Semer des tomates : avec la lune ou pas ?


Partager




Des tomates, on peut en acheter au marché ou au supermarché du coin. Pour profiter de tomates juteuses, bien colorées et particulièrement riches en goût, il n'y a rien de tel que de les planter soi-même. Vous avez décidé de semer des tomates ? Sachez que différentes étapes doivent être suivies afin d'être certain d'obtenir les tomates les plus savoureuses qui soient. Avant toute chose, il est utile de préciser que semer des tomates est chose facile. Point n'est besoin d'avoir la main verte pour réussir un semis de tomates.



L'on notera par ailleurs qu'il est possible de se lancer à n'importe quelle période de l'année, en faisant appel à une ou des caissettes spéciales qui sont généralement en polystyrène. Pour réussir un semis de tomates, il est indispensable de procéder étape par étape et de ne rien négliger. La première chose à faire est de préparer la caissette. Il faudra y disposer du gravier ou des billes d'argile à une hauteur ne dépassant pas deux centimètres. Cette précaution est indispensable pour permettre à l'eau des futurs arrosages de bien imprégner le terreau. Concernant justement le terreau, il est préférable de faire appel à un produit spécifique aux semis. Le cas échéant, il est tout à fait possible de préparer un mélange composé des mêmes quantités de sable et de terreau d'horticulture. Pour ce qui est des graines de tomates, il est vivement conseillé de les mettre dans de l'eau vingt- quatre heures avant de les semer. Il ne s'agit pas d'un geste obligatoire mais d'une précaution qui peut se révéler efficace. L'enveloppe de la graine devient molle, favorisant ainsi le développement de la plante. Une fois les différentes préparations effectuées, l'on peut semer les tomates.


L'opération peut très bien se faire manuellement mais il est préférable de faire appel à un accessoire spécifique en l'occurrence le semoir à graine. Les graines de tomates doivent être semées une par une en prenant soin de laisser un espace d'environ cinq centimètres autour de chacune d'entre elles. Cet espace est vital pour l'épanouissement de la plante. Une fois que l'on a semé l'ensemble des graines, il ne faut surtout pas être tenté de les enfoncer profondément dans le terreau. Il suffira de répandre un peu de terre par-dessus les graines.


L'épaisseur de la terre sera de l'ordre de deux ou trois millimètres. Pour finaliser l'opération, il faut faire en sorte que le terreau se tasse bien au sein de la caissette. Pour cela, on peut faire appel à une planchette en bois. Il est tout à fait possible d'utiliser la paume de la main mais le résultat sera moins uniforme. Attention, le semis des tomates ne s'arrête pas ici. Pour aider les graines à germer, il faut les nourrir et plus exactement leur apporter un peu d'eau. Il ne s'agira pas de verser des litres d'eau - surtout pas - mais plutôt d'en vaporiser une petite quantité. L'étape ultime consiste à recouvrir le caisson. Il faudra s'assurer que les graines puis les plants de tomate puissent recevoir la dose de lumière, de chaleur et d'humidité dont ils ont besoin pour bien grandir. Dès que les premiers plants font leur apparition, il est essentiel de retirer le couvercle car celui-ci pourrait entraver la pousse. Pour réaliser les premiers semis, il est préférable de s'y atteler dès fin janvier. Comme le climat extérieur est encore rude à cette période de l'année, le recours aux fameuses caissettes est incontournable.
semer tomates


Celles-ci doivent être placées dans un endroit où la température ambiante est en moyenne de 20°C. Placer la caissette à l'intérieur de la maison est suffisant mais si l'on a les moyens, la serre chauffée offre de meilleures conditions. Si les premiers semis sont réalisés dès fin janvier, c'est pour pouvoir profiter de belles tomates bien avant la saison. Le seul inconvénient se trouve dans le fait qu'il est rarement possible de les replanter dans un terrain à ciel ouvert. En réalisant des semis avant l'heure, il faudra donc prévoir un endroit spacieux et à l'abri pour permettre aux tomates de pousser en toute sérénité. Environ deux mois après les premiers semis, il est possible de procéder au semis d'espèces de tomates dites précoces. Celles-ci pourront aisément être repiquées dans le sol lorsqu'elles arriveront à maturité. L'on peut continuer de semer des tomates jusqu'au mois de mai voire en juin si les conditions climatiques le permettent.

Le Samedi 12 Septembre 2009 à 08:15
Article écrit par Caro ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  jardiange, entretien jardin, bricolage, fleurs, outillage jardinage, jardinage ecologique, location matériel jardinage, astuces jardinage, serre jardinage, jardinage hiver, catalogue jardinage, terrasse et jardin, bricolage jardinage, magasin jardinage, c Jardinage : des astuces et conseils pour maintenir
la verdure autour de vous ...



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Soleil sucré lingerie : belle collection !
  •  Ferme Tropicale à Paris
  •  Questions pour un champion sur France 3
  •  Semer du gazon : en hiver ou au printemps ?
  •  Robot piscine : pas cher ou occasion, indispensable !

Articles suivants :
  •  Parfait au chocolat : blanc, noir, au lait... la recette c...
  •  Sony Ericsson : téléphonie mobile par Sony et Ericsson...
  •  Accueillir Magazine : presse des chambres d'hôtes
  •  Juif orthodoxe : définition
  •  Question Maison sur France 5




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   jardin Jardin



Des tomates, on peut en acheter au marché ou au supermarché du coin. Pour profiter de tomates juteuses, bien colorées et particulièrement riches en goût, il n'y a rien de tel que de les planter soi-mê...