Seins tubéreux : la chirurgie plastique pour les corriger


Partager




Le cas des seins tubéreux n'est pas une maladie mais juste une malformation au niveau des seins. Comme son nom l'indique, cette anomalie congénitale peut être à la base en forme de tube, dans un des cas où elle est très dramatique. Malgré l'avancée extraordinaire de la science au moyen des recherches entreprises par de brillants chercheurs, personne n'a encore pu déterminer les origines exactes de cette malformation.



Cette singularité dans la formation des seins est d'une fréquence si inouïe que les femmes qui en sont atteintes possèdent un buste assez aplati avec une espèce de cerne assez grosse qui aurait normalement du être le sein. Ce gonflement au niveau des mamelons s'explique par le fait que la glande mammaire s'étend uniquement derrière eux. A cause de cela, aucune féminité n'en ressort, or le sein en est un symbole pour la femme. Cette anomalie peut se présenter en deux cas, unilatérale ou bilatérale. Une chose est certaine. Cette particularité mammaire ne se développe qu'au niveau de la glande et des ligatures qui les relient aux dermes et aux muscles pectoraux. Les plus atteintes par cette anomalie sont les jeunes adolescentes car elles en pleine croissance, c'est-à-dire que tous leurs organes commencent à se développer et à prendre petit à petit des formes plus féminines. Cette singularité est une entrave à la croissance des organes mammaires de ces adolescentes, plus précisément au niveau inférieur ou supérieur ou bien en avant ou en arrière, sous l'auréole, cette sorte cerne qui se décrit autour des seins tubéreux. Les seins tubéreux, également appelés pis de vache de par leur forme, se manifestent de différentes façons.


Par exemple, si elles se développent dans la partie antérieure, on a un grand cerne très étendu au niveau des seins atteints, entraînant un trop grand développement de la poitrine, évoquant ainsi la forme tubuleuse en question. Dans ce cas-ci, les seins et les organes qui lui sont liés se développent mal mais peuvent quand même atteindre un volume optimal. Dans la plupart des cas, quand l'adolescente est en phase de croissance, il se présente au niveau des seins une dissymétrie et une combinaison d'anomalies toutes différentes les unes des autres.


seins tubereux
A ce stade, il en existe également une qui est très particulière et commune. C'est la manifestation à la base de l'implantation mammaire. La particularité basique du pis de vache se présente en trois grades dont c'est le grade 1 qui se rencontre le plus souvent. Il se manifeste par l'absence de la partie inférieure et interne du sein. Le cerne a tendance à se pencher vers le bas et vers l'intérieur. Dans le cas du grade 2, c'est carrément le bock de la partie inférieure qui est manquant avec une auréole également penchée vers le bas. Le dernier cas du pis de vache, c'est le grade 3 qui se présente par une possibilité d'absence des parties inférieure et supérieure composant le sein et caractérisée par une rétraction absolue de la base d'implantation mammaire, donnant ainsi au sein sa forme tubulaire.


Toutefois, il existe d'autres anomalies qui peuvent se manifester mais qui sont plus susceptibles d'être rectifiées chirurgicalement comme le sillon mammaire ou une auréole trop large. Diverses solutions peuvent être proposées pour les seins tubéreux. La solution la plus efficace est la chirurgie. Elle permet de réattribuer à la femme ce symbole de féminité sous une forme plus voluptueuse. Cette opération corrige également les différentes anomalies segmentaires ou une diminution de l'auréole et permet aussi d'obtenir une réduction de la tuméfaction au niveau du sein. Toutefois, cette opération très délicate se fait en fonction du grade atteint par la patiente. Comme l'opération dépend du cas qui pourrait se présenter, seul le médecin spécialiste dans ce genre de cas peut décider quel type d'opération il faut appliquer. Néanmoins, voici deux types de procédées opératoires. Le premier est la plastie mammaire, une opération qui consiste à réduire le cerne donnant la forme tubulaire au sein, et ce en laissant une cicatrice verticale ou en forme de T. Le second type est d'un ordre plus différent. C'est la pose de prothèses mammaires, plus communément appelés silicones. Cette opération laisse une trace cicatricielle autour des seins quoique la présence d'un T puisse aussi y être associée. Il est tout de même bon de savoir que ce genre d'opération est couvert par la sécurité sociale ou tout au moins par votre assurance maladie, et cela avec quelques avantages comme par exemple un arrêt complet de travail jusqu'à 21 jours pour vous permettre de récupérer. Dès que vous sentez que quelque chose ne va pas au niveau de vos seins, n'hésitez pas allez voir votre médecin. Parlez-lui et dites-lui exactement ce qui vous arrive. En ce qui concerne les détails des opérations, suivez à la lettre les conseils du médecin afin d'éviter les complications.

Le Jeudi 11 Décembre 2008 à 14:59
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié aux dossiers suivants :
  chirurgie esthétique, augmentation des fesses, augmentation mammaire, réduction mamaire Chirurgie esthétique : retoucher les moindres
petites parties de son corps

  Santé de la femme Santé de la femme : comprendre son corps pour se
sentir bien



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Boule de lavage : pour laver les vêtements sans lessive...
  •  Les Magasins ED : histoire de cette enseigne
  •  Bernard Thibault : homme politique français
  •  Faire sa cuisine tout seul : quelques idées
  •  Remorque de moto : comment choisir ?

Articles suivants :
  •  Logiciel à reconnaissance vocale : c'est quoi ?
  •  Déforestation en Amazonie : le ''poumon de la Terre'' rava...
  •  Jonas Brothers : biographie de ce jeune groupe pop rock du...
  •  Le bon coin : acheter, vendre partout en France c'est faci...
  •  John David : le playboy de Secret Story 2




 
 





Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il y a 1 commentaires pour cet article :

 Mobylette a écrit [24/05/2011 - 07h46] 
Mobylette

Bonjour, personnellement j'ai 24 ans, j'avais les seins tubéreux de grade 2. Je me suis faite opérée en février 1011 mais je n'ai pas bénéficié d'une prise en charge par la sécurité sociale. En effet mon chirurgien m'avait assuré qu'il n'y avait pas de remboursement pour ce type d'opération. Je suis encore étudiante, mais je ne pouvais pas continuer à souffrir de cette apparence très désagréable. C'est pourquoi j'ai du faire un prêt à ma banque. Est-ce normal? Je vous remercie par avance de prendre en considération mon message. Cordialement
Laura





Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   medecine esthetique Médecine esthétique
   sante Santé
   medecine Médecine
   chirurgie Chirurgie
   chirurgie esthetique Chirurgie esthétique



Le cas des seins tubéreux n’est pas une maladie mais juste une malformation au niveau des seins. Comme son nom l’indique, cette anomalie congénitale peut être à la base en forme de tube, dans un des c...