Sébastien Bourdais, L’avenir de Sébastien Bourdais


Partager




Le nom de Sébastien Bourdais nous renvoie immédiatement dans le cadre du sport automobile français. Il est l’un des pilotes qui ont débuté leur carrière depuis leur plus jeune âge et qui sont parvenus assez vite à se faire distinguer dans la cour des plus éminents. Vous trouverez ici les détails de son parcours à ses débuts et son palmarès actuel. Le 28 février 1979, dans la clinique du Tertre Rouge, un petit garçon du nom de Sébastien Bourdais a vu le jour.



Dans son enfance, il fut déjà bercé par le vrombissement des moteurs de voitures de course puisqu’il habitait tout près du circuit des 24 heures du Mans, dans la commune de Laigné en Belin, à proximité de Mans. Constatant un peu plus tard sa passion pour le concours, son père Patrick lui a présenté très tôt le monde du rallye. Ainsi, sa première participation à une compétition remontait en 1991 où il débutait alors par une course de Karting qui lui permettait déjà d’amasser son premier titre de « champion de ligue Maine Bretagne ». Ensuite, il finissait à la quatrième place du championnat de France dans la catégorie des cadets pour cette même année.

En 1993, il obtenait le titre du sacré champion de ligue Cadets. Ses débuts sur la piste étaient tout de suite bien prometteurs et ainsi, le jeune pilote a commencé sa carrière sur le volant d’une voiture de course. L’année 1997, il n’a pu être que Vice champion de Formule Renault, suite à une mauvaise tournure survenue dans les trois dernières courses. Et ce n’est que deux ans après, c'est-à-dire en 1999, qu’il terminait sur la première marche du podium du Championnat de France.


Ce résultat était le fruit d’une rude année de préparation et d’apprentissage durant l’année 1998. Il a fait hisser le drapeau de l’équipe Pescarolo Sport en 2002 grâce à une remarquable performance sur trois saisons consécutives de Formule 3000 et aussi des bons résultats sur le circuit 24 heures du Mans. Même s’il a été plusieurs fois couronné de titre de champion, il a connu une certaine difficulté à trouver une écurie. Arrows souhaitait le prendre mais entretemps ce dernier était tombé en faillite. Par ailleurs, Renault F1 et Opel se penchaient plutôt sur d’autres pilotes.


Finalement, il a été recruté par Champ Car Newman/Haas Racing, une puissante écurie des Etats-Unis, après avoir prouvé ses facultés à travers une série de tests.

Le nouveau recru démarrait assez fort dans le championnat. Ainsi, sa première course lui permettait d’accéder en pôle position et de battre le meilleur temps de Nigel Mansell en 1993. Sa première saison en 2003 lui offrait trois victoires à son actif, mais ceux-ci n’étaient pas suffisants pour le titre du champion. Par contre, il a obtenu le titre honorifique de meilleur débutant de l’année ou « Rookie of the year 2003 ». Sébastien brillait et s’imposait au championnat durant quatre années de suite, à compter de l'année 2004 où il remportait les 4 titres de champion qui mettaient à l’ombre l’exploit de Ted Horn avec ses 3 titres en 1946, en 1947 et en 1948. Ses expériences et sa maîtrise du volant s’amélioraient de plus en plus avec le nombre de compétitions où il a participé.
sebastien bourdais l avenir de sebastien bourdais


Ainsi, de nombreuses victoires comme celle des 12 Heures de Sebring 2006 et les 24 heures de Spa-Francorchamps, ainsi que d’autres réussites dans le championnat SRWC s’accumulaient et lui permettaient de participer à la compétition Américaine regroupant les meilleurs pilotes et les champions de l’année précédente.

Bourdais dominait la manche du prestigieux IROC, ce qui faisait de lui le seul français à réaliser cet exploit. Il fut ensuite de retour dans sa ville natale en 2007 afin de parcourir sur le circuit des 24 heures du Mans. Sa voiture Peugeot 908 finissait la course en seconde place avec une acclamation des spectateurs en poursuivant de près l’Audi R10 n°8. Cette même année, il remportait les 7 triomphes qui lui rendaient le titre du champion de Champ Car avant que la dernière course ne débute. Grâce à des tests effectués chez l’équipe Spa-francochamps, un contrat pour l’année 2008 lui fut accordé. Cette convention semble ne pas constituer une bonne affaire puisque plusieurs abandons se faisaient constater durant cette saison, à l’exemple de ce qui se passait en Australie au troisième tour de la fin de la course, alors qu’il était en quatrième position de même pour le Grand Prix d’Espagne et de Turquie où il effectua un abandon forcé suite à des accrochages sur la piste et aussi à quelques pannes mécaniques. Mais, ces fiascos n’ont quand même pas duré longtemps puisque durant le GP de France, il a passé en Q1 et en Q2 pour la 4ème fois au GP de Grande Bretagne. En plus, pour la première fois de sa carrière, il passait en Q3 et se qualifiait au dixième rang au GP d’Europe et au GP d’Italie en 4ème position. En résumé, il fut champion à plusieurs reprises avec différents clubs et disciplines durant sa carrière. Voici quelques dates au cours desquelles il fut titré champion : en 1999 où il était Champion de France de F3, en 2002 au volant d’une F3000 avec Super Nova, de 2004 à 2007 en Champ Car étant respectivement avec Newman/Haas/Lanigan Racing et enfin en 2008 en Formule 1 avec Toro Rosso.

Le Mardi 29 Avril 2014 à 09:49
Article écrit par Toli ()


Cet article est lié au dossier suivant :
  Sports de glisse, surf Sports de glisse : sur l’eau, la neige ou le
bitume... des sports à sensations !



fleche Voir les autres articles commençant par S
 
Articles précédents :
  •  Aéroport Orly Paris
  •  Vente à réméré : ce qu’il faut savoir !
  •  L'agence d'intérim, c’est quoi ?
  •  La grève : ses critères, ses limites et ses règlements
  •  Le droit d’expression des salariés : son champ d’application...

Articles suivants :
  •  Distribution : un des axes du Plan de Marchéage
  •  Auxiliaire de vie : c’est quoi ?
  •  Vol : une infraction incontournable en droit pénal
  •  Carnaval de Dunkerque
  •  Tenue des livres : une obligation comptable !




 
 

Poser votre question !
Et gagnez des Webbies
et des cadeaux !




Commentaires 

flux rss Flux RSS 2.0 :  les derniers commentaires de cet article


Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.


Tous les commentaires sont soumis à modération (ceux abrégés en SMS seront supprimés).
Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek


Voir aussi



   pilotes et ecuries auto Pilotes et écuries auto



Le nom de Sébastien Bourdais nous renvoie immédiatement dans le cadre du sport automobile français. Il est l’un des pilotes qui ont débuté leur carrière depuis leur plus jeune âge et qui sont parvenus...