1996 que de sérieux progrès ont été enregistrés grâce à l'association de l'AZT avec les antiprotéases. La trithérapie, mise au point par la suite permet de réduire de 25 % le taux de mortalité provoqué par le VIH en France.


Cette nouvelle méthode de soin est non seulement efficace sur les séropositifs masculins mais contribue également à diminuer les risques de transmission du virus entre la femme enceinte et son enfant. Si les trithérapies ont jusque là été utilisées à des fins de traitement d'appoint, les chercheurs ont par la suite essayé de transformer les composants pharmaceutiques pour en faire une immunothérapie. Les essais se fondent essentiellement sur le développement de cellules de synthèses qui aident dans la stimulation des défenses immunitaires naturelles.


Les tests de dépistages deviennent obligatoires pour les femmes enceintes et les couples qui désirent se marier dès 2001. Cette mesure est adoptée dans le but de définir de manière précise l'étendue de l'épidémie tout en ciblant les personnes concernées. Parallèlement à cette politique de dépistage, le monde scientifique français découvre de nouveaux traitements destinés à empêcher la fusion entre le VIH et les cellules du corps humain. La molécule T-20 est commercialisée en 2003 et précède la molécule T-1249, encore plus efficace. Le nombre de malades attendant les résultats effectifs de ces traitements atteint les 150 000 personnes à travers toute la France, ce chiffre augmentant chaque année. La France se sert de nombreux instruments pour combattre la propagation de la maladie. Les divers Ministères touchant à la jeunesse et au développement familial sont munis d'infrastructures de presse et des formateurs qui sont établis afin de mieux renseigner sur les risques de transmissions et les précautions à suivre afin de lutter contre le SIDA. Le gouvernement français renforce cette politique à l'aide des médias et des campagnes de sensibilisation dans les zones délicates plus touchées par les problèmes de drogue.
sida france


Les traitements antirétroviraux disponibles et la politique gouvernementale de sensibilisation et de dépistage ont largement contribué à baisser le taux de mortalité dû au SIDA en France. Cette observation cache pourtant les conditions réelles dans lesquelles vivent les séropositifs. Si les traitements sauvent les vies des malades, ils les transforment par la même occasion en sursitaires, voguant entre le plaisir de vivre et les effets secondaires des soins à longs termes. Très éprouvants, les trithérapies et autres injections antirétroviraux réduisent considérablement les capacités physiques des séropositifs. Fatigue latente, maux de tête, nausées et autres vertiges sont leurs lots quotidiens en plus des contraintes des injections et des examens réguliers pour ne pas dire quotidiens. L'espoir d'une amélioration de cette situation est revenu récemment avec la probable découverte d'un vaccin. La réalisation d'un tel traitement est devenue une véritable légende dans le monde scientifique au fil des années de recherches infructueuses. Une équipe de scientifiques thaïlandais aurait pourtant obtenu des résultats probants suite à des essais sur des séropositifs confirmés et des séronégatifs à risque moyen de contamination. En attendant une confirmation des effets notoires d'amélioration, les médecins français et le gouvernement mettent les dispositifs de prévention, de lutte et de traitements à la portée de nombreuses associations. L'amélioration de l'accès aux soins permet déjà une nette diminution du nombre actuel des malades. Le gouvernement français innove également dans sa politique de lutte contre le VIH en imposant des cours d'éducation sexuelle au programme scolaire. Traiter le problème à la base constitue en effet le moyen le plus efficace de bloquer la propagation de l'épidémie.

Le Mardi 20 Avril 2010 à 14:33
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  sida, syphillis, hépatite Les MST : maladies sexuellement transmissibles
  maladies, symptômes, traumatismes Les maladies et pathologies


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Langage des roses : définition
  •  Moine copiste : définition
  •  Lapin nain : l'une des 5 races de lapin
  •  Endermologie : traitement contre la cellulite
  •  Effluvium télogène : manifestation et traitement...

Articles suivants :
  •  Ouvrir un compte PayPal : marche à suivre
  •  Chasse au chevreuil : une activité qui se développe...
  •  Hypotonie axiale : définition
  •  Neo security : gardiennage et sécurité
  •  Baskets et chaussures à roulettes : aussi appelées roller ...




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sida Sida



Découvert officiellement en 1981, le SIDA ou Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise est l'une des maladies les plus meurtrières de ces dernières années. Cette maladie transmissible par le sang et les re...