Selenium : définition


Partager




Le sélénium apparaît dans la classification des éléments chimiques sous le numéro atomique 34. Reconnu sous le symbole Se, il s'agit d'un oligo- élément indispensable au bon fonctionnement de l'organisme humain. En tant que tel, le sélénium doit figurer parmi les nutriments que l'alimentation quotidienne doit fournir. Il est toutefois utile de souligner que cet apport doit se faire à une dose infinitésimale. Si le sélénium joue en effet un rôle de premier plan, notamment dans le métabolisme de la vitamine E, le seuil où il devient toxique est vite franchi.



La découverte de cet élément remonte à la première moitié du 19ème siècle. En 1817, un chimiste suédois du nom de Jöns Jacob Berzélius établit que ce minéral est présent dans la croûte terrestre. C'est là que les plantes puisent leur ressource en sélénium. Quant aux espèces du règne animal, elles se fournissent en ce minéral en consommant les végétaux en question. La teneur en sélénium de toute la surface terrestre n'est toutefois pas identique. Par conséquent, certaines zones de la planète sont plus fournies en ce minéral, il en va de même des plantes qui y poussent. En corollaire, les aliments d'origine animale consommés dans ces zones sont plus à même de couvrir les besoins des humains. Les quelques endroits dont le sol est réputé pauvre en sélénium sont certaines provinces de la Chine, la Nouvelle-Zélande et la Finlande. L'on reconnaît au sélénium de nombreuses utilisations. Compte tenu de ses propriétés de conducteur, l'industrie recourt à cet élément dans les technologies de reprographie. Il est également utilisé dans les appareils radiographiques, où il intervient dans la capture d'image.


Mais l'on s'intéresse encore plus au sélénium pour ses propriétés pharmacologiques et la manière dont il intervient dans le fonctionnement de l'organisme humain. En tant qu'oligo-élément, l'action du sélénium est très important dans le métabolisme de la vitamine E. En des termes plus clairs, cet élément facilite la manière dont cette classe vitaminique assure son rôle, notamment dans la lutte contre les radicaux libres. Il faut savoir que ces derniers sont responsables du vieillissement cellulaire.


selenium
La fonction thyroïdienne requiert également une présence suffisante de sélénium dans le sang pour être efficace. Les recherches ont, en outre, démontré que la défense naturelle de l'organisme est améliorée lorsque l'alimentation apporte une dose suffisante de ce minéral. Dans le cas inverse, un apport en sélénium faible ou inexistant prédisposerait les individus concernés à développer toutes sortes de maladies. La défense immunitaire laissant à désirer, une personne qui présente un faible taux sanguin de sélénium serait plus facilement victime d'infections. Les personnes âgées qui ne consomment pas assez d'aliments fournissant du sélénium développeraient davantage de risques de contracter certaines formes de cancer et des maladies cardio-vasculaires. Ces cas de carence en sélénium se produisent en réalité assez rarement et dans des situations précises.


L'on citera notamment les maladies qui gênent gravement la fonction intestinale. Compte tenu du rôle que le sélénium joue dans l'équilibre organique, il s'avère ainsi essentiel de savoir où s'en procurer. Les spécialistes de la nutrition et de la pharmacologie déconseillent de prendre cet élément sous d'autres formes que celles naturellement présentes dans l'alimentation. Ceci afin d'écarter tout risque de dépasser le seuil de tolérance. Au-delà de 400 µg/jour, le minéral présente des effets néfastes. Parmi les aliments à consommer pour couvrir ses besoins quotidiens, l'on recense les céréales complètes, les légumes et les grains. Tout en soulignant le fait que le taux apporté par ces classes d'aliments dépend totalement de la qualité du sol où les plantes ont poussé. L'on précisera, en outre, que la noix du Brésil est l'aliment-vedette en terme d'apport en sélénium. L'apport journalier recommandé est largement couvert par la consommation d'une seule noix. L'on pensera également aux fruits de mers tels que les huîtres, le homard et les crevettes. Les poissons du type flétan, saumon et thon apportent également des doses raisonnables de sélénium. Autrement, l'on peut puiser dans les aliments plus courants comme le foie et les abats en général, ainsi que les champignons, notamment les shiitakes. La prise de sélénium suppose enfin quelques précautions de rigueur. En premier lieu, les femmes enceintes et les jeunes mamans qui nourrissent leurs enfants au sein ne doivent absolument pas dépasser la dose quotidienne tolérée. En outre, il faut savoir que la prise de certains médicaments, de la classe des corticoïdes et des anti-acides, pourrait gêner l'absorption de sélénium.

Le Mardi 23 Mars 2010 à 11:15
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  santé, nutrition, diététique Santé et diététique


fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Acomptes provisionnels : c'est quoi ?
  •  Lamy : agence immobilière
  •  Boutiques Orange : présentes partout en France
  •  Epilation orientale : définition
  •  Kaplan International Colleges : apprentissage des langues

Articles suivants :
  •  Bijou de peau : nouveaux bijoux à la mode
  •  Administrateur de biens : définition
  •  Dentistes conventionnés : c'est quoi ?
  •  Zebra label : impression à la demande
  •  Amendes fiscales : c'est quoi ?




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   sante Santé



Le sélénium apparaît dans la classification des éléments chimiques sous le numéro atomique 34. Reconnu sous le symbole Se, il s'agit d'un oligo-élément indispensable au bon fonctionnement de l'organis...