Le service civique en France


Partager




Le service civique a été évoqué en France depuis l'année 2000 pour faire suite à la suspension du service militaire obligatoire. En effet, le 28 octobre 1997, les jeunes gens nés après le 31 décembre 1978 n'étaient plus soumis au service militaire. Une des promesses des deux dernières campagnes électorales, la mise en place d'un service civique visant à accroître l'unité et la cohésion sociale n'est toujours aujourd'hui qu'à son stade de préambule, malgré qu'un nombre croisant de parlementaires adhèrent parfaitement à cette idée. C'est à l'ex-ministre de l'Education Nationale Luc Ferry qu'est revenue la tâche d'étudier la faisabilité de la mise en place d'un service civique obligatoire. Sa mission consiste à expertiser les diverses options possibles pour la création d'un tel service tout en apportant les détails des conditions qu'il faut réunir pour pouvoir réaliser un tel projet. La réalisation de cette tâche se fera en collaboration avec les acteurs concernés, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la vie associative ainsi que du secrétaire d'Etat chargé des sports, de la Jeunesse et de la vie associative.


Ce projet a pour enjeux de raffermir le civisme, et de réunir les jeunes pour les pousser à se rendre service et bâtir ensemble une société. Ils détiendront les moyens de se mettre en action dans la réalisation de programmes d'intérêt général. La difficulté de la création de cette nouvelle institution était due à la divergence des opinions des gouvernements qui se sont succédé mais également au retard de la réforme du service national.


En plus, le volontariat était parfois considéré comme un sous-salariat par certains décideurs politiques et les préoccupations du gouvernement étaient tout autres depuis les émeutes de novembre 2005. Des propositions de loi concernant la création de types de service civique ont toutefois été déposées par de nombreux députés. Mais la transformation de la citoyenneté n'a jamais été facile et prend énormément de temps. La question qui a déjà fait rage dans les derniers débats électoraux est à nouveau soulevée lorsque Bernard Laporte se dit être pour la mise en place d'une formule obligatoire de service civique. L'idée du secrétaire d'Etat chargé de la Jeunesse, des Sports et de la vie associative serait de rendre ce service plus léger car il consisterait alors à effectuer 100 heures actives au sein d'une association au lieu de la vie dans une caserne militaire pendant des années durant. Il met l'accent sur le fait de passer d'une conception sacrificatoire de la citoyenneté vers une conception participative. En effet, le service militaire d'antan était la manière pour les jeunes citoyens de se plier à leur devoir envers leur patrie et pour bon nombre d'entre eux, il était accompagné d'un sacrifice moral, social et psychologique.
service civique france


Le concept d'un service civique qui offre aux jeunes la possibilité de servir leur patrie tout en s'attelant à des activités agréables sonne comme une idée remplie d'enjeux. D'autant plus que le volontariat est une façon de marquer un engagement personnel sur une idéologie précise. C'est une manière de démontrer une conviction personnelle et de l'affirmer par les actes. Le service civique veut démontrer l'importance et la noblesse d'un engagement pour l'intérêt général mais il se heurte encore aux hésitations des dirigeants quant à la faisabilité d'un tel projet. Car avant tout, il faut tâter le terrain auprès des jeunes et de leur conception du patriotisme. Il faut voir jusqu'où les jeunes seront portés par leur audace et leur conviction. Il est aussi essentiel d'évaluer la faisabilité d'un tel service à plein temps, tout en se rappelant que les jeunes ont une vision d'une carrière professionnelle. Les décrets gouvernementaux ne suffiront pas pour mobiliser des milliers de jeunes adultes et les faire intégrer dans des associations. Le volontariat exige une croyance et une adhérence de leur part. La réalisation d'un tel projet repose en premier lieu sur nous. Si nous acceptions l'idée d'être des civils volontaires et que nous prenions l'initiative avec tout notre gré, le service civique sera une institution réussie. Son utilité et son importance ne sera prouvée qu'au fil des années. C'est donc toute la culture politique de notre pays qui se retrouve chamboulée par ces nouvelles intentions de modifications, qui pourraient être efficaces au prix d'une adhésion collective.

Le Jeudi 18 Décembre 2008 à 13:37
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  voyager en france, tourisme en france, villes touristiques france, France : entre diversité culturelle et spécificité
d'un territoire ... à voir à tout prix



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Modèle de coiffure : comment le devenir ?
  •  Envoi de MMS par internet : comment faire ?
  •  Eurométropole de Lille-Kortrijk-Tournai
  •  Le cybermonday : une semaine de réductions de folie sur Inte...
  •  Idées de texte pour menu de Noël

Articles suivants :
  •  Capitale européenne de la culture 2013 : Marseille
  •  Les trois premiers mois de grossesse : que faut-il savoir ...
  •  Attaque de requin : un phénomène rare mais omniprésent...
  •  Procréation médicalement assistée : c'est quoi ?...
  •  La créatinine : qu'est-ce que c'est ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   droit france Droit France



Le service civique a été évoqué en France depuis l’année 2000 pour faire suite à la suspension du service militaire obligatoire. En effet, le 28 octobre 1997, les jeunes gens nés après le 31 décembre ...